mardi 24 mars 2009

Suivrais-je la vogue...?


Habituellement, je devance les statistiques. J'ai eu MissLulus à 25 ans et JeuneHomme à 28 ans(soit 2,7 ans et 2,1 ans avant l'âge moyen des québécoises à la naissance de leur 1er et 2e enfant selon les statistiques du Ministère de la famille du Québec). Mais là, parait-il que la vogue serait que les femmes de 40 ans se (re)mettent à faire des bébés. Serais-je du lot des nouvelles statistiques?

Ces femmes de 40 ans rénovent leur bureau high-tech en chambre douillette joliment décorée de lune et d'étoiles bleutées, font une place à une chaise haute autour de leur table à manger et troquent leur carrière pour un congé de maternité souvent extentionné.

Ce phénomène me rend perplexe. Pour celles qui n'ont jamais eu d'enfants, je peux plus comprendre. Mais reste qu'avoir un enfant à 40 ans, les défis ne sont pas les mêmes. Le corps n'est pas le même que dans la vingtaine; une nouvelle étude montre même qu'on devient "vieille" à partir de 27 ans!

Même si les stars hollywoodiennes nous projettent un cinéma sans fausse note pour leur maternité tardive, il reste que dans la quarantaine le taux de grossesse diminue... et celui des fausses couches grimpent. Pour celles qui plongent à nouveau dans la maternité, une fois les autres enfants grands et autonomes, je peine à déchiffrer la motivation. Un nouveau conjoint? Un désir qu'on a étouffé? Un instant de folie? Une nouvelle chance?

Chaque fois, je me pose la question "Aurais-je le "guts" de me remettre les mains dans les couches dans 9 ans?". MissLulus aurait 15 ans (et ferait une excellente gardienne!) et JeuneHomme aurait 11 ans (et probablement plein de parties de hockey à gérer!). La réponse me frappe chaque fois comme un film d'horreur. Noooooooooon! Mon scénario idéal: MissLulus est partie garder les deux petits monstres du voisin, JeuneHomme et papa (im)parfait sont au hockey et moi, je pourrai enfin finir de lire le 2e tome de Millénium commencé il y... 9 ans!

19 commentaires:

MamanRousse a dit…

J'ai eu BBRoux à 32 ans et je compte bien en avoir d'autres assez rapidement. Les circonstances ont fait que je n'en ai pas eu avant.

Mais commencer (ou recommencer) à 40 ans??? No way.. Merci, je passe mon tour. Être en ménopause pendant que ma fille est en pleine crise d'adolescence: bienvenue les hormones!

La journée où j'en aurai fini avec les couches, ce sera terminé à jamais ;o)

Ceci étant dit, c'est une décision tellement personnelle...

Anonyme a dit…

J'ai 34 ans et j'ai eu mon dernier loulou cette année. Malgré les ''moments de folie'' de mon chum qui dit que 3 enfants, ça serait ''cute'', il n'en n'est pas question !!! La famille est ter-mi-née !

Je suis bien d'accord. Je rêve aussi d'une soirée ou la grande est partie garder et ou loulou est au hockey avec son papa. Après la nuit d'horreur que nous venons de passer (rhume et dents !!!), c'est certain que j'en profiterais pour faire un beau dodo sous la couette chaude !!! C'est beau rêver

Mamamiiia! a dit…

J'ai 40 ans et je suis présentement enceinte du 2e. J'ai eu mon premier à 35 ans et je fermerai boutique après bébé no. 2. Tout d'abord, c'est faux de croire qu'on tombe en ménopause à 40 ans. Nos grand-mères et arrière-grand-mères ont souvent eu leur dernier bébé (le 4e, 5e, ou parfois 22e) vers le début de la quarantaine. Mon arrière-grand-mère maternelle a eu un dernier bébé à 48 ans!

Pour ce qui est de la forme physique, tout dépend de la forme dans laquelle on est avant de tomber enceinte. Ma grossesse actuelle n'est pas pire que la première.

Par contre, mon fils a 5 ans et j'avoue frôler la limite psychologique pour faire un retour aux couches. Mais en même temps, ce sera une belle occasion de pouvoir profiter davantage de bébé no. 2.

Recommencer si j'avais des adolescents, je ne pense pas et ce, peu importe l'âge que j'aurais. Par contre, je ne peux pas blâmer ou culpabiliser celles qui auraient envie de partir "une deuxième famille" à 40 ans. Ca arrive et pourquoi pas! À chacune son niveau de confort! Et quand vous aurez vous-mêmes atteint l'âge vénérable de 40 ans, vous verrez qu'on ne se sent vraiment pas si vieille que ça. On se sent même mieux car la peur d'atteindre ce terrible 40 ans est passée...la vie continue! :-)

garamond335 a dit…

Passé 30 ans, c'est bon pour celles qui n'en ont jamais eu et qui capotent ben raide sur la maternité à tout prix.
Une mère se doit, comme un athlète, d'être au meilleur de sa forme pour avoir un enfant. La grossesse, les soins, les nuits blanches, tout ça c'est possible à 22 ans, beaucoup moins à 42 ans....
Restez donc tranquilles les filles ! et préparez-vous à votre ménopause qui s'en vient !

Anne Marie Dupras a dit…

Je lève mon chapeau à celles qui le font, mais ayant 6 ans de différence entre mes 2 enfants, j'ai vu la différence physique et à 40 ans, je n'en serais pas capable c'est certain!

C'est vrai que ça dépend de la forme de chacune par contre. Mais moi je me connais, vers 50 ans je vais vouloir courir le monde, pas derrière une poussette :)

Nadine a dit…

Tant mieux que les femmes continuent à avoir des enfants (si elles le désirent!) à 40 ans (ou après), ça donne un coup de pouce à la démographie. Mais comme vous, je leur lève mon chapeau! Comme Mammamia a dit, on a chacun un seuil psychologique pour le changement de couches... J'ai bon espoir (Si JeuneHomme peut apprivoiser le petit pot) que mon seuil sera donc à 32 ans. ;-)

Lawrichai a dit…

J'avoue qu'à pousser les femmes à faire carrières, ça leur donne peu de choix quand au bon moment pour "se partir" une famille.

Les unes, chanceuses dans leur chasse à l'homme (im)parfait, en auront 1-2 pendant (ou entre) leurs études et se consacreront à leur carrière après.

Les autres attendront la fin de leurs études ET de s'être fait une place stable sur le marché du travail avant d'entâmer quoi que ce soit.
Cela dit, certaines n'ont pas d'autres choix que de commencer tardivement à fonder leur petit clan.

On parle de nos ancêtres qui ont eu des enfants tardivement aussi, mais c'était dans un tout autre contexte social (et religieux) car elles n'en avaient pas le choix.
Je crois que la plupart d'entre-elles auraient arrêté après trois enfants si elles avaient pu!

Looange a dit…

Moi j'ai eu mon fils à 21 ans et ma fille à 31 ans. J'ai décidé que les derniers seraient avant 35 ans. Plus l'âge avance, je trouve la grossesse stressante... trop de choses à faire attention... j'aime pas ça. En plus, c'est pas sûre qu'à 40 j'aie l'énergie de recommencer :)

Anonyme a dit…

Non mais pourquoi devrais-je me préparer à ma ménopause à 40 ans si je me sens l'énergie et l'envie d'avoir un bébé? Pourquoi les hommes seraient les seuls qui peuvent "s'offrir" une nouvelle famille à 50-60-70 ans??
Et ces (re)nouvelles mamans de 40 ans qui ont des enfants adolescents peuvent enfin avoir ce qu'elles n'ont peut être jamais eu... un an complet pour découvrir, en même que leur nouveau bébé, la vie!
Je suis de la vague qui débute la famille à plus de 30 ans (32) et avec mon chum, on prévoit entre 3 et 4 enfants... Donc c'est presque certain qu'à 40 ans... Je suis dans les couches! Mais bon, en changer à la maison ou au travail... c'est du pareil au même!

So a dit…

J'ai eu ma première à 35 ans, mon deuxième à 37 ans et ce n'était pas par volonté de les avoir à cet âge mais bien parce que c'est la vie qui en a décidé ainsi. Je ne regrette rien, mais mon chum (qui a 5 ans de plus que moi) et moi on fait souvent le constat que les nuits blanches se seraient géré bien différemment à 25 ans!!! On en aurait eu 4 sans problème à cet âge alors que là, à deux, on a vraiment atteint notre limite!

Mère Poule a dit…

J'accoucherai à 37 ans.

Donc finalement, pas très loin du 40. Mais mon dernier a tout de même 4 ans. Je peux dire que je suis encore en mode famille en bas âge.

Mais j'avoue que la grossesse me pèse. Y a pu rien de magique comme il y avait au 2 premiers. Disons que je sauterais directement a l'étape bébé.

;)

Ceci étant dit, je peux comprendre les femmes de commencer à 40 ans.

Parce que c'est pas parce qu'on se dit à l'adolescence qu'on veut des bébés jeunes qu'on a la chance de trouver le Prince Charmant dans la vingtaine. POur moi, c'était pas du ''bébé à tout prix''.

Mais ''recommencer'' à 40 ans. Je crois pas. Parce que j'ai aussi hâte de passer à autre chose...

PEut-être que ce serait différent si je les avais eu beaucoup plus tôt et que l'envie d'avoir un enfant n'était pas passé...

;)

¤Enidan¤ a dit…

IL y a tout un contexte qui fait qu'avoir des enfants tardivement se fait de plus en plus de nos jours...

oui les femmes doivent maintenant travailler, faire carrière... ce qui repousse le moment de faire des bébés...

Ce n'est pas toujours facile non plus de trouver LE BON PAPA pour la progéniture espérée... sans oublier que les couples ne sont plus éternels...

Il y a aussi le fait que de nos jours, les gens veulent "faire leur vie" avant d'avoir des bébés... socialement, monétairement et culturellement..

Et j'ajouterais que puisque l'espérance de vie monte tranquillement, c'est normal que l'âge de la maternité suive cette courbe...

Personnellement, j'ai eu mes enfants avant 34 ans et je ne le regrette pas... mais j'aurais aimé un p'tit bébé-bonbon à 40 ans, ça aurait été pas mal mignon aussi... Je l'avais d'ailleurs inscrit dans mon plan familial lorsque j'ai commencé ma famille, mais finalement, j'ai décidé de fermer boutique après 4 enfants... maman au travail, c'est moins "paradisiaque" que je ne l'avais imaginé :o))

Anonyme a dit…

avoir un enfant est un choix vraiment personnel. on ne peut pas nier la biologie, mais aujourd'hui on a souvent la chance de choisir le moment ou on fait des enfants. L'important c'est d'être à l'aise avec sa décision. à 40 ans, on a moins d'énergie, mais on a d'autres forces qu'on n'avait pas à 20.

j'ai toujours su que j'aurais mes enfants dans la trentaine et je ne regrette nullement ma décision. j'ai étudié aussi longtemps que je le désirais, j'ai voyagé, trippé et développé ma carrière. j'ai vécu des choses qu'il m'aurait été impossible de vivre avec un enfant et qui ne se vivent qu'à 20 ans.

dépendant de la carrière que tu fais, il faut retarder la famille. quand tu finis l'université, tu dois travailler pour ne pas devenir dépassée, parfois tu ne peux pas attendre pour faire ta maîtrise-doctorat, tu dois travailler de longues heures pour te faire un nom, tu travailles dans un milieu d'hommes, tu as déniché une job de rêve... ou tu es toujours en voyages d'affaires, etc. etc.

Anonyme a dit…

je ne crois pas que c'est une vogue ou une mode.... je crois que c'est plutôt un paquets de facteurs sociétaux qui font que les femmes ont des enfants plus tard... je suis une femme de carrière, plusieurs femmes dans ma situation ont eu leurs enfants tard... quand tu veux développer ta carrière, tu fais des choix. j'adore mon enfant, mais je ne veux pas juste être une maman. je veux tout avoir: la carrière, la vie publique et les enfants... c'est pas facile, mais ça se fait.

mes grands-parents ont vécu à fond la crise des années 30. ils m'ont raconté qu'ils ont dû repousser leur mariage, donc les enfants, de quelques années.

Mamamiiia! a dit…

@garamond335 et aux autres qui l'ont mentionné : moins d'énergie à 40 ans, ça tient un peu du mythe. Je me sens souvent plus énergique maintenant qu'à 20 ans! Et @garamond : quoi? attendre notre ménopause tranquille????? ben voyons!

Julie a dit…

@ dernière anonyme: tu vois, dans mon livre à moi, ça purge de vouloir tout avoir. On ne peut pas être au top partout. Faut dire que la réalité de femme de carrière est tellement loin de me rejoindre. J'ai pour mon dire que les 5 premières années de vie d'un enfant sont trop cruciales et importantes sur son développement pour les rater. Au diable la carrière, bonjour la conciliation , que ce soit à 20, 30 ou 40 ans ;)
Personnellement, j'ai eu mes filles à 22 et 23 ans, tel que je l'ai toujours imaginé et désiré. Je me dis que lorsque j'aurai 40 ans, mes filles auront 18 et 16 ans. Je vais être loin d'avoir envie de me remettre le nez dans des couches parce que je vais avoir acquis une certaine indépendance. Déja qu'ici, on est dans les derniers milles des couches avec ma dernière fille, faudrait des arguments béton pour me convaincre de recommencer dans 15 ans :P
Je trouve peut-être un peu dommage que les femmes aient des enfants sur le tard et j'assume totalement ce que je dis, là. Parce que, on se le cache pas, affronter une crise d'adolescence à 35 ans et à 50 ans, c'est pas pareil, la patience n'est pas la même... Courir des matchs de hockey d'un petit garcon quand on a 30 ans versus quand on en a 50, ça peut être moins intéressant aussi.
Bref je suis une jeune maman de 26 ans hyper fière d'avoir mis ma job d'assistante dentaire sur la glace pour mes poulettes.

Dans la forêt des enfants-roi a dit…

À 40 ans, mes filles auront 19 et 17 ans. Je vais commencer à penser à être grand mère ;)

Vous savez, celle qui garde des fois, bourre les enfants de chocolat dès qu'ils chignent un peu, achète 12 000 films aussi peu éducatif les un que les autres et que les enfants font "yééééééé!" quand ils arrivent chez elle.

Ça c'est ma vie dans la quarantaine!

gen a dit…

Pas pour moi non plus! À 40 ans, ma plus vieille aura 19 ans, mon 2ème 16 et mon bébé 13.
De toutes façons, si la pital peut m' appeller et me donner un r-v, je serai opérée et ce sera irréversible!
J' ai fait ma part.
Ma mère trouve ça bien comique des fois car à l' âge où elle est devenue gr-mère (41 ans), plusieurs de ses amies et collègues devenaient maman. Et maudine qu elle n' aurait pas recommencé!

ElaineElle a dit…

J'ai eu mes 2 grossesses à 40 et 42 ans. Il y a une différence entre avoir des enfants la première fois tard et en avoir pour une deuxième fois. Je ne connaissais pas les couches etc alors comme les 20 ans je m'y suis donnée à fond. Moi non plus, j'ai plus envie de "recommencer", je peux plus de toute façon ;)

Je suis bien contente que la vie m'aie permis de fonder une famille, même si c'est plus tard que la moyenne.