mercredi 21 janvier 2009

J'haïs les piscines


J'haïs les piscines. Et j'en ai une dans ma cour. Elle était là avant mon arrivée autrement elle n'aurait jamais poussé, je vous le jure. J'ai la phobie que les enfants y tombent... malgré les deux barrières réelles et celle psychologique (une jardinière de fleurs "ô combien piquantes, carnivores - et ayant un goût féroce pour la chair fraîche d'enfant - et vénéneuses!" que je répète aux enfants dès les premiers beaux jours d'été!). J'essaie de les convaincre que la mini-piscine en forme de tortue est tout aussi intérssante... sans grand succès! Et puis, j'haïs les piscines car c'est un endroit de plus où faire le ménage et le nettoyage.


Pour ajouter à mon angoisse, mes enfants aiment l'eau. Ils n'auraient pas pu ne pas tolérer y mettre le pied... comme moi? Mais non! "On peut se baigner?" est leur ritournelle estivale! Même JeuneHomme pratique ses plongeons durant l'hiver dans notre baignoire. La tête sous l'eau, les yeux grands ouverts: j'ai engendré un émule de Jacques Cousteau.


Bref, j'haïs les piscines. Mais pour me rassurer, je fais prendre aux petits dès leurs premiers mois des cours de natation (pour lesquels je fais le pied de grue à la piscine municipale pour m'assurer qu'ils aient une place). Peut-être que s'ils savent bien nager, ça va éliminer quelques uns de mes cauchemars. Reste que même devant ce bébé qui se sauve lui-même de la noyade je reste méfiante. Je continue de rêver de perforer incognito le fond de la piscine question de dormir en paix... dans un sous-sol complètement innondé. Que faire? Il faut que je vous laisse... c'est le cours de natation!

7 commentaires:

MamanRousse a dit…

J'étais monitrice de natation quand j'étais étudiante. J'ai toujours appris aux tout petits à se tourner sur le dos lorsqu'ils nageaient et qu'ils étaient fatigués.

J'essayais toujours de les fatiguer au maximum afin qu'ils finissent par avoir le "réflexe" de se reposer sur le dos une fois à bout de souffle.

Je ne sais pas si ça leur a servi un jour mais je sais que si ces enfants se retrouvent dans une situation difficile, ils sauront quoi faire.

C'est stressant une piscine à la maison mais je pense que c'est encore plus stressant de ne pas en avoir. Quand on a pas de piscine, les enfants finissent par vouloir aller se baigner ailleurs. Et ailleurs, on ne sait pas comment ils sont surveillés.

Bon courage ;o)

garamond335 a dit…

Je comprends votre peur mais faut pas exagérer ! Il se vend des ceintures de sauvetage pour enfants; on n'a qu'à les OBLIGER à les porter s'ils veulent aller jouer dans la m... piscine.
S'ils savent nager, c'est encore mieux !
Vive l'hiver !

Mi-trentaine a dit…

Pour ma part, ce qui me stresse le plus avec les piscines, ce n'est pas lorsque les enfants sont dans la piscine, avec nous, sous notre surveillance. Mais c'est plutôt l'angoisse qu'ils tombent dans la piscine alors qu'ils ont échappé à notre surveillance.
Malgré nos avertissements, cela ne prends que quelques secondes pour ouvrir une porte patio et s'approcher de la piscine.

Anonyme a dit…

j'ai des mauvais souvenirs des piscines. je gardais un bébé gâté de 9 ans et elle invitait ses amis à venir se baigner quand je la gardais. dès que les parents partaient, les amis apparaissaient afin de profiter de la piscine. soit je devais me battre pour me débarrasser des amis, soit je surveillais tout ce beau monde en stressant.

Sophie a dit…

Les piscines l'été, je ne trouve pas ça si pire... C'est toujours un peu trop froid à mon goût, mais je m'y fais. Ce que je trouve dégueux, c'est le jus de pieds dans le vestiaire (mélangé à des détritus de toutes sortes)et sur le bord des piscines publiques. Sans parler de l'odeur! Je suis vraiment dédaigneuse! Dire que j'ai travaillé deux ans comme réceptionniste dans une piscine intérieure!

Milou a dit…

Je ne t'inviterai pas dans ma piscine cet été alors ;)

Moi aussi, je veux les amener à des cours de natation ( à pied dans mon bled, ce n'est par contre pas gagné).

Ma fille a un ballon qui s'accroche dans le dos, c'est ce qui lui convient le mieux. Me souviens plus de la marque... Je crois qu'elle l'a oublié lors de la dernière baignade... dans la piscine creusée de sa copine!

Iseult a dit…

Je partage ta haine des piscines, sans réserve!!

Par contre, ce que j'haïs le plus, ce sont les piscines publiques où on doit faire prendre des cours de natation à nos charmants cocos d'amour pour qu'ils soient à l'aise dans notre piscine, une fois l'été venu. Ça m'écoeure de macérer pendant 1hr dans une grosse soupe de bactéries, de pipi d'enfants, de choliformes fécaux, de vomis (oui, j'ai déjà vu ça et heureusement que je venais de sortir avec fiston sinon j'en aurais rajouté!) et de morves dégoulinantes des jolis de petits nez ... beurkk et rebeurkkk!

Vivement le moi de juin pour la fin des cours de natation!