vendredi 30 janvier 2009

«Élever un enfant, mais combien haut?»

C'est la question que se pose la chroniqueure Josée Blanchette aujourd'hui dans Le Devoir. Et sa réponse mérite qu'on s'y attarde.

Comme nous, elle a décidé de lâcher prise devant l'inatteignable perfection maternelle et son seul but: modeler de petits génies. «J'ai lu tous les maudits spécialistes, les super nanies et les psys sur la question de son délicat développement moteur, cognitif et affectif. Jusqu'au jour où j'ai balancé mon «projet». Basta! J'étais à deux doigts de me bouffer les huit autres.», dit-elle, se posant mille questions sur cette génération surstimulée, surprotégée, surcontrôlée et poussée dès la naissance au maximum de ses capacités.

À vouloir faire de nos enfants des génies à tout prix, ne risque-t-on pas d'en faire des angoissés chroniques? «Ce surinvestissement parental en dit long surtout sur la vanité des parents, justement, qui ont placé les enfants au centre de leur vie, de leur nombril, et qui s'attendent à être récompensés pour les lourds sacrifices qu'ils concèdent.», dit-elle.

Et si on en profitait pour se rappeler quelques mots-clés liés à l'enfance: jeu, découvertes, curiosité, plaisir, essais/erreurs et apprentissage. À chacun son rythme et à chacun ses limites!

De toute évidence, «elle est des nôôôtres!» (air connu)

8 commentaires:

Anonyme a dit…

On veut tous le meilleur pour nos enfants mais on oublie parfois ce qui est vraiment le meilleur pour lui!

gen a dit…

Bien d' accord!

garamond335 a dit…

Il n'y a qu'une dizaine de génies par siècle dans ce bas-monde...
Calmez-vous le pompon, chères mamans, restez imparfaites, c'est bien mieux comme ça.
Lâchez les cours de ci, de ça, de toutte....
Laissez vos petits apprendre par eux-mêmes, ils apprendront ce qu'ils aiment, c'est bien mieux !
Donnez-vous des «breaks» de temps en temps...

Milou a dit…

Ça me fait penser aux parents de deux jeunes filles dans la nouvelle émission que mes enfants suivent... Taktik.
Les parents ont décidé que leurs filles étaient des artistes et la pression qu'ils leur mettent... ouf!
Pas trop mon genre...

Les (Z)imparfaites a dit…

Ouii! C'est vrai les deux Dali et je ne sais trop quel autre peintre? C'est bien bon cette émission !

MamanRousse a dit…

Ce n'est pas très grave si les enfants s'emmerdent de temps en temps... On dirait que les parents sont devenus des GO...

ÉcoloJu a dit…

Je suis d'accord avec Maman Rousse et j'ajoute qu'ils doivent apprendre à ne rien faire. Dans une société qui courre comme la nôtre c'est pas toujours facile, mais c'est important. Où ira l'imagination si les enfants n'ont pas le temps de la cultiver?

Gitane a dit…

Tout à fait d'accord. Ma belle-fille a été trop stimulée et couvée. Elle exige toujours que quelqu'un s'occupe d'elle du haut de ses sept ans. Pour mon bébé, j'ai décidé de laisser aller le temps. Mon beau-père a mille et un projet sportifs qu'il veut lui faire accomplir et ma réponse reste la même: si le coeur lui en dit. Je ne suis pas sportive et mon conjoint non plus... Pourquoi notre bébé devrait-il le devenir? Et si, comme nous, c'était la musique, sa passion? Et si et si. Le temps le dira et on regardera ça avec elle. Pas de pression.