samedi 4 octobre 2008

Je ne veux plus de nouveaux amis

Ça y est! J'ai atteint mon point de saturation. Mon agenda est plein, mon carnet d'adresses aussi. J'ai à peine le temps de voir tout «mon monde» dans une année, d'avoir des journées libres avec les enfants, de faire des sorties d'amoureux, de passer quelques heures «seule avec moi-même». Alors n'essayez pas de devenir mon amie. Vous avez manqué votre tour, la shop est fermée!

Avec le temps, j'ai rayé de la liste les amitiés qui n'en valaient plus la peine (celles qui me pesaient, me bouffaient mon énergie ou me mettaient en rogne) et j'ai recentré l'objectif sur celles qui me font me sentir mieux.

Je peine déjà suffisamment comme ça à entretenir les amitiés déjà établies, pourquoi irais-je m'embourber dans de nouvelles relations où tout reste à faire... ou à recommencer. Expliquez-moi en quoi ça peut être enrichissant à 30 ans de renouer avec ses amies du secondaire? Après une soirée 100% nostalgie et des lendemains 100% bitchage par courriels interposés, il me semble que ça ne peut que devenir lourd, à moyen ou à court terme. Car après avoir renoué -un jour ou l'autre-, il va falloir flusher!

Alors pourquoi se chercher à tout prix des nouveaux amis? Il vient un temps où il est préférable d'apprécier ceux qu'on a plutôt que de vouloir toujours recommencer à zéro. Quand la décision est prise et assumée, on n'a plus à accepter ces invitations à souper qui nous pèsent. On n'a plus à se préoccuper de ces vieilles amies fatigantes qui essaient toujours de reprendre contact... Que d'appels en moins à retourner et que de courriels à supprimer sans aucun remords!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je vous comprends. La mode de Facebook me fait rire. «J'ai 268 amis ! » me disait ma nièce l'autre jour.
Moi, j'ai quelques bons amis, que je peux compter sur les doigts de la main; ça me suffit amplement.
J'aime ça avoir la sainte paix !...

garamond335 a dit…

Il y a toute une différence entre «ami» et »connaissance». Je viens de compter mes amis et connaissances : j'en ai 106, rien que dans mon patelin; combien de vrais amis là-dedans ? une demi-douzaine....
Je pense qu'il est impossible d'avoir plus qu'une dizaine de vrais amis, à part la parenté, bien sûr...

La femme d'un militaire a dit…

Tellement aplliacble dans ma vie... merci!

sajumel+ a dit…

Mais quelle joie que de pouvoir se donner le droit de choisir parmi tant de choix ceux et celles qui seront nos amis véritables! MDR
De mon côté, j'ai des connaissances qui se rebaptisent amis et des amitiés qui se transforment en connaissances!
Mais, grosse conatatation: plus le temps passe, moins le nombre de véritables amis augmente! Mais ceux qui s'inscrivent dans mon carnet d'adresse y restent!