mardi 21 avril 2009

Un été unplugged?

Un flash. Une idée. Une lubie. Celle de débrancher la télé pour tout l'été, dès maintenant. J'ai le goût, mais j'hésite. Et pas seulement pour les enfants. Moi, la première, j'aurais un peu de misère.

Un été sans mes Beautés Désespérées, mon "heure" de temps à moi. C'est sûr que je pourrais la potentialiser autrement. Une heure pour lire un roman ou 3 nouvelles. Jardiner. Cuisiner. Prendre un bain. Dormir. Mais à 20h, le mardi, je sais que c'est l'heure où je serai tranquille à l'intérieur quand les autres joueront dehors. Une heure. Tranquille à siroter un cappuccino (ben non! Pas un rosé un mardi toute seule... quand même! Quoique...!) Ça fait du bien.

Mais déclarer ma maison zone unplugged est tentant. J'ai le goût... J'ai le goût vraiment.

Mais... la télé me permet de me préparer le matin, d'être efficace entre 7h et 8h30, mon "pic" d'énergie et de bonne volonté! Les enfants se réveillent tranquillement en regardant l'excellente programmation de Télé-Québec ou Télétoon Rétro.

Mais ... l'idée de décoller les enfants de la télé pour les rapprocher du carré de sable et de leur propre imagination est alléchante. Pas que mes enfants soient scotchtapé sur le petit écran, mais quand même... Les voir s'inventer une île aux tortues ou une grotte mystérieuse me comble davantage que de les voir s'obstiner pour savoir qui décidera si on écoute Enchanted ou Ice Age 2.

Mais... j'hésite. Que se passera-t-il quand la météo nous accablera de jours consécutifs de pluie et de temps gris? Bien sûr qu'on peut bricoler et faire des maisons dans la maison, mais la télévision devient une précieuse amie salvatrice quand même. Ça calme les nerfs. Ça leur permet de décompresser. Ça peut même les faire rêver. Ce qui devient problématique, c'est quand la télévision devient une béquille utilisée alors que la fracture est rétablie. Quand le seul temps qu'une famille passe ensemble est devant le petit écran, il y a là, selon moi, un réel problème.

Mais... les enfants sont capables de vivre sans télé. On part tous les week-ends au chalet sans électricité et jamais ils ne se sont plaint. Même qu'on a maintes fois refusé l'apparition dans notre maison (et notre voiture) du petit DVD portatif. No way! En auto, on lit, on dessine, on chante, on écoute des histoires racontées sur CD, mais pas de télé.

Mais... on est bien dans notre grand lit tous les quatre collés à regarder un film.

Mais... je commence à grincer des dents quand vient l'heure de gérer les chicanes, les "elle est où la manette", les "maman, mets le son plus fort!" et les "c'est toujours SON film". Gnan gnan gnan! Quand ils sont dehors, je peux toujours fermer la porte-patio pour ne pas entendre les "donne-moi le ballon jaune", les "touche pas à mon château de sable" et les "Pas fiiiiiiine!".

Mais... on est toujours pris d'énormes fous rire en jouant à la Wii. On songe même à tenter le coup au Rock Band pour être dans le vent ;-)

Mais... la maison est tellement plus calme quand la télé n'est pas ouverte!

Finalement, je ne peux déclarer que mon été sera unplogged, c'est impossible. Mais croyez-moi, je vais tirer la plogue de temps en temps. Surtout en période de grand soleil. "Ohh une panne, je crois!". Et comme par magie, tout reviendra en ordre quand le mauvais temps sera là.

12 commentaires:

Moments de Maman a dit…

L'idée de la panne est géniale! Mais un jour, quelqu'un s'en rendra bien compte héhé!

Quand je pense aux gens qui vont jusqu'à s'acheter, ainsi que pour leurs enfants, des petites tables leur permettant de manger devant la boîte à image tous les soirs, je trouve ça triste, mais triste...Et ça me donne le goût de tirer la télé par la fenêtre moi aussi!Faut-il n'avoir plus aucun intérêt pour les autres pour leurpréférer la télé à chaque repas, non?
Chez nous la télé c'est le soir uniquement et je gère ce qu'on regarde et combien de temps. Moi aussi j'ai droit à toutes ces petites crises que je gère toujours de la même façon, j'éteins tout!

Et je ne me passerai ni du plaisir du film sous la doudou, ni de celui des partie de Rock Band avec mon fils ou de Mario Kart avec ma puce.

La télé c'est comme le reste : tout est dans la modération.

Et pour une monoparentale qui se couche seule tout les soirs, heureusement qu'elle est là!

Mère Poule a dit…

Superbe l'idée de la panne...

On sait jamais, ça peut servir.

Merci pour le tuyau.

;)

Garfield a dit…

Débranchez lors de belles journées, c'est fantastique. Ici, avec l'école, l'an passé, fiston avait comme défi de ne pas écouter la télé pendant une dizaine de jours.

Pas tous les jours évident, mais il était encouragé par les activités qu'on redécouvrait et le fait que ses amis à l'école faisaient la même chose.

Le beau temps de retour, je crois qeu les enfants tireraient la plug eux-mêmes. :P

Manumarilolo a dit…

Mais j'pense que tu as raison!

horssequences a dit…

Solution: pas de programmation régulière. Que des films en location.

Anonyme a dit…

Chez nous, la télé est en bas, au sous-sol. Ça diminue de boooooocoup les tentations, autant de la petite que des grands ! Elle est là pour le samedi matin et pour les films. En revanche, un lap top s'ouvre parfois pour une épisode de Passe-Partout... pour couper les cheveux, c'est très pratique !

So a dit…

Cet été on essaie le camping saisonnier avec les enfants dans un petit coin nature alors on sera pas mal "unplogued". On aura le mini-DVD pour les jours de pluie mais sinon, on joue dehors! J'ai bien hâte de voir si mes enfants vont autant aimer cela que moi enfant!

Isabelle a dit…

Super idée, l'été sans télé!
Ça coûte cher, mais l'enregistreur numérique fait aussi des merveilles, de ce côté. On le programme au début de la journée, et hop, à l'heure de la sangria pour maman, quand ils sont brûlés par leur journée, ils écoutent Le Petit Castor et autres parties de golf (euh, ça marche chez nous... allez savoir!) pré-enregistrées. Une fois sur deux, ils s'endorment avant la fin.
Et on se sert un autre verre de sangria!

Dodinette a dit…

en vérité ce qui serait bien plus dur que de déploguer la télé, ce serait de passer l'été sans internet.ÇA c'est tout un défi... ;)

(nous vivons sans télé et nous en portons très bien)

Julie a dit…

Avec l'achat de la tente-roulotte et notre belle grande cour arrière, je sens qu'on va être pas mal unplugged aussi. Et c'est bien tant mieux!

Coeuroline a dit…

bonjour !
ici on est très souvent unplugged. Du mois d'octobre au mois de mars, c'est la saison du camp. Plein toute les fin de semaines (lorsqu'il mouille pas et qu'il fait pas -30) ensuite de mai à septembre : camping.
Donc beaucoup de week-end dans une année sans tv, sans téléphone. Juste une radio. La vrai détente!

Nancy a dit…

N'oublie pas Nadine qu'on va passer une semaine ensemble avec notre marmaille dans un chalet cet été... et après une journée à la plage, tu vas de voir me passer sur le corps pour déploguer la télé à l'heure de l'apéro!!! ;-)