lundi 27 octobre 2008

Cultures parentales


C'est décidé. Les enfants rouspètent. Les enfants chignent. Les enfants ne sont jamais contents. Et c'est la goutte qui a fait déborder le vase. Vraiment, il vous arrive de regarder vos enfants et de vous dire que ça n'a juste pas de bon sens? D'être dépassé par leur attitude? Et là, bien sûr, le sentiment de culpabilité nous attrape, car s'ils sont ainsi, c'est probablement parce qu'on les a "formé" ainsi. Papa (im)parfait et moi, on n'en pouvait plus! On les regardait et on prévoyait que d'ici peu, ils deviendraient les monstres qu'on ne supporte pas... Il n'en fallait pas plus pour qu'on décide de se lancer en cultures. De magnifiques cultures parentales.


D'abord, cette semaine on cultive l'ennui. Pas de télé le matin. Le soir? On verra bien! On ne dit pas non pour tout le temps. Mais fini l'époque où on déjeunait devant les petits bonhommes pour ensuite courir et être "rushé" à 845.


Ensuite, on commence à cultiver le désir. C'est bientôt l'heure de la liste de cadeaux de Noël. Pas question de plier et d'acheter le film Mammamia! même si MissLulus se meurent de le revoir. On ne le louera même pas.


On cultive le partage. Veut, veut pas, on va choisir 2 DVD, 2 toutous-poupées, 2 livres et 2 jeux vont disparaître de la maison pour offrir aux enfants dans le besoin.


On cultive la reconnaissance. Fini les commentaires poches du genre "On n'est pas resté assez longtemps"... on veut du positif! Ça suffit les airs blasés, les soupirs interminables et la mauvaise humeur.


Quelles autres cultures pourrait-on partir à la maison pour que les enfants ne deviennent pas des petits enfants rois? Dites-moi que ce n'est pas peine perdu? Au secours!



5 commentaires:

Mme M a dit…

On cultive la politesse: aucune demande n'est acceptée si elle n'est pas précédé d'un SVP et ne se termine pas par un merci!!

On cultive l'amour: 1 fois par jour (minimum) on se dit qu'on s'aime, on se colle et se donne des bisoux.

Nadine a dit…

Absoluement d'accord! Je les rajoute à mes cultures

Milou a dit…

Ici le jardin fourmille de trucs à cultiver.
En plus des tiens, il y a:

- la gratitude ( ou l'expression de la gratitude)

- l'économie ( des sous, de l'énergie )
- l'enthousiasme ( même pour faire le ménage on peut en exprimer)

- le "sans but". Se balader sans nécessairement aller acheter un truc ou faire une activité payante etc

- le positivisme

- l'empathie

- être heureux pour le bonheur des la fratrie ( les cadeaux, les réussites etc)

et sûrement plus encore...

Mais ce qui est drôle, c'est que mes petits monstres, quand les gens de l'extérieur m'en parlent, sont toujours définis comme polis, aidants, gentils etc ;)

Mi-trentaine a dit…

Chez nous, nous cultivons la loi de l'effort et non la loi du moindre effort!

Nadine a dit…

Ah oui! Mon Dieu, je l'ai oublié "La loi de l'effort"!