mercredi 30 septembre 2009

L'affaire est ketchup!

Ce n'est un secret pour personne que le ketchup rend la bouffe plus savoureuse pour les enfants. Il est utilisé depuis des lunes pour masquer le goût de certains aliments plus rejetés des petites fines bouches. Et là on ne parle pas du bon ketchup maison de grand-maman, mais bien du truc rouge, rempli de sucre et de colorant, commercialisé par la compagnie Heinz et la très honorable "No name" pour les économes.

Je dois avouer en bonne non-adepte du ketchup (j'aime pas le goût, j'ai le droit bon!) que je ne pensais jamais utiliser cette stratégie de camouflage de goût avec mes enfants. Pour moi, il me semble qu'un aliment ça se découvre, ça s'apprivoise et ça s'apprécie quand on peut vraiment le goûter. Mais il y a bien longtemps que j'ai laissé tomber certaines de mes convictions pour que mes enfants ingurgitent un minimum des quatre groupes alimentaires quelque part dans leur journée (et qu'ils ne me demandent pas une collation à peine sortis de table parce qu'ils n'ont ENCORE UNE FOIS rien mangé).

On a donc commencé à leur servir du ketchup avec quelques repas qui les répugnaient l'an dernier et oui, je peux confirmer que ça marche! Mes deux enfants mangent à peu près de tout maintenant, allant des hamburgers au pâté chinois aux lentilles, le tout arrosé de savoureuse sauce rouge. Ai-je masacré leurs papilles gustatives pour les aliments "nature"?
Peut-être... Ai-je crée une dépendance ou une mauvaise habitude? Peut-être encore une fois...

Mais je suis prête à en assumer les conséquences. Parce que les bénéfices eux, sont remarquables. Les repas en famille sont tellement plus agréables depuis que tout le monde est assis à manger ensemble! Plutôt que d'être en négociation avec des petites moues de dégoût qui veulent quitter la table après trois minutes et deux bouchées.

Et que dire des magnifiques compliments que je n'osais même plus espérer: "Il est bon ton souper maman." me disent Choupinette et PetitLoup en souriant devant leurs montagnes de pâté décorées d'un superbe coulis rouge.

Merci Heinz! Avec toi, l'affaire est ketchup!

(Z) Imparfaite invitée: So

14 commentaires:

Sassenach a dit…

Je ne crois pas que tu as "scrappé" le goût de tes enfants. Mon frère était du type à mettre du ketchup dans ses céréales le matin et en plus il mettait une tonne de sel. Maintenant qu'il est adulte il savoure les aliments sans sel et sans ketchup. Petit à petit il a simplement diminuer la quantité de ketchup.

Anonyme a dit…

Je l'avoue, moi aussi j'appelle parfois le Ketchup à la rescousse!!! Ça aide beaucoup alors pourquoi s'en priver?

Ayant moi-même été adepte du Ketchup lorsque j'étais toute petite (la voisine chez qui je dînais m'appelais Miss Ketchup, c'est pas peu dire), je peux vous assurer que cette habitude ne reste pas nécessairement à l'âge adulte. Quoique un frite sans ketchup... ce n'est pas vraiment un frite!

H.

Anonyme a dit…

Quand je demande à mon garçon de 3 ans ce qu'il a mangé à la garderie, souvent, ça ressemble à ça:

DU KETCHUP,EUH,DES PATATES.EUH,DU POULET....!

Anonyme a dit…

ca passera j'en suis certaine!
J'ai eu ma passe sel, ma passe poivre (tout était noir dans mon assiette), ma passe sucre...

l'important c'est de n'abuser de rien après tout, pour rester en santé :)

Guenièvre a dit…

J'adopte le ketchup à partir de ce soir pour mes 3 trois petites fines bouches!!!!

Lawrichai a dit…

Il est à remarquer que les tomates, comme les champignons, sont bourrés de glutamate monosodique; ce sont des rehausseurs de goûts naturels. ^^

Milou a dit…

Ici le ketchup est présent et au goût de chacun.
J'ai deux enfants sur 4 qui en consomment un peu plus et les 4 n'en prenne pas nécessairement avec les mêmes aliments. Moi j'en mets pas mal si je mange ( pas souvent) des trucs genre pâtés à la viande ou tourtières alors que les enfants n'en mettent pas une goutte.
Je n'en prends presque jamais avec mes frites, eux oui.
Et ça ne me stress pas du tout le ketchup. En plus, pour les garçon, ça préviendrait le cander de la prostate ;)
Alors l'Affaire est ketchup!

Mamanbooh a dit…

Vive le Ketchup!!!
En plus, tu peux te dire que c'est bon pour la prostate de ton petit homme...

J'ai essayé d'autres marques, bios, économes ou pas. Rien à faire, c'est le Heinz qu'ils préfèrent!

Les cornichons sucrés sont aussi très populaires!?!
-Mange une bouchée de plus et tu auras un cornichon!
*Je suis vraiment une mère imparfaite... C'est comme ça! ;-)

Anonyme a dit…

Ici, c'est la petite sauce aux cerises ou aux prunes qui fait des merveilles pour la viande!! YÉ!

popotte a dit…

Si c'est le moyen pour qu'il mange je ne vois pas le problème... Ce n'est pas comme s'ils en mangeaient 2 tasses par jours ;)

Anonyme a dit…

Mon chum est belge, il a eu l'habitude de ses parents de mettre de la sauce au pomme (la compote de pommes fait la même chose!) sur les viandes. Les enfants apprécient ça, le ketchup est donc moins utilisé par chez nous.

Tu devrais essayer... Deplus, c'est la saison des pommes!

Fille Imparfaite a dit…

Ça peut s'estomper ! Jadis, j'adorais le ketchup et mes parents me laissaient en mettre partout. Puis, graduellement, c'était "Hey, woh, un si bon steak, pas de kethcup là-dessus les enfants !" ou "Y'a tellement d'épices là-dedans, mets pas le ketchup sur la table, t'en auras pas besoin !"
Maintenant, je ne mange rien avec du ketchup -et mes frères, ainsi que ma soeur, sont de moins en moins accros.

Imparfaite-et-alors a dit…

Comme Fille imparfaite, j'ai aussi diminué notablement l'utilisation de ketchup. Alors, il ne faut pas s'en faire, les goûts changent, de toute manière... Et je n'ai pas mangé de macaroni ou de soupe au ketchup depuis des lustres...
Anik

Lucie a dit…

Le ketchup? Ça fonctionne même avec certains adultes (comme mon chum, qui "aime" maintenant mon riz aux lentilles... en sauce rouge!) Pour ma part, c'est l'ami inséparable des frites et des oeufs.

Quand j'étais enfant, ma famille avait participé à un test à l'aveugle. On avait reçu 2 bouteilles non-identifiées avec comme instructions de manger la bouteille A une semaine et la B la semaine suivante, et des questionnaires à remplir. Sur remise des questionnaires on nous a révélé l'identité des bouteilles et, définitivement, nous avions préféré le Heinz! C'est comme le Nutella, aucune imitation ne l'a vraiment on dirait...