mardi 3 mars 2009

Cinq sorties culturelles pour la relâche

Les sorties culturelles, on en raffole chez les (Z)imparfaites... même les spectacles de marionnettes moches à petit budget (qui sont toujours une occasion parfaite de raffiner notre aptitude à bitcher en chuchotant). Mais -malheureusement- ce n'est pas ce qu'on vous propose aujourd'hui!

1. Festival International du film pour enfants de Montréal. Si on est motivé, on ira peut-être. Parce que la programmation est rafraîchissante et on va montrer aux petits (Z)imparfaits qu'il n'y a pas que Disney et Pixar derrière leur DVD.

2. Près de chez nous, Shilvi et Les p'tites tounes nous donnent rendez-vous durant la relâche à L'Étoile à Brossard. Après le spectacle, on arrêtera prendre un chocolat chaud bien fouetté et on bouquinera dans l'incroyable section Jeunesse chez Indigo. Si notre tribu n'aurait pas eu si peur des marionnettes géantes, on serait allé volontiers à la Place des Arts pour voir le spectacle Hänsel et Gretel.

3. On profite de la relâche pour aller voir l'exposition Mots mêlés sur l'auteur Robert Munsch au Musée McCord. Si on n'a pas fait notre razzia de ses livres à la bibliothèque hier, on en profite pour en lire quelques-uns sur place.

4. De nouveaux films sans sortir de la maison et sans dépenser un sous, c'est possible grâce grâce à la nouvelle banque de films de l'ONF contenant plus de 300 films. Et pour les fanas de hockey, on peut voir le film d'animation créé à partir de l'album Le chandail de Roch Carrier. Un bijou!

5. Petits entomologistes chez vous? Trois choix: le classique Insectarium de Montréal (et on puise dans l'imagination fertile de nos petits pour participer au concours pour trouver un nom à la nouvelle place de découvertes), l'Insectarium de Québec ou l'exposition Au-delà de la toile portant sur les araignées (ouachhh!) au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke. On haït les bébittes, mais les enfants les adorent... Et c'est bien mieux visiter ces lieux en hiver, alors qu'il n'y a aucun insecte dehors. Pas de risques qu'ils aillent ensuite à la chasse et rentre leurs prises dans la maison. Et avec un peu de chance, leur passion des bêtes à six pattes, ailes et antennes aura eu le temps de se faire supplanter par une autre (2? 3? qui sait?) d'ici le retour des beaux jours!

Demain: Cinq endroits où on n'ira absolument pas durant la relâche

1 commentaires:

So a dit…

Merci pour l'idée de l'exposition de Robert Munsch. Comme ici je n'ai qu'une journée de congé avec ma grande, ce sera probablement notre activité du jour!