mercredi 15 octobre 2008

Comité de sélection pour amis de maternelle

Voir notre enfant entrer dans le monde scolaire, c’est aussi tout doucement accepter que les amis commenceront à avoir une plus grande influence sur notre rejeton que nous. C’est l’étape où l’on entendra avec exaspération pas mal de : « Oui, mais Annabelle, elle, sa maman veut! »

J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de faire de la prévention pendant que j’ai encore une certaine influence sur ma fille. Voici ma stratégie: depuis la rentrée, lorsqu’elle me parle d’un ou une nouvelle ami-e avec qui elle a joué, je lui pose des questions sur comment cet ami se comporte en classe et dans la cour d’école, s’il a souvent des « bonhommes baboune » dans son cahier, etc. Je lui demande aussi de me montrer ses parents sur le bord de la cour d’école le matin - et croyez moi, ça en dit beaucoup sur l'enfant ça…ouf! La première semaine d'école, un petit coco a fait une fugue de la cour d’école. Oui, oui, vous avez bien entendu, une fugue en maternelle! Et lorsque j’ai vu la mère arriver, en sacrant de sa bouche édentée que le « p’tit cr***, je le savais qu’ils en arracheraient à l’école avec lui! », c’est drôle, mais je n’étais pas du tout surprise du comportement de son enfant! En fait, à la place du petit, j’aurais probablement fait une fugue de la maison à 3 ans!

Donc, pour en revenir à ma prévention… Si, à la lumière de mes observations et des informations obtenues subtilement auprès de ma fille, je considère que l’ami en question pourrait être une mauvaise influence pour elle, j’utilise quelques bonnes vieilles techniques de persuasion pour la convaincre que tel autre ami semble TELLEMENT plus intéressant… Démoniaque? Oui! Mais efficace! Du moins pour le moment...

(Z)imparfaite invitée: So

6 commentaires:

garamond335 a dit…

Il y a d'autres moyens : gardez votre enfant avec vous à la maison ou placez-le dans une garderie huppée où les mères qui sacrent n'ont pas les moyens d'y envoyer leurs rejetons.

So a dit…

Garamond: J'ai choisi d'habiter un quartier populaire, avec les avantages et les inconvénients que cela comporte, et le sens de l'humour qu'il faut pour y survivre... heureusement!

Évangéline a dit…

mouhaha!! J'avoue aussi regarder qui sont les amis de mon fils...A date, il a choisi les bons yessss:)

Citronmiel a dit…

Ouais moi aussi je fais sa regarder "l`attitude" des parents..

Pour la fugue sa pourrais être le mien *enfant différent".

So a dit…

Citronmiel: je suis psychoéducatrice donc je connais et reconnais bien les enfants "différents". Jamais je n'aurais rigolé à ce propos, sois-en certaine! Je sais quel défi c'est au quotidien pour les parents!

Citronmiel a dit…

Mais non je savais que toi tu ne riais pas d`eux.

Mais généralement ceux qui ne si connaisse pas, juge gros comme le bras les comportements de ces enfants.