mercredi 29 octobre 2008

Un (autre) délire des écoles...


Tiens tiens, un autre délire. À croire que le nouveau crédo des écoles est d'éduquer les enfants que sur la bonne alimentation. Après les délires des boîtes à lunch et des collations ultra santé, voilà que plusieurs écoles somment d'interdit les friandises sur leur territoirele jour même de l'Halloween.

N'a-t-on rien d'autre à faire que de priver les enfants de réels plaisirs liés à des fêtes magiques? Il n'y a pas 28 fêtes chouettes durant une année pour les enfants, 3-4 maximum. Peut-on les laisser fêter en paix? Peut-on les laisser "jouer" à compter, trier, échanger, distribuer et manger leurs bonbons tranquilles? Il y a des parents qui ne fêtent pas Noël? D'autres l'Halloween? Pas de problème: que leurs enfants ne les fêtent pas. Mais pourquoi priver la masse pour quelques trouble-fêtes? Et en plus, en voulant bannir les sucreries, les chips et les chocolats, ne va-t-on pas créer l'effet contraire? Pas besoin d'un grand psychologie pour savoir que tout ce qui est défendu devient doublement attrayant. On va faire quoi alors? Cuire des muffins à la citrouille? Griller des graines de citrouilles? Ouhhh! Comme on va s'amuser! Et à Noël, ce sera quoi? On regarde des films de neige (et non de Noël), on décore un arbre vert (et non un sapin de Noël), on parlera d'un calendrier "avant les vacances" (et non de l'Avent), etc.

Ridicule. Ça donne presque envie d'envoyer un sac plein de vraies bonnes cochonneries d'Halloween vendredi et lundi prochain dans le sac d'école des enfants...

15 commentaires:

justeunpeufrustree a dit…

J'ai fait une chose horrible. Un truc qui me vaudra surement une réprimande. Ouais.

J'ai acheté pour la Puce un costume d'Halloween avec une tête de mort dessus, et je lui permet de le porter à l'école, puisque l'école permet d'être déguisé ce jour là. Mais l'école ne permet pas les têtes de mort sur les vêtements (et moi non plus en temps normal!). J'ai hâte de voir la gestion de cas le 31 !

Dans les dents les règlements!!

Milou a dit…

C'est tellement n'importe quoi tout ça.
Même comme adulte, je trippe à l'Halloween, Je mange trop de bonbons et le soir du 31, on soupe jamais santé. En plus, cette année, c'est un vendredi. Yahoooo!
Faire des muffins et jouer dans les graines, moi enfant, ça m'aurait juste donné envie de foxer ma 'journée spéciale".
Je vois mes enfants aller et je dois presque les 'détraumatiser" de s'amuser! À tout passer au Javex ( oups pas Javex c'est pas écolo!) on enlève la couleur à tous les évènements.
Bientôt, le Père Noël sera poursuivi pour obésité...

Fêlée, wow! tu te lâches lousse ;)

pesto a dit…

À l'école de mon fils, aucun costume n'est accepté cette année. Ils font une activité sportive le jour de l'Halloween (lire une course à pied dans la rue autour de l'école). Je n'ai rien contre le sport et cette idée d'activité est bonne mais pas en remplacement de la fête de l'Halloween!
Je trouve ça triste et carrément exagèré.

Mi-trentaine a dit…

Empêcher les enfants d'amener et de recevoir des bonbons à l'école le jour de l'Halloween, en effet, c'est pas fort.

Mais y'a pire!

Aux États-Unis (où d'autre?), il y a la Switch Witch, qui au lendemain de l'Halloween, passe dans les chaumières afin de remplacer le précieux butin des enfants par.... un jouet.

Non mais, on peux-tu juste avoir un petit peu de fun sans être culpabilisé?

Anonyme a dit…

Que les parents se tiennent debout et qu'ils protestent bien fort, via leur Conseil d'Établissement.
Qu'on fête l'Halloween de la même façon qu'on le faisait il y a vingt ans et qu'on laisse braire tous ceux qui veulent en changer le sens.
BOOOOO !

¤Enidan¤ a dit…

Je ne me souviens pas d'avoir eu le droit de me déguiser pour aller à l'école à l'halloween... et je n'ai pas 150 ans...

Je ne me souviens pas non plus d'avoir eu le droit d'apporter des bonbons à l'école... que ce soit à l'halloween ou toute autre journée...

Déjà, on fait plein d'activités à tous moments de l'année, on fait des sorties à la place des parents et on leur donne des cadeaux qui sont payés de NOS POCHES à chacune de ces 3-4 petites fêtes de rien du tout... comptez vite... 22 cadeaux (ou plus) à 1$ (ou plus) par fête.. ça monte vite !!!

Je ne vois pas pourquoi les enfants auraient la permission d'apporter des bonbons à l'école cette journée-là...

Si vous voulez surrexciter vos enfants, c'est vos affaires... et un ou deux enfants surrexcités, ça se gère quand même pas si mal... mais on n'est pas obligés d'endurer 22 enfants (ou plus)surrexcités sous prétexte que c'est halloween.. c'est un jour de classe comme les autres...

désolée, mais je trouve que les parents ont tendance à chiâler pour n'importe quoi !!!

Anonyme a dit…

Je me ferai l'avocate du diable ici: c'est pas vendredi soir l'Halloween?Qu'est-ce qu'ils font avec ça dans le jour?

Dans un autre ordre d'idée, je dois dire que cette fête est le plus gros non-sens qui soit. À longueur d'année, on se bat contre la violence, mais ce soir-là, exit les principes! les enfants de 7 ans sont déguisés en personnages de films d'horreur ensangantés(euh? comment ça se fait qu'ils connaissent ça?), les maisons sont déguisés de façon réellement épeurantes, et le tout dans une atmosphère d'horreur, de sorcellerie et de peur. Quelle belle fête pour enfants! J'ai tellement hâte au 1er novembre!
-Karine, qui aime se déguiser et empifrer ses enfants de bonbons mais qui déteste l'horreur de l'halloween.

MJ a dit…

Ici, la petite note disait: Prière de fournir une collation nutritive ET orangée... J'ai donc le choix de considérer que la tire à la mélasse enveloppé dans un papier ciré orange, c'est nutritif et orangé! :-)

Anonyme a dit…

Des bonbons, des déguisements, c'est un rituel complètement inoffensif il me semble... On ne fait pas l'apologie de la violence en plaçant une tête de mort dans sa plate-bande... Les fantômes, les sorcières, les zombies, euh... ben... ça n'existe pas!

Milou a dit…

Je ne pense pas que les parents exigent ou demandent que les profs paient des trucs. Moi je parle de liberté de choix.
Mon fils est au secondaire et même son enseignante trouve ça poche de ne pas partager de bonbons avec ses élèves.
Et pour tout le reste, les décors, les monstres etc... À la base, Halloween servait à ça non? Faire peur aux esprits pour les éloigner. Qaasiment un sujet pour les cours d'éthique et religion il me semble.

Anonyme a dit…

@ anonyme 4:les fantômes n'existent pas: expliquent ça à un petit de 3 ans épeuré devant la scène de film d'horreur étalée devant la maison de son voisin. pas un bon argument, désolée.
-karine

Anonyme a dit…

oups! je voulais dire: explique ça et non expliquent ça.

Évangéline a dit…

Mon école fait partie d'une école ou l'on mn'a pas le droit d'envoyer des bonbons le jour de l'HAlloween, à cause de la politique santé. Je suis bien d'accord avec la politique, mais pas à l'Halloween. Et l'Enseignante de maternelle de mon fils pense comme moi, ils auront donc le droit d'amener des bonbons, mais seulement avec un accessoire (non violent bien entendu!) et un maquillage. J'ai 32 ans et j'allais à cette école enfant et j'avais le droit d'amener des bonbons le 31 ET le 1er novembre!

Puis pour l'enseignante, c'est pas si pire... J'en suis une et donc je peux dire que ce n'Est pas si pire que ca. En plus, souvent c'est fête et nous n'enseignons pas vraiment...

¤Enidan¤ a dit…

Hé bien moi j'enseigne !!! Aujourd'hui, c'était une journée comme les autres... Cet après-midi, c'était plus relax... on a fait des activités... mais pas obligés de manger des bonbons pour ça...

Je ne vois pas pourquoi on dérogerait à nos principes de bonne santé et de saines habitudes pour UNE fois.. la santé, c'est toute l'année...

et personnellement.. j'en ai vu une différence cette année... Mes élèves n'étaient pas costumés et n'ont pas reçu de bonbons... ils étaient fébriles, mais beaucoup moins que ce que j'ai déjà vécu par les années passées lorsque c'était permis de se déguiser etc.. J'ai même été capable de faire une évaluation ce matin... j'suis méchante hein....

Et je pense que ce qui bogue tout le monde, c'est juste le mot "interdit".. dans le fond, y'a toujours du monde pour contredire les interdit et pour monter aux barricade dès qu'une chose est interdite.. Personnellement, à ma CS, on a bien d'autres choses à contester qu'une simple interdiction de donner des bonbons à nos jeunes le jour d'Halloween !!!

Sophie a dit…

Moi, j'enseigne au secondaire. Les jeunes et plusieurs profs étaient déguisés, certains donnaient même des bonbons. Mes fils ont pu se déguiser et même amener une collation spéciale (qui pouvait être un bonbon). Je pense que ça leur fait du bien des activités spéciales une fois de temps en temps. Tsé, mes fils ont fait des dessins d'Halloween, des citrouilles, des bricolages depuis plus d'un mois, j'aurais trouvé ça poche que la journée de l'Halloween ils ne puissent pas le vivre pleinement. Je sais que c'est une fête commerciale, j'en suis très consciente, mais je vois aussi que mes enfants, et mes élèves aussi, trippaient d'être costumé et de jouer un personnage.