samedi 5 septembre 2009

Un automne à cours réduits

Premier samedi matin post-rentrée.

On traîne au lit, on relaxe. Qu'est-ce qu'on pourrait bien faire aujourd'hui?

C'est pour se répéter cette question chaque semaine que cet automne nous avons choisi d'abandonner tous les cours du samedi.

Congé de théâtre pour Momo. Congé d'équitation thérapeutique pour Lili. Congé de théâtre pour Lolo. Pas de Gymn-Eau pour lui non plus (même si c'est génial).

Seul le cours de natation combiné de Momo et Lolo (durée: 25 minutes; Lieu: à deux coins de rue de la maison) du dimanche matin a survécu.

Cet automne, au lieu de courir d'un cours à l'autre, on va se chercher quoi à faire les week-ends.

Et j'ai le vague pressentiment qu'on n'aura pas besoin de chercher fort fort! Mais au moins, on sera libre (un peu).

J'adore quand mes enfants veulent suivre des cours, j'adore assister à leurs spectacles de fin d'année, j'adore le fait qu'ils aient du temps juste pour eux pendant une heure par semaine. Mais, à la demande générale, on prend un break de tout ça cet automne. On ira voir des spectacles, on ira plus souvent à la bibliothèque, on prendra le temps de jouer à des jeux en famille, de prendre des marches dans le boisé.

Et, à la demande générale, on reprendra quelques cours cet hiver. Momo voudra faire de la danse, Lolo voudra apprendre à jouer de la guitare, Lili voudra retrouver Pirate, son cheval préféré. Et l'hiver passera très vite! Jusqu'à la prochaine pause!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est vrai qu'on court souvent la fin de semaine entre les différents cours des enfants. Chez-nous, les cours de patin seront présents à tous les samedi et dimanche matin pour les deux enfants. Mais les après-midi sont à nous!!!

Nous nous sommes promis d'aller marcher dans les bois à toutes les fins de semaine et d'aller flâner à la bibliothèque municipale plus souvent. Et pour les journées pluvieuses, location de films et popcorn.

Mais j'avoue que je vous envie un peu de pouvoir paresser au lit cet automne...

zuby a dit…

Ici, on a fait ce choix-là... Je ne veux pas dire pour toujours. Je veux dire tant qu'on le pourra. On préfère acheté un abonnement familial à la piscine que de payer 275$ de cours de natation. Je n'en ferai pas de grandes nageuses, mais on en profitera tous les quatre. Même chose pour les cours d'été. On a préféré ne pas offrir de cours de printemps et s'offrir un support à vélo pour mettre sur notre voiture. Comme ça, on peut partir à quatre faire de belles randonnées quand bon nous semble.
Et si rien ne nous tante, on peut flâner en pyjama jusqu'à midi sans culpabilité. Ça veut aussi dire qu'on peut accepter toutes les invitations aux pommes, à la cabane à sucre à n'importe quelle heure. Voir du monde, chose qu'on a du mal à faire.
Cet été, on a craqué de notre ligne directrice avec le soccer. On a regretté. Ma grande s'ennuyait de nos activités familiales... C'est un choix de vie: focusser sur les enfants ou sur la famille? L'individualité ou la vie de groupe? Dans mon cas, le choix est fait.

Moments de Maman a dit…

Je vis exactement le contraire avec ma première année de cours pour les enfants! Un cours de danse pour ma cocotte, et un de guitare pour mon grand. Depuis le temps qu'ils me le demandent, il fallait que je les inscrive. Mais ce matin, laissez-moi vous dire que je sais très bien que c'est mon dernier samedi à lire mon journal tranquillement en buvant mon café.Ça me manquera... mais qu'est-ce que j'ai hâte aux spectacles de mes deux artistes! Qui sait... on en parlera peut-être un jour dans mon journal du samedi?