mardi 6 octobre 2009

Les courges et moi... c'est fini!


Chaque automne, c'est la même chose. Le temps des courges et des citrouilles revient... me hanter. Comme un mauvais souvenir qui ne veut pas s'effacer. Comme une vieille douleur de retour après des mois d'accalmie. Entre les courges et moi, c'est une relation amour-haine.

Chaque automne, donc, probablement par un élan désespéré, je me dis que je vais ré-essayer d'aimer les courges. Mais à part une courge spaghetti à l'occasion (lire une fois aux deux ans!) ou une folie soudaine qui m'a poussée à faire une croustade pomme-courge poivrée, j'ai toujours échoué. Les courges et moi, c'est une relation amour-haine... depuis à peu près 6 ans. Avant c'était une relation complètement platonique, car je n'avais jamais été tenté par elles... en fait, je connaissais leur existence - et encore, que celle de la citrouille à peu près - mais sans plus...

Chaque automne, quand je vois les publicités et les incitations à aller visiter des courgeries, j'ai comme un malaise.

Il faut que je le dise, depuis le jour 1 de mon initiation aux courges, notre relation a été difficile. D'abord, quelle aberration! Un des premiers aliments à introduire à nos bébés est... la courge! "C'est moins drabe que d'autres légumes. C'est plus sucré!"... Euhhh! Ok! En bonne maman, quand MissLulus n'en pouvait plus de manger de l'orge ou du riz, je me suis garochée au marché pour aller chercher la plus dodue des courges butternut. Jusque là tout va bien. C'est ensuite que tout se gâche, et quand je dis tout, c'est TOUT!


Déjà, on s'entend que la relation commence toujours mal quand tu es obligée de sortir le grand couteau (THE one) avec le manche long comme cela et la lame qui fait peur. On a beau vouloir être prudente, on finit écrasée sur le manche, les pieds sur un tabouret pour avoir plus de pogne et on a peur de s'éventrer avant de massacrer ladite-maudite-courge!

Avec la première courge, j'ai fait exploser mon plat de Pyrex. J'avais tellement peur que ma courge ne soit pas assez tendre que j'ai voulu rajouter un peu d'eau (froide!!) sur ma courge et dans le fond (pour ne pas que ça crame!). POUUUUUUF! Direction poubelle! Je ne peux pas prendre le risque qu'un éclat de vitre se soit déposé sur la tendre chair de la courge. (petite parenthèse: j'ai dû AUSSI laver mon four et ramasser les 4000 miettes de verre!)

Donc retour à l'étape de l'éventrage de la courge (avec double supplice puisque j'ai des ampoules dans les mains dues à mon premier duel, mais je vous épargne les détails!). Je réussis l'étape jusqu'à sortir la courge du four et la déposer, en cubes, dans le blender. Mais la texture n'étant pas super lisse, j'ai voulu encore rajouter de l'eau. Pour brasser mon mélange orangé, j'ai décidé de mettre la cuillère de bois dans le fond pour défaire les mottons... et j'ai actionné le mécanisme. Sans le capot. La cuillère au fond. POUAHHHHH! 1) J'ai déchiqueté la cuillère de bois. 2) Ma main a été secouée. 3) Mon plafond était nouvellement tacheté de purée lisse et collante de courge.

Tabar....

Je suis allée chercher des purées de courge Heinz. Merci. Bonsoir.

Et quand on y repense - avec du recul surtout- c'est quoi l'intérêt d'introduire des courges aux enfants? C'est un délire puissant! Pourquoi s'en demander autant avec ce légume? On en cuisine souvent des courges autrement qu'en période de purée? (et laissez-moi vous dire que si on n'était pas habitué, c'est pas mon expérience qui va me donner le goût!!) Il y a vraiment des gens qui ont cela à leur menu plus de 2 fois par année? On vire complètement folle aux premières purées et surtout on succombe à la courge butternut, buttercup, la hubbard, la poivrée, la musquée, la spaghetti, la citrouille, etc. 6... 8... 10... sortes de courges!! Franchement! On en fait manger à bébé, mais on n'en mange pas!! Ça va bien me prendre 16 ans avant d'avoir remis chaque sorte de courge dans nos assiettes. Woooo!

Je le déclare haut et fort. Les courges et moi, c'est fini! Pour la vie!

22 commentaires:

Evely a dit…

lol, mon p'tit truc perso... belle-maman tu fais des purées telllllement bonne, est-ce que p'tit clown pourrait profiter de tes talents culinaire. Du coup mon congélateur est plein de petits cubes de purée de courges mais aussi de bettraves. Moi je fais des purée de carottes, bananes et pommes, le reste c'est trop compliqué... J'aime pas faire la cuisine, alors aussi bien profiter de ceux qui aime ça ;o)

Anonyme a dit…

et un petit cours de cuisine, ça ne vous dirait pas? Vous y apprendriez des trucs pratiques qui vous permettraient de vous en sortir avec beaucoup moins de frustrations...
aussi, avec de vrais bons couteaux, ca se coupe plutôt bien une courge, peu importe sa taille...

Carolune a dit…

Ce matin à la radio, ils donnaient des trucs pour ne pas s'éreinter à couper les courges..

1 - Tu places la courge entière 2 minutes au micro-ondes, la pelure devient molle et elle se coupe mieux

2 - La mettre dans un sac de plastique et la garocher par terre, l'impact va saisir la ''couenne'' de la courge et elle se coupera mieux..

Mais je suis bien d'accord.. j'en ai fait mangé à mon fils en cubes, mais plus jamais j'ai racheté une courge ! on fait quoi avec ça ? c'est même pas goûteux.. c'est moche, mou...

Moi je suis anti-courge aussi !

Exilium a dit…

Personnellement, j'adore les courges... Elles font d'élégant potage, elles sont un excellent légume d'accompagnement en particulier avec les viandes et les saucisses. Elles sont essentiels à un vrai bon couscous. Et oui, on peut aussi faire de belles purées pour bébé avec celles-ci. Elles sont peu coûteuses et hyper nutritives.

Cependant, c'est vrai qu'elles ne se laissent pas apprivoiser facilement côté préparation. Je vais essayer les trucs de de Carolune, mais Anonyme a raison aussi, rien de tel qu'un vrai bon couteau!

*Sauterelle a dit…

J'adore aussi les courges! Je fais des gâteaux, potages, ragoûts, etc. C'est vrai par contre que c'est difficile à couper.

Lawrichai a dit…

J'aime bien les courges, mais j'avoue qu'ils faut souvent les assaisoner avant de les faire cuire pour qu'elles deviennent plus savoureuses.
Courge spagetti dans une sauce tomate, courge poivrée cuite en deux moitiées remplie d'eau et sirop d'érable, une buttercup badigeonée de beurre et de muscade...

Ma favorite est celle que l'on trouve le moins souvent dans les épiceries: La citrouille!

Cuite, je la congèle en portions et j'en fait de délicieux muffins :D

Anonyme a dit…

Ben oui, chez nous, les enfants même à 4 et 6 ans, adorent encore la purée de courge-pomme de terre, c'est leur préférée! j'en fais régulièrement, mais pas trop souvent car Papa lui n'en supporte même pas l'odeur... alors seulement en cachette hihi!
Mon truc c'est que je l'épluche entièrement avec un économe, et je la fais cuire à la vapeur...
Un peu moins souvent, la courge spaghetti qu'il suffit de couper en 2 et hop 10 mn au micro onde...C'est pas tuant, c'est plutôt le légume dépannage rapide! aussi rapide que des nouilles, mais moins culpabilisant...

Anonyme a dit…

Séchées, comme décoration dans un grand bol au centre de la table, ça suffit !

MamanBulle a dit…

ALLÉLUIA!!!!

Ta pensée rejoint la mienne à 100%. :-) Vive les citrouilles décorées au crayon feutre. C'est amplement! ;-)

Mais bon, je vais sûrement me réessayer à encore aimer ça à chaque année...

Valérie a dit…

Hé ben, j'adore les courges pour les purées, moi (mais seulement pour les purées, pas pour moi!). Les enfants en ont bouffé en masse quand ils étaient petits; ce sont à peu près les seules purées que je réussis... : )

Anonyme a dit…

Je te comprends tellement! J'ai aussi essayer de les aimer du temps des purées, mais je me trouve tout à fait démunie devant une grosse courge. À part un potage à la citrouille (pour ne pas gaspiller de la nourriture en décoration d'Halloween), je n'arrive pas à les apprivoiser.

Peut-être est-ce dû au fait que ma mère n'en cuisinait pas, mais je ne sais tout simplement pas quoi en faire! (En fait, la seule qu'elle cuisinait était la courge spaghetti pour remplacer le spaghetti quand elle était au régime. À voir sa tête qui nous enviait d'avoir de vrai pâte, ça ne donnait pas vraiment le goût d'essayer!)

Et même en lisant les idées données par les autres participantes au blogue, je ne sais tout de même pas comment procéder avec elle. Je ne suis pourtant pas nulle en cuisine, je me débrouille même très bien. Mais les courges, c'est mon Waterloo...

Peut-être devrais-je me procurer le livre "Cuisiner les légumes oubliés du Québec". Est-ce que certaines le connaisse?

H.

Guenièvre a dit…

Chez nous, c'est pas mal pareil mais à l'automne, je fais des potage citrouille et pommes de terre...Une bonne façon de leur faire manger des légumes car ils adorent et trouvent surtout ça drôle de manger de la citrouille quand ils sont surtout habitués de la décorer...J'en fais un gros chaudron et c,est un bon repas réconfort pour les froides soirées d'automne...Mais j'avoue qu'à part ça, je n'en fais pas grand-chose. PAr contre, les muffins à la citrouille de Lawrichai me tentent!!!! Une nouvelle recette à essayer!!! Bonne Halloween à toutes!!!

So a dit…

Oui Anonyme, c'est une amie à moi qui l'a écrit. Il est bien intéressant et donne de bonnes idées! :)

Mais c'est vrai que les courges, à part en potage et dans le couscous ici, on en mange très peu.

Joa a dit…

Les filles: le scrapbooking et là les courges... z'êtes mes amies! On se part un groupe Facebok «Celles qui détestent le scrap et les courges». Je suis admin et je vous invite! ;-)

Nadine a dit…

Joa: ;-) De quoi tu veux qu'on parle demain... fais-nous une demande spéciale!

Marie l'urbaine a dit…

Haha ! Moi qui adore tellement les courges que j'en ai dédié un billet de mon blogue (sans blague), j'ai adoré ce texte, car moi aussi, il y a des trucs que j'abhorre alors que le commun des mortels adore : la plage, le magasinage, le festival de jazz... BEURK ! ;)

Anonyme a dit…

Ben voyons, moi qui ne suis pourtant pas bonne cuisinière et qui n'ai pas aiguisé ses couteaux depuis des lunes, je n'ai pas ces problèmes. Une bonne courge poivrée en dés au four ou musquée en potage, c'est délicieux, nutritif et ça se cuisine bien.

Anonyme a dit…

Je suis une quebecoise demenagee en Australie, ici on mange de la citrouille tres souvent. Nous la coupons en cube et nous la mettons au four, au meme titre que les patates!
Vraiment delicieux!

MamanRousse a dit…

Ah ah ah ah ah! Très drôle. Tu vas vouloir me battre mais je ne peux pas m'empêcher de penser que le problème, ce n'est pas la courge, c'est plutôt celle qui tente de la "préparer" ;o)

Bon, peut-être que vos phéromones ne s'accordent pas mais essaie de ne pas trop en vouloir à cette pauvre "bête", elle ne t'a rien fait ;o)

Heureusement, il y a plein d'autres légumes :o)

Pasbiengrande a dit…

Est-ce que dans l'appelation "courge" sur le magnifique tableau d'introduction des aliments, on ne peut pas comprendre "courgette", c'est-à-dire zucchinis?? parce que tout de suite, la purée devient bien plus facile à faire, non??? En tout cas, je l'ai compris comme cela, parce que cela m'arrange bien, pour le reste des ccurbitacées, c'est Mr Heinz qui cuisine :)

ratata a dit…

Essayez la tarte à la citrouille. Dé-li-ci-eux!!
Et un potage pommes + butternut, ça fait différent.

Lucie a dit…

Je suis morte de rire. Comment ne pas détester les courges avec cette introduction?

Pour avoir déjà vécu des explosions de pyrex et d'objets qu'on n'aurait pas dû laisser dans le blender (mais à quelques mois d'intervalles et impliquant des aliments différents), je compatis pleinement...

Pour ma part, j'aime la courge butternut. Juste celle-là. Et j'ai un répertoire de... 3 recettes de courge butternut, c'est-à-dire 1 gâteau chocolat-courge-cannelle et 2 potages. Or, ce gâteau est ZE gâteau chez nous, donc, j'aime la courge butternut! Si jamais les enfants font une sortie courges et vous en ramènent, je vous filerai ma recette de gâteau...