vendredi 23 janvier 2009

Gens bien intentionnés : s.v.p. s'abstenir!

Je lisais dans la chronique Coin de paradis du dernier magazine Enfants Québec, l'histoire d'une toute nouvelle maman, dont le petit s'était mis à chigner sur les genoux de sa grand-maman durant une fête de famille. Lorsqu'elle s'était levée pour le prendre des bras de sa belle-mère en disant qu'elle tenterait de l'endormir, la grand-maman s'est détournée en affirmant haut et fort que ce bébé-là n'avait pas l'air fatigué du tout.

Combien d'histoires semblables ai-je entendues de la bouche de nouvelles mamans, qui avait besoin de tout sauf de se faire sentir incompétentes à décoder les besoins de leur enfant? Beaucoup! Et pourtant, si on avait questionné les personnes qui les ont remis en question, aucune d'entre elles n'était mal intentionnée, j'en suis certaine.

Mais ce sont ces petits commentaires, ces "Laisse, je vais le calmer moi..." ou encore "Tu devrais le mettre au coin!" entendus au fil des premiers mois et premières années comme parent qui nous démoralisent. Qui nous font sentir mauvaises mamans, minent notre confiance, nous font nous questionner sur nos façons de faire. De là survient le besoin de consulter une quantité incroyable de bouquins pour tenter de valider ce que nous croyions être la bonne chose pour notre enfant au départ. Et c'est là malheureusement qu'on perd peu à peu contact avec notre instinct de maman... qu'on croyait pourtant si fort. Et c'est dommage...

Alors mamans d'expérience, grands-parents bien intentionnés, voisins ou inconnus croisés sur la rue au moment d'une crise monumentale d'un petit bébé incapable de s'endormir ou un plus vieux en pleine phase d'affirmation, s.v.p., abstenez-vous de commenter et d'intervenir (à moins qu'on vous sollicite, bien sûr!). C'est pour la préservation de l'instinct maternel qu'on vous le demande!

p.s.: Oui, oui, on apprend par essais-erreurs, on le sait! Et c'est très bien ainsi!

(Z) Imparfaite invitée: So

6 commentaires:

Anne Marie Dupras a dit…

Que de souvenirs tu viens de faire remonter à la surface! C'est tellement énervant ça, en plus d'être hyper déstabilisant quand c'est notre premier bébé!

Au shower d'une amie, dernièrement, je lui ai donné ce conseil :
Tout le monde va t'inonder de recettes, de conseils, de vérités, de légendes...écoute ton cœur, écoute ton bébé, le reste va venir tout seul!"

Et après je me suis dit "Zut, j'viens pas de lui donner un conseil, moi?!!!"

Mais elle m'en veut pas trop...

Laissez l'instinct maternel faire sa job, ça fonctionne très bien depuis des millénaires!!! :)

Dr Maman a dit…

Pis là la grand-mère insiste pour le garder et le petit continue de chigner, de pleurer puis d'hurler, jusqu'à temps qu'il se retrouve dans les bras de sa maman, où il se calme en un instant. C'est l'instinct de maman avec l'instinct de bébé...

Milou a dit…

Moi dans toutes les sphères de la vie, je bannirais... je criminaliserais! l'utilisation des:

" Tu devrais"
"Il faut que tu"
"Laisse-moi faire MOI je sais"

et autres *&*#?$&?% du genre!

Évangéline a dit…

mouhaha!! J'ai toujours dit à mes copines enceintes: je te donne des conseils la, mais des ton accouchement, j'arrete!! et j'ai bien fait ca (me semble!!!)

¤Enidan¤ a dit…

C'est noté !!!




C'est que j'ai un nouveau filleul qui s'en vient moi !!! :o))

bohème a dit…

Oh GOD!!! C'est tellement vrai!!! J'ai moi-même pété ma coche à ma famille et ma belle-famille. J'en ai pleuré... Me faire reprocher sans arrêt de "trop gâter" mon bébé quand elle avait 1 mois... Se faire reprocher de l'avoir dans les bras, se faire dire qu'"on" sait comment ça marche (même si "on" n'en a jamais eu, c'est les pires, ceux-là) Se faire faire un "tut-tut-tut" par belle-maman quand on ose parler d'une crainte. J'ai souvent mentionnée le besoin de m'exiler dans un endroit où personne ne nous connaît. Ma fille a 7 mois 1/2 et je déteste me faire dire sur un ton condescendant: "elle fait ses nuits?" ou "va falloir que tu t'en détaches, tu vas recommencer à travailler dans 5 mois..." Hey, chose, je peux-tu vivre mon rôle de mère à ma manière? Ceux qui en ont eu, vous les avez élevés. Ceux qui n'en ont pas, ben vous les élèverez comme bon vous semble!!! Ou bien... vous aviez juste à en faire quand c'était le temps! NAH!!!