vendredi 24 avril 2009

Jouons dans la terre!

Je me rappelle encore mes premières sorties au parc avec les trois enfants. L'enfer sur Terre.

Avant de débarquer ma marmaille de la poussette, je faisais un tour d'observation. Et je me mettais à l'oeuvre. En cinq minutes, j'avais kické tous les cailloux hors de leur zone de portée, j'avais creusé le sable pour être sûre qu'ils ne tombent pas sur une seringue ou un condom usagé et j'avais scruté le sol et éliminé tous les morceaux de verre visibles à l'oeil nu dans l'aire de jeu.

Mais il y avait un «danger potentiellement mortel» sur lequel je n'avais pas de contrôle, le sol lui-même! Et Lolo était à cette époque friand de cette «nourriture» si accessible! Jouer dans un carré de sable représentait pour lui un vrai buffet «all you can eat»! L'herbe et la terre subissaient le même traitement! Il s'en faisait même un doggy bag en s'emplissant toutes les poches.

Comprenez, j'étais une nouvelle maman à l'époque et je n'étais pas (z)encore une (z)imparfaite...

Aussi, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire quand je suis tombée récemment sur cette étude citée dans la revue Neuroscience et vantant les bienfaits des bactéries contenues dans... la terre! Des scientifiques britanniques ont ainsi conclu que jouer dans la terre activait les neurones du cerveau produisant de la sérotonine, ce qui entraînerait un effet antidépresseur.

Avoir su!

Si jouer dans la terre est synonyme de bonheur, imaginez l'euphorie que ça procure quand on la mange! Et moi qui tentais par tous les moyens de priver Lolo de cette joie... Quelle mauvaise mère j'étais (à l'époque!)

3 commentaires:

Mère Poule a dit…

C'est-y pas terrible...

Pauvres enfants.

;)

Lawrichai a dit…

N'empêche, "la terre" de Montréal, je ne la recommande pas!
La concentration de chiens/chats y est beaucoup trop importante ;)

Joa a dit…

Tu aurais dû les mettre dans une BOULE comme la pauvre tite maman dans la pub de lingettes!