lundi 6 avril 2009

Entendez-vous quelque chose?


Depuis que je suis une maman, je suis devenue une pro de la négation.

Prenez ce qui m'est arrivé l'autre jour.

Je suis assise à mon ordinateur, je niaise sur Facebook. Tâche éminemment importante s'il en est une, j'espionne des gens que je n'ai pas vus depuis belle lurette.

Bébé est dans sa petite chaise et zigonne après ses jouets. Ça fait un gros cinq minutes qu'elle y est, elle commence à se tanner.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Je bouge les jouets un peu pour faire diversion, puis je retourne espionner cette ancienne amie du secondaire, mariée avec un gars pas trop beau.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Ce sont sans doute des cris de joie, que je me dis, sans me retourner vers bébé.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Hein? Quoi? Elle a trois enfants déjà? Elle a pas perdu de temps celle-là.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Difficile de dire si ce sont encore des cris de joie. Ça ressemble aux cris de tantôt, avec un petit fond de désespoir. Mais je viens de découvrir le profil d'un ancien «kick». Est-il en couple?

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Il est gai. Noooooon! Pas vrai.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Une chance que je ne lui ai jamais fait d'avances, de quoi j'aurais l'air maintenant?

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Bon, pas le choix. Je vais mettre la suce. Ça favorise le sommeil.

Non vraiment, qui aurait dit qu'il était gai? J'aurais pourtant juré qu'il me draguait.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Bon, la suce a été crachée. Je la remet.

Il a vraiment tardé à faire son coming out en tout cas. Il est peut-être bi.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Tiens, mon chum a une nouvelle amie. C'est qui, Annie Champoux?

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Elle n'est pas laide. Je suis pas de nature jalouse, mais je vais quand même lui demander c'est qui quand il va rentrer du travail. Elle est vraiment cute, la bitch.

«Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!»

Tiens, on dirait que j'entends quelque chose.

«Mon beau bébé....Oh, tu pleures et t'as de grosses larmes qui coulent. Qu'est-ce qui se passe? T'aurais dû le dire à maman que t'étais pas contente! Maman s'occupe de toi dans trente secondes.»

«Marie-Eve s'occupe de son bébé», indique maintenant mon nouveau statut Facebook.

(Z)Imparfaite invitée: Marie-Eve

21 commentaires:

cindy a dit…

Dit-moi pas que c'est ton genre de faire ça? J'aurais jamais penser ça de toi :)

Sans farce, comme tu le sais déjà je fais la même chose que toi, qu'est-ce que tu veux, il nous faut un minimun de vie social quand même :)

Fairy-bonbon a dit…

Cindy est ce que vie social implique laisser Zach à son père pour souper (et boire) avec Marie-Eve et moi!

On pourrait alors écrire sur nos Facebook: Cindy, Marie-Eve et Jess font ''garder'' leurs bébés et boivent du vin.

Lawrichai a dit…

Je suis incapable de laisser chigner mon enfant, surtout que je sais que lorsque ça arrive, c'est qu'il a besoin de quelquechose.
De plus, j'ai toute les misères du monde à ne pas aller le voir dans sa couchette lorsqu'il ne veut pas dormir.
Est-ce parceque c'est mon premier? Peut-être qu'au deuxième on vient plus blazée...

Mais quand même, je suis du type "anti-suce" et je considère que lorqu'un enfant chigne ou pleure, c'est qu'il a quelquechose à nous dire. Écoutons-le.

Julie a dit…

Julie, tais-toi, TAIS-TOIIIIIIIIIIII!!!!!!

Nadine a dit…

Blazée? On ne parle pas d'être blazée!! Et selon moi, ça n'a rien à voir avec le premier ou le deuxième enfant...
Accourir au moindre couinement, je l'ai fait. Mais un moment donné - et chacun a sa limite - on espace les visites.... on n'accourt plus aussi rapidement. On devient les pros du décodage entre le pleur "J'ai vraiment qqch" et le pleur "J'ai besoin d'attention, je proteste...".
L'écouter, je veux bien. Mais je n'adhère pas non plus à ceci: http://www.mamanpourlavie.com/sante/enfant/bien-etre/3041-dois-je-laisser-pleurer-mon-bebe.thtml. Il y a un moment donné où le bébé nous "manipule" un peu, je crois...
Parce que je ne sais pas vous, mais "accueillir" ses pleurs, je veux bien sur papier, mais en pratique quand ça fait 3 nuits de coliques, des réveils aux 2 heures, des dents qui poussent, etc... c'est moi autant que lui qui ai envie de brailler...

Nadine a dit…

Julie... tu disais?? ;-)

Julie a dit…

Nadine: à peu près ce que tu as écrit, sauf que toi, t'as mis la version très censurée lol
Autrement dit, ici ça s'appelle les imparfaites, pas les parfaites. Je reste polie quand même, je m'en viens bonne hein? :P
(et mes enfants sont très heureux, et je réponds à tous leurs besoins... dont les vrais pleurs, pas les faux... ;) )

gen a dit…

Je bis Nadine et Julie à 100%

Anne Marie Dupras a dit…

Et je rebis, et je vous bise, tant qu'à y être ahah :)

Sur ce, je m'en vais mettre à jour mon complément à la phrase de facebook "Que faites vous en ce moment..." :
J'suis sur facebook donc, logiquement, rien! Mais du rien qui fait du bien.

Iseult a dit…

À ma deuxième, j'ai fait ça répondre à tous ses foutus pleurs et résultat j'ai failli me claquer une superbe dépression après 8 mois!

Donc, maintenant ma devise est "tant que y'a pas de sang, je n'accours plus!". Faut que ça soit un cas 911 pour que je réagisse ;)

Dodinette a dit…

tiens ça me rappelle ma fille de 3 mois et moi, et FB n'existait pas encore...

il faut savoir -- pour la mise en contexte -- que les 2 premiers mois de sa vie, ma fille a été victime de coliques absolument terribles, genre la nuit après la tétée elle. Ne. Se. Rendormait. Pas. non, elle pleurait. constamment. jusqu'à s'endormir... d'épuisement. le jour, pareil. je n'en pouvais plus, je devais réfréner des envies de la lancer contre les moustiquaires, un truc de dingue.

le problème comme le dit Nadine c'est qu'à ce stade on a juste envie de brailler nous aussi, et je suis désolée mais la première condition d'un bébé bien dans sa peau, c'est une maman bien dans la sienne.
bref.

au bout de 2 mois, les pleurs se sont arrêtés, comme par miracle, d'1 semaine sur l'autre. je ne le croyais pas avant que ça arrive, mais c'est vrai.

sauf que mon cerveau, en 2 mois de pratique, avait intégré le fait que "bébé pleure, t'as fait tout ce que tu peux, t'y peux rien de plus, ferme la porte".

un jour, je traînais sur euh, des blogues ;) et ma fille qui faisait tranquillement sa sieste dans son transat dans notre chambre se met à pleurer. timidement d'abord, de petits grincements. puis de + en + fort. moi, après la 1re montée de lait (au sens propre) mon cerveau se met en mode "bébé-coliques" et je reste collée à ma lecture/écriture.

au bout de 20 minutes, j'y vais, juste pour voir quoi. je m'aperçois... que le soleil avait tourné, et qu'elle l'avait maintenant en pleine face.

ah ben.
merde alors. :S

zacapa a dit…

Est-ce qu'il existe un truc pour faire abstraction d'un bébé qui hurle dans l'auto...particulièrement quand il y a un zouf en avant de toi qui n'avance pas???

Marie-Eve a dit…

@Dodinette: J'ai aussi vécu les pleurs du soir pendant un bon mois au moins... bébé inconsolable même s'il a bu, que sa couche est propre, qu'il est dans les bras. À un certain moment, son père et moi on a lâché prise... on prenait le bébé dans nos bras et on attendait que ça arrête! On réussissait à en rire. Sûrement pour pas pleurer nous aussi... :) Et c'est vrai: ça cesse comme c'est arrivé cette période!

@Zacapa: ça non, j'ai pas réussi encore. Monter le son de la radio?

So a dit…

Bravo Marie-Eve pour ton imparfaite honnêteté! J'ai été membre d'un forum durant 5 ans, toujours plein à craquer de mamans dont au moins 75% affirmaient haut et fort ne pas abuser du net, ne pas donner moins d'attention à leurs enfants et qui supposément n'étaient sur le forum que durant les siestes de leurs mousses. Yeah right... En tous, y,avait des siestes franchement longues à mon avis.

Par contre, tu vas voir, quand ils sont plus vieux, c'est un peu plus gênant de les ignorer quand ils te disent: "Maman, tu ne m'écoutes pas, tu ris toute seule devant ton ordinateur!" ha!ha!

maman-monstre a dit…

J'ai fait ça à mon premier, accourrir pour tout. Résultat? J'ai failli me séparer d'avec mon chum parce qu'on n'en pouvaitplus ni l'un ni l'autre et à 5 ans mon coco est chigneux au possible, habitué qu'il a été à avoir l'attention dès qu'il la réclamait. Et je l'affirme, à 5 ans, la différence entre des pleurs et du chignage est assez évidente à faire. Le deuxième, 3 ans, est tout sourire. Et durant mon année de maternité, mon profil facebook était à jour, j'étais de meilleure humeur, et mon couple a repris du poil de la bête! ;o)
Mais peu importe ce qu'on décide de faire, on les aime pareil, nos petits monstres!

carole a dit…

chez nous bébé manipulait déjà a trois mois! Elle a réussit a se sauver de physiothérapie pendant un bon 2 semaines avant que j'intervienne et que j'explique à la physio que malgré sa condition ma fille était une drama queen. En prime comme elle ne pleurait pas tres fort..elle a trouvé le moyen de nous faire lever rapidement..elle débranchait son saturometre (appareil qui mesure le niveau d'O2) la première fois tul eve vite en tabarouette...la 2e aussi..apres une semaine....hum... je vous laisse devinez la suite... disons qu'elle n'a pas porté son moniteur très longtemps ...en tout cas pas quand elle était réveillée!

Aequanoctis a dit…

Quand ma soeur a eu son premier bébé elle était pas capable de la laisser pleurer, pire dès qu'elle avait les yeux ouverts elle se sentait obligée de la divertir et tout...ben à 5-6 mois sa petite pêtait une coche dès que ma soeur changeait de pièce, et pour la faire garder oublie ca, la crise durait des heures!

Quand la mienne est née la première chose qu'elle m'ai dit c'est de la laisser niaiser toute seule de temps en temps, que ca va l'habituer, pis gadon ca, à presque 4 mois la différence entre les deux est assez claire.

C'est peut-être vrai que les jeunes bébés savent pas manipuler, mais ils prennent déjà des habitudes qui sont dures en maususse à changer plus tard!

Anonyme a dit…

j'ai plus de misère à la laisser pleurer ma pitoune depuis qu'elle a commencé la garderie. mes bonnes habitudes ont pris le bord depuis quelques semaines... c'est moins facile de laisser pleurer sa pitoune quand tu ne l'as pas vu de la journée...

La vie au Max a dit…

Tu m'as fait tellement rire!!! Moi, je me cache derrière une porte dans un bureau alors que j'entends un "maman??? Té où???"!!! Mère indigne que l'on est!

Karine Dorion a dit…

ce que j'aime quand je vous lis, c'est que je me reconnais :) c'est pas comme sur d'autre sites de maman parfaite....

Lily-puce a dit…

Enfin!! Je ne me sens plus seule...!