mardi 28 octobre 2008

Trop fertiles

En tant que mère infertile, je suis sans doute plus sensible à la cause. Mais je ne peux m'empêcher de croire que plusieurs d'entre nous ne sont pas conscients de la chance qu'ils/elles ont de pouvoir procréer à leur gré. Et que que plusieurs devraient avoir un peu moins de faciliter à enfanter, juste pour se tester, juste pour voir s'ils y tiennent vraiment. Et que d'autres... euh... pourquoi ont-ils un système reproducteur déjà?

On a tous dans notre entourage ce couple d'individualistes-winners (fortement concentré sur leur bien-être personnel, le succès collé au cul, aucune épreuve dans leur vie) qui, dès le premier mois sans pilule vous annonce fièrement la bonne nouvelle. Trop facile. Habituellement, ce type de couple ne résiste pas aux nuits sans sommeil ou (ceux que je connais) mettent leur enfant à la garderie dès 6 mois, de 7h à 18h et prennent toutes leurs vacances sans leur enfant (unique, inutile de le rappeler!). «Il faut récupérer», plaident-ils. Ben oui! Vous vous donnez teeeellement pour votre enfant!

Ou cet autre couple typique dont la moitié féminine, composée exclusivement d'ovaires et d'utérus, rêve d'un autre bébé à allaiter dès que le p'tit dernier s'est mis aux purées.

Ou le modèle classique, celui du couple qui n'aurait jamais dû se mettre ensemble, qui est toujours au bord de la séparation et qui, chaque fois que ça va mal patche le vide avec un autre bébé. Sans se soucier que la pension alimentaire -inévitable!- n'en sera que plus imposante!

Si vous vous reconnaissez dans l'un de ces couples. svp faites-vous (nous?) un cadeau et coupez le «canal famille». Vous avez assez donné. Merci.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne comprend pas tout à fait le sens de ce billet. Ceux qui ont des enfants facilement ne s'en occupent pas après parce qu'ils ne les ont pas assez désirés? Est-ce que c'est ce que l'on doit comprendre? Beaucoup de frustration mais aucune logique.

Nancy a dit…

Je dressais le portrait de couples types rencontrés au fil des ans... Tant mieux si vous n'en avez pas dans votre entourage!

Citronmiel a dit…

A bien nous nous en avons un de presque 6 ans... sa pris 7 ans, 7 ans d`essais, pour finalement qui soit différent donc probablement enfant unique ont à trop peur de répêter l`expérience.

Puis des couples comme tu cites j`en connais moi, sa fait des bébés en criant ciseau, font peu ou pas attention les additionnes pcq c bien d`en avoir plusieurs pcq dans "ma famille c de même".

Te lance des petites remarques à peu près dissimulés comme quoi ils ont des beaux enfants intelligents et en avance eux. Ben kin y`on pas de trouble de développement c`est normal!

Je déborde du sujet spm en cause (y`a le dos large lui).

Anonyme a dit…

Votre diatribe contre les couples qui ne devraient pas avoir d'enfant (quant à moi, aussi) est parfaite !
Je frémis d'horreur quand je vois des petits de 13 mois placés en garderie pendant que Maman s'épanouit à 25,000$ par année !
Avant de procréer, ces couples devraient réfléchir au moins aussi longtemps qu'ils le font pour l'achat d'une voiture...

Anonyme a dit…

Quel jugement gratuit et quelle facilité!!!!!!! Je suis de celles qui tombe enceinte en criant ciseau! Et pourtant, des épreuves, j'en ai vécu en MASSE (je passe les détails), mon premier a fait ses nuits à 25 mois et ma deuxième est née alors qu'il en avait 27 (donc, si on fait un calcul, ça fait maintenant 33 mois que je ne dors pas). Pour ce qui est de la garderie, arrêtez donc de juger tout le monde qui envoie ses enfants à la garderie. La seule chose qui nous distingue de nos grands-mères, c'est l'éducation, c'est pour cette raison que nous ne sommes plus à la maison...Ben oui, on est capables de penser nous aussi les femmes!
Bref ça sert à rien de jeter sa peine sur le pauvre monde.

Anonyme a dit…

Merci anonyme, je croyais rêver en lisant les commentaires des autres suite au mien plus tôt aujourd'hui (le premier)...

Anonyme a dit…

Bien dit! Je ne suis plus capable des «usines à bébés» qui enchaîne un enfant après l'autre juste pour se tenir occupé. J'en connais moi aussi!

Anonyme a dit…

Tant mieux si c'est facile... en autant que ce soit réfléchi. Quand tu en arraches avec un seul enfant, quelles raisons sont suffisamment valables d'en faire un deuxième? Ça ne sera pas plus facile!!! Je connais des couples qui perdent tout jugement quand il s'agit d'avoir des enfants.... mais ils réfléchissent et magasinent en maudit quand vient le temps de s'acheter une nouvelle laveuse/sécheuse!

So a dit…

J'ai justement reconnu des gens de mon entourage en le lisant - je ne donc pas pas être la seule. Comme on dit, si le chapeau vous fait, mettez-le, sinon, ben y'a pas de quoi fouetter un chat! Je ne vois pas ici de jugement gratuit de TOUS les couples ayant des enfants facilement, mais bien de quelques "histoires de cas" typiques... Bravo à toi Nancy d'avoir osé dire tout haut ce que plusieurs pensent tout bas (ou anonymement, hi!hi!)

Anonyme a dit…

Ces couples existent! Je connais un couple qui avait deux enfants et pour qui ça allait super bien. Mais la fille en voulait un troisième juste pour «pourvoir allaiter une troisième fois!» Elle est tombée enceinte super rapidement, je pense que son chum n'avait même pas eu le temps d'y penser! Eh bien, ça a pété la dynamique familiale et ils sont séparés maintenant! En passant, moi aussi, je suis une «ex-infertile» et j'ai du passer des tests (avec un psy entre autres) avant de pouvoir commencer les traitements. J'ai eu le temps de d'y réfléchir en masse! Et je suis sûre que plusieurs parents qui l'ont eu facile ne passeraient même pas le test! Ce n'est pas de la frustration, c'est la réalité!

Anonyme a dit…

Non mais qui êtes vous pour pouvoir qui a le droit d'avoir des enfants et qui n'a pas le droit? J'ai l'impression d'assister à une séance de "boostage" en règle afin de bitcher contre les couples qui réussissent à faire des enfants facilement. Des vraies frustrée!! Et je comprends que dans votre cas, une séance chez le psy s'impose!!!

Citronmiel a dit…

Wahhh jamais vu autant d`anonyme, sa fait peur de pas s`assumer plus que sa.

la fille qu'a pu d'blog a dit…

Ouach!! Peut-être que ce qui me choque un peu est l'implication d'un lien de causalité entre la "fertilité" et les compétences parentales.

Oui c'est choquant des couples qui conçoivent pour les mauvaises raisons et encore plus en criant "ciseau". Oui c'est choquant des couples qui ont toutes les peines deu mondes à concevoir et qui feraient pourtant de merveilleux parent. Mais l'un dans l'autre, il n'existe pas de lien. Ce qui est choquant ce sont ceux qui ne sont pas là pour leurs enfants.

Ceci dit, c'est un des seuls billets qui m'a fait cet effet alors je mettrai cela sur le compte d'une saute d'humeur et reviendrai vous lire religieusement.

Michou a dit…

Merci à la fille qu'a pu de blog, qui a si bien résumé: la fertilité et les compétences parentales n'ont aucun lien... Vous avez de la difficulté à procréer et avez dû passer par de nombreuses épreuves avant d'enfanter? Ça ne fait pas automatiquement de vous de bons parents. Eh non. Surtout si vous êtes aussi frustrés...

Citronmiel a dit…

Perso je connais des enfants "négligés" dans les deux camps.

Disons qu`infertiliter ne rîmes pas automatiquement avec bons parents, tout comme argent n`égal pas bon parents automatiquement.

Touka soyez bien dans vos choix, nbre d`enfants, gardo ou non c`est à vous les oreilles ;)

Nancy a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Fertilité et compétences parentales n'ont absolument aucun lien. Mais fertilité n'égale pas manque de jugement. Et c'est ce que je pointais précisément. Merci «Anonyme 8» de me proposer un psy, mais tenir ce blogue tient lieu de traitement et ma santé mentale n'a jamais aussi bien été ;-)

Et je ne prétends pas être une meilleure mère parce que je suis infertile, je suis une (z)imparfaite pure et dure et je m'assume totalement!

Annie a dit…

C'est de toute beauté ça:

"Ben oui, on est capables de penser nous aussi les femmes!"

Donc, si je suis mère à la maison, que j'ai pas de DEC ni de BAC c'est que j'suis pas capable de penser...

Trop nunuche pour faire carrière, elle est donc mère à la maison. À défaut de faire la piasse, torche...

Bien bravo...! On voit que tu sais penser oui maintenant et que ça rapporte beaucoup.