vendredi 25 septembre 2009

Citations scolaires de la semaine

Enfin vendredi!!!!!

La semaine m'a parue in-ter-mi-na-ble avec les rencontres de profs qui ont bouffé deux soirées cette semaine. Mais dans toute chose, on y trouve son compte et j'ai trouvé le mien à chaque fois grâce à ces deux citations qui ont valu le déplacement!

Mardi. 19h45. La prof de Momo se présente aux parents réunis dans la classe. Voici ses 2 premières phrases, fort prometteuses:

«Bonjour, comme vous voyez, je suis en fin de carrière. Il me reste juste deux ans à faire.» (!)

***

Jeudi. 20h30. La prof de Lili nous explique pourquoi les enfants n'ont toujours pas de piscine à l'horaire:

«La préposée qui a appliqué sur le poste à la piscine ne sait pas nager.» (!!)


Pas mal, hein?

Et vous, avez-vous des gags scolaires à partager?

17 commentaires:

Evely a dit…

aaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh change d'école !!!!!!!!

Wow, c'est désolant

Lawrichai a dit…

moi je n'ai pas compris la joke de la première citation...
><

Anonyme a dit…

Et la prof. de Momo, elle avait été condamné à combien d'année??? Peut-être qu'une libération au tiers de sa peine aurait aidé les élèves en ayant une prof. plus motivée!!!

Pour ma part, la rencontre de parent c'est plutôt bien déroulée. La prof. de ma fille a une véritable passion des enfants. Elle a plein de beaux projets et comme elle nous a donné des scoops sur des activités à venir pour les enfants, je suis emballée et j'ai beaucoup de difficulté à tenir ma langue......il ne faudrait quand même pas que je gâche la surprise pour ma fille!!!

H.

So a dit…

Hummm, en effet, quand tu parles des belles années d,enseignement qu'il te reste comme "du temps à faire", ça n'augure pas très bien sur la motivation!

Ici, ça va. Choupinette a une prof en or et PetitLoup une éducatrice en diamant! Ce sera une belle année pour tout le monde, yé!

Dodinette a dit…

en-dehors de dire que l'instit de mon fils (prématernelle) n'a visiblement pas inventé l'eau chaude et qu'elle est très certainement plus qu'un peu limitée intellectuellement, ce qui convenons-en ne serait pas très charitable, nonnon rien à raconter...
;)

sandrine a dit…

Bon nous ,nous sommes une famille de Français, qui avons choisit de vivre en région dans le bas du fleuve.... et croyez moi au début le choc culturel fut impressionnant, mais à la première réunion en secondaire 4 pour mon fils ainé quelle agréable surprise de voir qu'il avait comme prof principal en Français un méchant beau pétard et très compétent visiblement puisque mon fils a retrouvé le goût de l'effort en partie grâce à lui .... Quand à moi , il ne m'aurait pas fallu faire bcp d'efforts pour lui donner des cours du soir à ce beau professeur, si cela avait été nécessaire !!!!!

Mi-trentaine a dit…

Pour ma part, ce n'est pas tant les commentaires des profs de mes enfants qui m'ont fait sourciller que les questions que certains parents posent lors de ces réunions. C'est à ce demander s'ils ont déjà connu ça, l'école!

Skyler a dit…

Par curiosité elle avait l'air de quoi la prof centenaire ? Un chignon blanc, une canne à la main :)

À vous lire j'ai vraiment hâte que mes enfants commencent l'école.

Kalypso a dit…

Et bien, au moins il lui reste 2 ans!!! L'enseignante de ma fille nous a annoncé fièrement qu'elle terminait le 10 décembre prochain!!! Oui, oui... Elle quitte pour sa retraite! Je ne comprends pas que notre merveilleux système de l'éducation accepte une telle chose! Trois petits mois et après bye bye! non mais franchement.... Et que dire de l'an dernier où la prof a pris sa retraite à la fin du mois d,avril!!!! Où est l'intérêt des enfants dans tout cela???

Anonyme a dit…

J'y suis allée pour rien à la rencontre parent-prof parce qu'il n'y avait pas encore de prof attitré pour remplacer celle partie en retrait préventif depuis le 8 septembre. OUPS! On a oublié de mettre la lettre dans l'agenda de mon enfant qui est en pré-maternelle. Évidemment je suis la seule a ne pas l'avoir obtenue cette satanée note.

MJ a dit…

Merveilleuse merveille a changé de prof 2 fois en 2 jours au début de l'année. La remplaçante temporaire *puisque la titulaire du poste revient en novembre à la fin de son congé de maternité* nous a annoncé qu'elle était diplômée depuis 2007, et que par conséquent, la "matière" était encore fraîche dans sa mémoire... *soupir*... j'ai pas pu m'empêcher de penser, avec méchanceté, qu'en période de pénurie de profs, il était curieux qu'elle n'ait pas de poste à temps plein. M'enfin... Là ou le découragement m'a presqu'atteint, c'est quand je lui ai demandé si elle avait des ouvrages à nous recommander pour être en mesure d'aider nos enfants - dans mon temps, les phrases avaient des sujets, verbes et compléments, mais pas de déterminants et autres nouveautés. Je me suis fait répondre, avec un grand sourire, de m'acheter une grammaire. Resoupir...

Anonyme a dit…

Je suis prof de 3e année. Je mets tout mon coeur dans mon travail. La rencontre de parents est la soirée la plus stressante car je me sens jugée de la tête aux pieds. À chaque année, j'essaie de ne pas avoir le trac mais je n'y arrive pas. Suite à la lecture de tous ces commentaires, je serai tout aussi nerveuse l'an prochain.

Je trouve que sur le site des Zimparfaites, l'image de l'école est souvent négative. Je trouve cela désolant et décourageant car, à chaque jour, je côtoie 20 collègues qui travaillent tout aussi fort que moi pour guider les élèves vers la réussite.

Ainsi va la vie!

So a dit…

Anonyme: Je travaille aussi dans le réseau de l'éducation (bien que ce soit avec des pas mal plus vieux) et oui, les profs sont jugés sévèrement. Mais je suis en même temps conscience qu'il y a des profs pas motivés ni motivants dans ce foutu système alors malheureusement des fois, leur attitude éclipse celle de ceux qui tente de donner leur maximum. Tu vois ici Choupinette en est à sa deuxième année d'école et vraiment j'ai constaté et souligné tant aux profs concernés qu'à la direction combien je nous sentais chôyés d'avoir d'aussi bons profs pour notre fille. Mais je sais aussi qu'il y a malheureusement des profs pour qui je prie le ciel que ma fille ne tombe pas sur eux... C'est malheureux, mais comme tu dis, c'est la vie!

Nancy a dit…

@Anonyme (prof de 3e année): Dans les deux cas, ce ne sont pas les profs ou préposés personnellement qui sont en cause, mais les aberrations du système et l'hypersyndicalisation. C'est ce que je pointais du doigt. Car il y a de ça aussi (beaucoup?) dans le milieu scolaire.

MarieFelixo a dit…

moi ce qui me renverse...ce sont les fautes que l'on relève dans presque chaque communication écrite provenant de l'école... que ce soit de la part du service de garde, de la direction ou du professeur (prof. de maternelle)

ça nous inquiète vraiment!

Anonyme a dit…

Mon seul problème avec la prof de mon fils ce sont les phrases qui commencent par : les amis, tu sors ton cahier ! Ça m'énerve !

Guenièvre a dit…

@ MArieFélixo: Je te comprend tellement...L'année passée, mon fils étais en maternelle et le nombre de fois que j'ai reçu des documents avec fautes, c'est incroyable...En fait les documents venaient surtout des profs d'édu...Non mais c'est quoi pour être prof d'édu, on ne doit pas savoir le français...Et pas des mots compliqués amsi plutôt banals...Non, mais il me semble (dans ma logique à moi) que si je dois envoyer un document à grande échelle, je vais faire affaire avec le correcteur intégré de mon ordi ou faire revérifier par qqu d'autre...en tout cas, c'est peut-être juste moi!!!!