jeudi 8 décembre 2016

Vos meilleures imperfections des Fêtes


Noël imparfait? Tellement! Et c'est en plein ce qu'on vous souhaite! 

Si, aujourd'hui, 8 décembre, vous avez déjà envie de mordre quand vous entendez Jingle Bell, si vous ne savez donc pas quand vous arriverez à faire les (maudites) tourtières, si vous êtes désespérée à l'idée d'aller magasiner samedi prochain et si vous comptez les jours avec désespoir avant que la famille débarque, il est temps de déparfaitiser votre temps des Fêtes. Vous n'avez pas à le «subir» ainsi! Amusez-vous! 

Et c'est parfait si votre sapin ne rivalise en rien avec celui pinterestement décoré de tous ceux que vous suivez sur Instagram, si cuisiner avec vos enfants ne resssemblent en rien aux photos de magazines, si vos bonhommes en pain d'épices ressemblent à des «mottons» (faites donc des boules décorées... bien plus faciles!), c'est signe que vous avez lâché prise! 

Il y a quelques années, on avait demandé à nos lectrices de nous avouer leurs imperfections autour de Noël. On avait reçu une avalanche de confidences... inspirantes! Eh oui, parce que chacune semblait bien contente d'avoir finalement osé «déparfaitiser» ce temps complètement fou de l'année... et ainsi mieux l'aimer!

Voici un rappel des pires (z)imperfections des Fêtes totalement assumées de nos lectrices.



Les cuisinières (presque) modèles
Les parents modèles (tuf tuf tuf)
Les fantasmes inassouvis du temps des Fêtes
Les fantasmes inassouvis - partie 2 - du temps des Fêtes

lundi 28 novembre 2016

Ta photo d'école ou 20$?

Et voici revenue la saison des photos scolaires! Avez-vous vu la dernière de votre rejeton? Alors, les cheveux? Le sourire édenté? Les mains savamment placées l'une sur l'autre (quand l'avez-vous vu avec les mains placées comme ça dans la vie de tous les jours?!) À chaque fois qu'on découvre la photo scolaire, une émotion nous étreint (appelons-la "déception").

Heureusement, rendu au secondaire, les photos scolaires sont comme un vieux téléphone (qui flippe et qui ne prend pas de photos): obsolètes!

Sérieusement, a-t-on encore besoin, en 2016, d'une photo figée pour donner aux grands-parents alors qu'on peut prendre de belles photos naturelles à chaque jour de la vie de notre enfant avec notre simple téléphone et leur faire quand même une belle tasse ou un calendrier qu'ils se sentiront obligés d'afficher? (ou faire des vidéos des moments i-n-o-u-b-l-i-a-b-l-e-s de leur vie comme leur première coupe de cheveux chez le coiffeur... et mettre ça sur leur chaîne YouTube!)

Malgré les offres de retouches sur Photoshop (tentantes mais on se garde une p'tite gêne!) et les fonds les plus spectaculaires (votre progéniture devant les pyramides d'Égypte? L'escalier de l'université d'Harvard? La muraille de Chine?), j'ai mis un point final aux photos scolaires en cette belle année du Secondaire 2.

À l'offre "veux-tu ta photo d'école ou le 20$ que ça me coûterait pour les acheter?", la réponse ne s'est pas fait attendre! Le jeune de 13 ans a une bonne idée de ses priorités! Et enfin elles rejoignent les miennes!

Voici un screenshot de ta photo (que tu n'aurais pas donnée à tes amis car ils en ont 129 de toi sur ton compte Instagram)... et mon 20$. De rien!