vendredi 23 octobre 2009

Ras-le-pompon de l'imperfection!

Les parfaites sont tannées.

Enfin, une voix s'élève et dénonce l'imperfection.

Il était temps! (Ironie)

C'est vrai qu'on devrait voir plus de modèles de bonnes mères qui font manger des légumes à tous les repas à leurs enfants. On n'en a pas assez (dans les livres, dans les blogues, à la télé, dans les magazines sur la famille...).

Lâchez pas les filles! On a hâte de lire vos chroniques (dé)culpabilisantes!

PS: Vous avez une supporter de taille: Denise Bombardier est tannée elle aussi. Selon elle, si on se met trop de pression c'est parce qu'on veut tout faire alors qu'on devrait s'en tenir à une seule tâche principale (et bien la réussir): être mère. Oubliez tout le reste, les filles, vous êtes mères.

(!!!!!!!)

28 commentaires:

Véro a dit…

Oh my god! Voilà accusez-moi de tous les tords, je suis une mauvaise mère, car je ne me consacre pas juste à cet aspect de ma vie...

P.-S. Tiens, je te lance, une roche!

N.B. Noter ici que c'est de l'ironie, il faut préciser, car c'est un style d'humour difficile pour certaines!

Evely a dit…

Mamamiiia en parlait justement sur Facebook. J'imagine que c'est une question d'interprétation, mais pour moi la (z) attitude, c'est le vivre et laissez vivre. C'est d'être mère avant tout, mais pas s'oublier pour autant. C'est de savoir rire de soi et des autres. C'est de se dire, ben là, nos parents étaient imparfaits et on est pas mort, peut-être qu'être soi-même avec nos enfants en fera pas des tueurs ou des ratés avant l'age de 6 ans.

J'ai jamais été parfaite et la maternité ne m'a certainement pas apporté la perfection, au contraire elle met au grand jour, mes travers et je les travails en conséquence et ce n'est pas dans le but d'être parfaite, juste mieux « all-around »

izzza a dit…

Le lien ne fonctionnait pas ici, mais j ai tout de même trouvé le dit article... Elle ne comprend vraiment rien, cette femme... C'est décourageant pour elle... Un peu plus et j'aurai pitié :o) (C'est dans la section billet de Martine)

Mamanbooh a dit…

Tant Mieux si Mme Bombardier dénonce les "Parfaites" pcqu'hier, "À deux filles le matin", les "(Z)Imparfaites" et "Indignes" n'avaient pas la côte...

Mais chez Bazzo, Julie semblait plus de notre côté (je m'approprie ici une adhésion à l'imperfection).

De toute façon, accepter, reconnaître et même afficher que nous ne sommes pas parfaites, ça dérange: les belles-mères, les conjoints, les collègues de travail, les voisines, notre petit hamster qui jongle dans notre tête, le clergé, les politiciens qui ne s'y retrouvent plus, nos enfants parfois et toutes les autres personnes qui, elles, ont la vérité, connaissent ce qui est bien pour nous, nos enfants, ect...

*En passant, j'ai été pendant plusieurs années un parfaite qui réussissait tout, qui faisait plaisir à tout le monde (sans vraiment le savoir) et je me suis retrouvée sur le dos. Aujourd'hui, C'est fini!!!

Évangéline a dit…

ben voyons donc....Peut-on rire de nos travers, de la difficulté que nous avons à tout concilier et surtout des choses que nous ne faisons qu'à moitié et même pas du tout....

La Belle a dit…

Effectivement l'ironie ne semble pas facile à "catcher". Moi je pensais que c'est parce qu'elles étaient heureuses d'avoir des enfants que le mère indignes de ce monde se donnaient le droit d'en rire. Tsé pour être plus relax ?Enfin, je suis peut-être naïve.

Véro a dit…

Je vous invite à venir lire ma chronique :-)))

M a dit…

Oh là là! C'est désolant!

Je pense qu'elle est passée complètement à côté du «concept» de mère indique et imparfaite! Elle se croit sans doute plus près de l'idéal du rôle de mère encore véhiculé aujourd'hui, mais ça l'air assez ennuyant!

Les mères qui osent parler de leur imperfection savent aussi préprarer des repas équilibrés et stimuler leurs enfants! Elles sont comme toutes les autres mères «straight», à la différence qu'elles disent tout haut les difficultés et les découragements qu'elles vivent, en y mettant de l'humour et du piquant!

L'indignitié maternelle est une soupape essentielle pour laisser aller un peu de pression, un exutoire extraordinaire dans un monde où on doit tout réussir en même temps, sa vie professionnelle, sa maternité, sa vie amoureuse, ses relations familiales et amicales, un monde où il faut en plus être belle, rester jeune, être en forme, faire du sport, habiller ses enfants à la mode, s'impliquer dans une cause, prendre soin de tout le monde... C'est essentiel pour moi d'assumer que, parfois, je n'y arrive pas, pas comme ça. De l'assumer et de le DIRE.

M.

Anonyme a dit…

il ne mene nul part le lien!

Milou a dit…

Je n'arrive pas à voir le lien snif :(
Et Denise B... Elle aurait peut-être du rester à la maison avec son fiston tant qu'à moi... Comment elle a fait pour être partout si ce qu'il faut faire, c'est se consacrer à une seule tâche???

Evely a dit…

Voici le lien

http://www.famillesdaujourdhui.com/index.php?action=rechercher&option=recherche&affichage=true&avancer=false&post=true&ChaineRecherche=%5BSection:Billet%20de%20Martyne%5D

MamanRousse a dit…

Pour moi être imparfaite, c'est accepter que selon la situation, notre bagage personnel et tous les autres facteurs environnants (stress, fatigue, manque de sommeil, température ;o), on fait de notre mieux.

Et que ce meilleur de nous-même, eh bien, il ne fait pas le bonheur de tout le monde.

When you know better, you do better. En attendant, on apprend ;o)

Et on s'amuse! (en essayant d'éviter la sacro-sainte culpabilité)

MamanRousse a dit…

Je viens de lire l'article...

Mon premier commentaire: relax Martyne... Personne n'est contre les lunchs santé ni le bonheur que peut nous procurer notre progéniture.

Mais tout le monde est humain. Je ne me cache pas la tête dans le sable et j'avoue que, bien humblement, mes lunchs et mes repas ne sont pas toujours santé et que oui, desfois, les enfants me tombent sur les nerfs.

Et vous savez quoi? Je sais que je ne susi pas seule et que mon équilibre mental ne s'en trouve que mieux.

Milou a dit…

Merci Evely.
Je dois être trop sinusitée, mais je ne comprends pas pkoi l'auteure de cet article est aussi frustrée...
Que des web épisodes de Mère indigne soient financés par l'État, quel est le scandale?
Le rire c'est la santé! J'aime bien mieux ça que des maudites capsules Johnson à Canal Vie qui me disent de ne pas donner d'eau à mon bébé avant ses 6 mois ( et même un an)!
C'est drôle comme on doit endurer les conseils et réflexions des mères "parfaites" sans en avoir ras le pompom mais pas l'inverse...
Je ne sais pas si j'hallucine, mais à la lire, j'ai l'impression qu'elle va nous dire qu'il y aura un fort problème de dénatalité à causes des (Z) et autres imparfaites de ce monde...

Aequanoctis a dit…

...Wow....est fâchée la madame! J'adore l'attitude 'Si t'es imparfaite assis toi pis reste tranquille, laisse parler les bonnes mères!'

Correct je m'asseois...quelqu'un aurait-il l'amabilité de m'apporter la bouteille de Schnapps?

Marie-no a dit…

Je suis une bonne mère. Je fais des lunchs santé. Je joue avec mes enfants. Je les adore. Je les inscrits à plein d'activités parascolaires. Je suis toujours présente au réunion de parents. Je suis là quand ils ont besoin de moi...

Mais je suis imparfaite!

Premièrement, parce que la perfection n'existe pas.

Deuxièmement, parce que ce que je fais, je le fais parce que MOI je trouve ça important et parce que MOI j'ai décidé de le faire. Parce que ça fait partie de mes valeurs, de mon éducation que je veux transmettre. Pas parce que la doc une telle ou le psy un tel exige que tout enfant à droit à ceci et à cela.

Mais si Martyne préfère suivre à la lettre le guide du parfait petit bonheur en famille, tant mieux pour elle. Moi, je prèfère fabriquer jour après jour mon bonheur à moi plutôt que suivre la recette de quelqu'un d'autre!

Chacun ses choix!

genevieve a dit…

Moi je dis que les mères qui se disent "parfaites" sont tout simplement dans le déni. PERSONNE N'EST PARFAIT!!on a tous nos travers et nos personnalités et c'est ce qu'on est qui fait que chez une maman, par exemple,faire des lunch hyper-santé c'est un plaisir et pour une autre une corvée!Que chez une autre rester a la maison c'est le paradis et que pour une autre c'est l'enfer!Cette femme n'a pas du tout compris que si les imparfaites et cie sont si populaires c'est qu'enfin on a plus a faire semblant et d'avoir honte de ne plus tout faire selon les standards véhiculés un peu partout par ces "parfaites"!

Anonyme a dit…

Pauvre femmeééé Je n,ai pu m'empecher de lui envoyer un email...

Ma chère dame...

Votre incompréhension de l'humour et du plaisir dans la vie me fait pitié... Avant d'écrire de si grandes insanités mondaines et hautaines, je vous prierais d'aller discuter avec les auteurs des Zimparfaites ou de Mère indigne... La seule chose qu'on peut remarquer dans votre article, c'est que vous écrivez sur un sujet que vous ne connaissez pas. Il n'y a personne de parfait et je suis désolée de vous l'annoncer, mais vous non plus! Ceci est la base du concept des Zimparfaites et des Mères indignes, rien d'autre... Vous en venez à presque affirmer dans votre artcile que ces mamans ne voulaient pas d'enfant? ÇA VA PAS??? Leurs enfants reçoivent assurément tout l'amour et la présence de leurs parents. Ces enfants apprennent simplement un des plus gards concepts de la vie: Il n'y a personne de parfait! Vous me faites bien rire avec votre envie de voir des capsules pour montrer des familles qui réussissent... Pare qu,être imparfait, c'est être un looser? Eh bien ma chère madame Huot, j'espère que vous êtes bien sur votre île de parfait parce que je vous sens bien isolée... Vous vivez dans quel monde???
V.

M a dit…

Plus j'y pense, plus je me dis que dans le fait de se reconnaître comme une mère imparfaite, il y a aussi une volonté d'être le meilleure de soi-même. C'est peut-être un peu paradoxal, mais pour moi, c'est tout à fait ça! Je suis une mère imparfaite, donc je suis consciente de mes travers et mieux à même de m'améliorer...ou d'en rire!

Nancy a dit…

Désolée pour le lien: on est vraiment trop (Z)imparfaites! Merci de l'avoir retrouvé!

Skyler a dit…

M, tu résumes vraiment bien ce que je pense aussi, même si moi je suis encore au stade d'apprendre à en rire :)

isabelle a dit…

pour moi être imparfaites ça peut être aussi simple que d'accepter que les souliers ne soient pas tous bien placés dans l'entrée.

lolo a dit…

Bonjour,
Un nouveau site voit le jour, www.maruche.fr pour vous faciliter le quotidien.
Vous recherchez une aide ménagère, une nounou, un professeur particulier, un bricoleur, une assistance pour vos proches ?
venez comparez gratuitement les prestataires agréés, recevez jusque 5 Devis en 48 heures et bénéficier de 50% de réduction (ou crédit) sur vos impôts!
Pour tous vos services à domicile une seule adresse : www.maruche.fr
A très bientôt,

Martyne Huot a dit…

Bonjour,

J'ai bien recu certains de vos commentaires et vous en remercie. Premièrement, j'aimerais préciser que mon billet ne visait pas votre organisation puisqu'effectivement, je ne la connais pas. Mais je vous invite toutefois, à prendre connaissance des nombreux articles publiés dans nos magazines sur la famille, mes billets et l'ensemble de nos contenus sur le site famillesdaujourdhui.com pour réaliser que mon message est en fait d'être un parent parfaitement heureux dans son rôle plutôt qu'un parent parfait. NUANCE. Et ce, depuis plus de 13 ans, soit bien avant la naissance de votre environnement.
Merci et dès aujourd'hui, je prendrai le temps de vous découvrir aussi.

Nancy a dit…

@Martyne Huot: Nous sommes loin d'être une organisation, même pas un regroupement. Nous avons juste la maternité heureuse... autrement!

Laurence a dit…

Avoir mauvais esprit, c'est déjà avoir de l'esprit. Cette dame en est juste totalement dénuée, elle prend la vie très au sérieux (mais avec la dose d'humour nécessaire, quand la mesure n'est pas dépassée, hein?).
En classe, je crois que les imparfaites étaient plus près du radiateur au fond à rêver, et elle au premier rang avec ses crayons bien taillés et rangés par ordre de grandeur.
Ni meilleure ni pire, juste différente...J'avoue que ces personnages m'amusent, sauf quand je les récupère burn out en larmes à force de perfection.

Plus-que-Parfaite a dit…

@Laurence: Moi j'étais souvent dans le couloir ou dans le bureau de la directrice à copier des pages de dictionnaire :-)

Ce que certaines ne comprennent pas c'est qu'on fait ce qu'on peut et on est maintenant capable de dire, avec humour, que la maternité n'est pas toujours une partie de plaisir ou une livre de Martine (style Martine petite maman;-) ...Et la vie en l'an 2000 n'est pas la même qu'en 1970!


Qu'est-ce qu'elle a encore inventé, notre amie "Le Bombardier"?

Guenièvre a dit…

AYOYE!!!!
J'Ai finalement réussi à lire cet article....Je crois qu'elle se prend p-ê un peu trop au sérieux...Moi je suis bien contente de connaître les Zimparfaites et autres Mères indignes....Comme plusieurs ont dit avant moi, ces sites, chroniques, blogs nous permettent de voir qu'on est pas seule dans notre "imparfaititude"....On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a mais ça veut surtout pas dire qu'on aime pas nos enfants et qu'ils n'étaient pas désirés...C'est tout à fait le contraire...Moi quand je vois des parents être en **** parce que leur enfant à eu 95% dans leur examen de géo, je trouve ça plutôt triste...Oui, oui, il faut apprendre le dépassement à nos enfants mais de là à leur imposer notre dictature de parfait...JAMAIS!!!!Et tout ceux qui inscrivent leurs enfants à 12 activités de fin de semaine...1 pour développer leur motricité, l'autre leur créativité, etc....Ces enfants ont des agendas + booké que le mien!!!
Je crois que le fait de montrer de temps en temps à nos enfants nos côtés vulnérables vont leur apprendre beaucoup au niveau de l'estime d'eux-même!!!!
Ah! ça fait du bien par où ça passe!!!!