mercredi 28 janvier 2009

Pas sept, huit d'un coup!

Je n'ose imaginer le tour de taille ni l'étendue des vergetures que gardera en souvenir cette courageuse maman californienne qui pensait en porter sept, jusqu'à ce que huit bébés se pointent le nez, lundi, après une césarienne (bien sûr!) réalisée devant 46 personnes. Les octuplés sont nés à 30 semaines de grossesse. Wow! Et moi qui n'ai pas pu faire mieux que 29 semaines avec des triplés... Et devant seulement 27 membres du personnel médical de l'hôpital Sainte-Justine...

Alors je salue bien bas la future imparfaite. Eh oui! Même si la nouvelle maman semble remplie de bonnes intentions (croyez-le ou non, elle souhaite allaiter!), elle va rapidement se rendre compte qu'il est humainement impossible de s'occuper de huit poupons tout chauds en respectant à la lettre son «Mieux vivre» version US.

J'espère seulement qu'elle ne tombera pas sur une militante pro-allaitement sans jugement qui lui dira qu'allaiter est le mieux qu'elle puisse faire pour ses bébés qu'elle n'a pas pu «rendre à terme». On me l'a répété à quelques reprises celle-là! Vérification faite, c'est bel et bien inscrit dans le Mieux vivre, au chapitre «Chantage émotif pour nouvelles mères éprouvant de la culpabilité».

Et j'espère qu'on ne lui collera pas une «marraine d'allaitement d'octuplés» (4 marraines d'allaitement de jumeaux?) aux fesses. S'il y a des marraines d'allaitement de triplés et de quadruplés pour soutenir les nouvelles mères face au «défi de l'allaitement d'enfants multiples», pourquoi pas? (S'cusez mais j'en reviens toujours pas, 5 ans plus tard, que des mères de triplés se tuent à allaiter puis à convaincre les autres d'allaiter alors qu'il y a tant d'heures de sommeil à rattraper!)

Pour l'instant, la portée de six garçons et deux filles a été prénommée A, B, C, D, E, F, G et H, les parents n'ayant pas encore trouvé les prénoms. Auraient-ils besoin de nos suggestions?

Et avec six garçons affamés (ça n'est jamais rassasié un gars, non?) une chose est sûre: si elle ne se trouve pas sept autres paires de bras pour l'aider 24 heures sur 24, ça va brailler en continue dans la chaumière! Je lui refile mon truc: collectionner les toutous de toutes tailles afin d'en avoir assez pour les empiler de manière à ce qu'ils servent de nounous et tiennent les biberons des nourrissons. (Il faut bien avoir les mains libres pour leur faire faire leurs rots à tour de rôle à ces petits!) Et écouter de la musique classique à plein volume nuit et jour. Ça enterre les pleurs et ça aide à rester zen!

Et pour avoir une idée de ce qui l'attend dans quelques années, je lui souhaite de trouver le temps de suivre attentivement la série-culte de tout parent de multiples: Jon & Kate Plus 8 sur TLC (ou en ligne). Cette série suit les tribulations d'une famille qui cumule les imperfections et cultive l'humour en toutes situations depuis la naissance de leurs sextuplés... venus s'ajouter à des jumelles à peine plus âgées.

Jetez-y un oeil! Ça va devrait vous requinquer si vous réussissez à vous plaindre avec seulement un... ou deux enfants sur les bras!

11 commentaires:

Anne Marie Dupras a dit…

Ahhhh, vous avez-été plus rapides que moi!
J'avais écrit mon billet à ce sujet hier et comptais le mettre en ligne demain...Mais ça me fait bien rire car je constate qu'on parle de la même chose mais surtout qu'on en pense la même chose! J'avais aussi mis la référence à John and Kate plus 8 ahah!

J'vous donne au moins mon titre, qui me faisait bien sourire :
" 8? Ça suffit!!! "

Quant à la pauvre maman, je ne peux que lui souhaiter bonne chance et espèrer qu'elle est prête mentalement à dire Adieu à son sommeil, au silence...et à ses seins, comme elle les avait connus!

Marie-soleil a dit…

J'en reviens pas!!!!! Courage tu dis elle aura besoin!!!! Moi je ui en souhaite d'en faire une bonne cargaison car l'adolescence se promets d'etre très mouvementée lolll

Sassenach a dit…

Je n'ai pas d'enfant donc je ne peux comparer à mon expérience mais côté éthique il n'y aurait pas des questions à se posser lorsqu'il est question de 8 enfants?

Hier il n'a pas été dit clairement si c'était suite à un traitement contre l'infertilité ou non mais j'aurais tendance à croire que oui.

Il est évident que je ne voudrait pas être à la place de la femme à qui l'on dit qu'elle doit en "sacrifier" 4 sur 8 mais je me questionne quand même. J'avoue que mettre un chiffre maximal permis c'est assez arbitraire également. Qu'est-ce qui serait permis, 3??? 4??? 5???? 6???? etc.

Je ne sais pas, je ne fais que me questionner.

Nancy a dit…

Anne Marie: j'ajouterai ton lien demain! Ton titre est meilleur que le mien! Cette attachante série-télé était trop enfouie dans ma mémoire à long terme!

J'avoue que la question éthique se pose et que la réponse ne doit pas être très facile. C'est pourquoi, à mon avis, elle ne devrait pas être laissée aux parents (trop émotifs, trop impliqués). Si une loi limitait le nombre d'embryons à 2 ou 3, ce serait plus simple pour tout le monde, non?

Milou a dit…

Il me semble qu'au Qc, on milite justement pour de l'aide financières aux traitements de fertilité afin d'éviter que "trop" d'embryons ne soient implantés à la fois non?
Pour le trop, le minimum et le maximum, je ne m'y connais rien donc je ne peux me prononcer.
Mais moi aussi, j'ai un malaise devant ce nombre de bébés...
Survivront-ils tous? Quel sera leur qualité de vie? Et sans en faire une phénomène de foire comme les 'jumelles" Dionne... va-t-on leur offrir une vie "normale"?
Et pour l'allaitement... ben je me demande juste si c'est réellement physiquement possible... Comme il y en a qui se plaisent à comparer les femmes qui allaitent aux autres 'femelles" du royaume des animaux... moi je me dis que nous, on en a que deux "biberons", pas 4, 6, 8...

Sassenach a dit…

[img]http://images.evalu8.org/images/Apu320.GIF[/img]

Voici ce que ça prendrais pour nourrire 8 enfants.

http://images.evalu8.org/images/Apu320.GIF

Nadine a dit…

En tout cas, 8 enfants, du même coup ou pas: c'est 4 fois trop pour moi! ;-)

Nancy a dit…

Tel que promis, voici le post d'Anne Marie sur le sujet: http://momentsdemaman.blogspot.com/2009/01/8-ca-suffit.html

garamond335 a dit…

Huit, c'est beaucoup....
Quand elle était enceinte, à l'échographie, n'ont-ils pas vu le tsunami à l'horizon ? n'auraient-ils pas pu faire quelque chose pour limiter tout ça, se contenter des deux plus forts ? un de chaque sexe ?
En fait, huit, c'est trop !

garamond335 a dit…

J'apprends que la madame en avait déjà SIX !!! Ça lui en fait 14....
C'est vraiment démesuré !

Sassenach a dit…

Le problème est-ce la femme ou le médecin qui n'a rien dit ou fait?????