mardi 27 janvier 2009

Conseils de soeur


Ma soeur est passée par les affres de la maternité avant moi. Grâce à ses judicieux conseils, elle a fait de moi une maman beaucoup plus avertie. En voici trois. Sentez-vous bien libre de les propager aux nouvelles mamans...

#1: «Ne jamais espérer qu'un bébé dorme»

Celui-là, je l'ai entendu maintes fois de la bouche de ma soeur à propos de ses deux fils. Je constate aujourd'hui toute la véracité de cette phrase. C'est un après-midi gris, bébé tombe endormi dans mes bras. Je la dépose tranquillement dans son lit, puis je vais m'étendre sur le mien. Ahhhhhh. Je sombre lentement dans le sommeil.

Cinq petite minutes plus tard, des pleurs retentissent. La voix de ma soeur résonne dans ma tête. «Ne jamais espérer qu'un bébé dorme.» Si on n'oublie pas cette phrase, on s'évite beaucoup de déceptions.

#2: «Fourre-lui dans la bouche»

Ce conseil s'applique aussi bien au sein qu'à la suce. Avant d'accoucher, alors que je partageais avec ma soeur mes craintes face à l'allaitement, elle m'a expliqué qu'il ne fallait pas «offrir» le sein au bébé, mais bien lui «fourrer dans la bouche» pour qu'il le prenne. Et vous savez quoi? Ça marche.

Même chose pour la suce. Bébé fait une face de dégoût et repousse l'objet avec sa langue? «N'aie pas peur de lui fourrer dans la bouche», m'a dit ma soeur. Et vous savez quoi? Ça marche.

#3: «Couche-moi ça sur le ventre»

À elle-seule, ma soeur est en train de défaire des années de prévention faites par les médecins. Alors qu'ils s'époumonent à dire aux nouvelles mamans de NE PAS coucher les bébés sur le ventre, sous peine de mort subite du nourrisson, ma soeur passe derrière eux et conseille à toutes les nouvelles mamans de coucher leurs bébés sur le ventre. «Ça dort ben mieux de même.» Et toute nouvelle maman le sait, le sommeil, ça n'a pas de prix.

Et vous, quels précieux conseils avez-vous à partager?


(Z)imparfaite invitée: Marie-Eve

13 commentaires:

garamond335 a dit…

Un bon, qui me vient de ma mère : NE LE LAISSER PAS BRAILLER TOUT SEUL DANS SON LIT !
Un bébé qui pleure essaie de vous dire quelque chose ! essayez de comprendre !

Marie-soleil a dit…

Merci la soeur s'imparfaites pour ces conseils que je vais mettre en fonction ;) Moi le plus beau conseil qui me sert:

Profitez de chque instant car ca passe vite en mausus!!!!!!!

Anne Marie Dupras a dit…

Pour les saprées poussées dentaires, acheter du Camilia de Boiron, un produit homéopathique qui a fait ses preuves avec mes 2 enfants.

Et celui de ma grand-mère : tu vas voir, rendu au 10ième c'est pas mal plus simple, il se gardent entre eux. ah ah ah ;)

Mawie a dit…

Ma grand-mère était plus optimiste: elle disait après cinq!

J'ajouterais qu'il ne faut pas espérer qu'un ENFANT dorme. Ici, 2 ans, 4 ans et 6 ans, et des réveils toutes les nuits depuis des années (bébé, il y a la faim, mais plus tard s'ajoute le froid "pas capable de remonter mes couvertures!", les pipis "je veux pas y aller toute seule, j'ai peur des monstres", les cauchemars, et plein d'autres bonnes raisons!

Être parent, c'est être fatigué...

Anne Marie Dupras a dit…

Tu l'as dit! Je me souviens de ce mot d'enfant publié dans la Presse il y a quelques années qui citait un enfant demandant" Maman... pourquoi quand tu es fatiguée, c'est MOI qui dois aller se coucher?" :)

Anonyme a dit…

^" NE LE LAISSER PAS BRAILLER TOUT SEUL DANS SON LIT !" Je suis d'accord, mais vient un âge où l'enfant doit comprendre que la nuit, c'est fait pour dormir, et dans son propre lit. Lorsque la santé physique et psychologique de maman est menacée par la privation de sommeil, c'est le temps de fermer la porte de la chambre de bébé, de se mettre des bouchons d'oreille et, oui, de le laisser brailler. Avec ma fille, qui ne dormait pas plus de 2 heures de file à 18 mois, j'ai dû me résigner à adopter la méthode forte et cela a marché. Elle a 5 ans aujourd'hui, dort bien et ne semble nullement traumatisée.

Anonyme a dit…

Je précise : On ne laisse pas pleurer un enfant de 12 mois et moins.
Rendu à 4 ans, il est assez «v'limeux» pour vous faire marcher....

Ah oui ... n'attendez pas trop longtemps avant de donner du solide à votre petit chéri; il pleure parce QU'IL A FAIM !

Garamond335

Aequanoctis a dit…

Moi ma fille ne veut RIEN SAVOIR de dormir à moins d'être sur le côté alors merde, on la couche sur le côté en la bloquant pour pas qu'elle roule...franchement je vois pas ce qu'il y a de dangereux là-dedans! Pourtant à chaque fois que j'en parle je me fait faire les gros yeux.

Milou a dit…

Moi le conseil que j'ai toujours donné est de ne pas trop écouter les conseils...
En tout cas, ceux qu'on n'a pas demandé et qui pleuvent quand-même!
Et même si on les a demandé, ils peuvent ne pas nous convenir une fois verbalisés ou testés.
Pour le dodo, vu l'écart d'âge entre mes enfants, j'en ai eu deux qu'il fallait absolument coucher sur le côté et deux qu'il fallait coucher sur le dos.
Finalement, z'ont tous dormi comme ils voulaient.
Ma 3ième avait 24 h, j'étais encore à l'hôpital et elle refusait de dormir. Une infirmière d'expérience est venue la coucher sur le côté même si pas le droit. Et la petite s'est endormie.
Moi je n'osais pas trop, devant le personnel loll
Ma 4ième, elle déteste le ventre.
Chacun sa personnalité.
Ma première exigeait d'être emmaillottée serrée, ma 4ième repousse toutes les couvertures.
On fait ce qu'on peut, ce qui nous convient.

Mi-trentaine a dit…

Le conseil que je donne aux futurs parents et que je pratique : quand l'enfant ne file pas et que l'on doit voir un médecin, se rendre à l'hôpital des enfants plutôt qu'à l'urgence de l'hôpital de la région.

Tout y est organisé en fonction des enfants (de la salle d'attente jusqu'à l'osculation) et ces médecins et infirmières connaissent très bien tous les maux que peuvent avoir non enfants. Quand on en ressort, on a eu réponses à toutes nos questions.

Nancy a dit…

Moi, pour les hôpitaux, c'est le contraire. Je vais à l'hôpital où il n'y a pas de pédiatrie alors on est assuré de passer en premier! Et si c'est plus grave, ils nous transfèrent en ambulance à un hôpital pour enfants et là encore, on passe en premier! Un truc digne des (Z)imparfaites!!!

Joa a dit…

Mon conseil: écouter les conseils, sourire poliment et faire à sa tête!
Trop c'est trop les conseils!

Anonyme a dit…

j'aime le numéro 1. ça résume ma vie avec mon bébé. ma petite fille était un bébé insomniaque. elle n'a pas lu les livres qui disent qu'un bébé naissant dors entre 16-20 hrs dans une journée. ;)