lundi 18 janvier 2010

La phase du "pourquoi?" : c'est tellement rien à comparer à...

Vous pensiez avoir tout vu lors de la phase intensive des pourquoi qui s'enchaînent? Vous pensiez avoir connu les affres du stress causé par ces répétitions? Vous pensiez avoir perdu votre déjà mince réserve de patience? Vous pensiez qu'il n'existait pas un mot, un bruit ou un son qui vous irriterait encore plus? Vous pensiez même qu'une fois ce temps redoutable derrière vous, vous seriez quitte jusqu'à l'adolescence au moins?

NANNNNNNNN! Vous aviez tort. Car autour de 6 1/2 ans survient une autre phase tout aussi susceptible de vous donner de l'urticaire, vous faire grincer des dents et vous mettre totalement et irrationnellement à bouttttttttte! Et on a nommé: le claquage de doigts. I.N.S.U.P.P.O.R.T.A.B.L.E.


Au début, on les trouve mignon à essayer de produire un mince son avec leurs doigts malhabiles. On a même un peu ri parfois de leur gaucherie (ça nous apprendra!). Car une fois, la technique maîtrisée, le supplice commence. S'intensifie. Atteint un paroxysme. Et c'est - on vous le rappelle - I.N.S.U.P.P.O.R.T.A.B.L.E. Le mot est faible.

Car ensuite, pour un oui et pour un non, les petits (Z)imparfaits claquent des doigts. Ils nous parlent et leurs doigts se prennent pour des castagnettes. Moue un peu "au-dessus" de leur affaire en prime. Ils ramassent leur sac d'école, mais en profitent pour faire claquer leurs doigts. Ils vont aux toilettes, ils s'habillent, ils reprennent un plus petit qu'eux, ils jouent, ils mangent, alouette et ils claquent des doigts.

Alors, un conseil: retardez l'apprentissage du claquage de doigts. Mettez de côté de votre fierté mal placée de parents qui veulent que leurs enfants fassent des nouveaux trucs en premier pour épater leurs petits amis. En ne leur montrant pas, vous avez la chance qu'aucun de leurs amis leur refilent la technique et ainsi vous pourrez lui montrer des mois (des années?) après quand tous ses amis sauront le faire. "Chut! N'en fais pas tout un plat! Tes amis, ça fait loooooongtemps qu'ils savent comment faire! Ne les achale pas avec cela, ils vont penser que tu étais trop bébé pour le faire!!" Si vous êtes chanceux, vous n'entendrez pas ce son qui donne des frissons dans le don mille fois plus que les pourquoi.

Aussi, soyez ASSURÉES qu'on n'est pas prêt à montrer à nos petits (Z)imparfaits comment siffler, croyez-nous!

8 commentaires:

vieuxbandit a dit…

12 ans et demi, toujours aucun sifflement ici! (tout va selon les plans... pour le moment!)

Mamanbooh a dit…

Pour une fois, je me sens priviliégée!

Fillette a un trouble moteur et elle n'est pas prête d'être capable d'accomplir cet exploit!!! :-)

Anne Bélanger a dit…

Ici, ça claque des doigts et ça siffle, mais ça n'exagère pas trop (ils ont 5 et 6 ans). Mon plus vieux par contre fait un son avec sa langue, je ne sais pas comment il fait ça, mais c'est fort et assourdissant ! Heureusement, il le fait de moins en moins.

Ici, ce que je trouve pénible ces temps-ci, c'est la phase du perroquet, et ils sont tous les deux dedans ! Ils n'aiment pas quand l'autre le fait, mais eux le font, ce qui fait qu'il y en a presque toujours un en train de tout répéter ce que l'autre dit ou fait, et toujours un en train de chialer «mamaaaaaaaan, il arrête pas de faire le perroqueeeeeeet !» (entendre un chignage dans la voix)
Ça m'exaspère !
Peu importe la phase (pourquoi, claquage de doigts, sifflement, perroquet, claquage de langue), ce qui est insuportable à la longue, c'est la répétition... et ils sont tellement bons là-dedans !!!

Guenièvre a dit…

Tout à fait d'accord avec Anne Bélanger....
Je déteste cette phase de perroquet, moi aussi...
Et surtout quand ils le font avec moi....
Ça, ça me met à boutte et le bouchon saute rapidement...il faut que j'en vienne à mettre une conséquence sinon, ils n'arrêtent pas...
Une autre chose avec laquelle je ne suis plus capable c'est :
"Maman, untel a fait ci!",
"Maman, unetelle a fait ça",
"Maman, il me l'a arraché des mains",
"Maman, elle me regarde!"

JUSTE PU CAPAB'!!!

Nadmo a dit…

10 ans, chez nous, le claquage de doigts! On est en plein dedans. Le petit frère de 8 ans n'aime pas trop ça en dessous de son nez... C'est presqu'un tic! Au secours!

SOSgarde a dit…

La phase des claquements des doigts est devant moi - par contre je suis en pleine phase des "pourquoi". Apres le 8éme je n'ai plus de réponses logiques. Apres le 12éme je suis à bouttttte. Comment vous avez survécue?

vieuxbandit a dit…

J'ai comme l'impression qu'au 12e pourquoi, je dirais Ben là mon ptit, assis-toi, j'vais te répondre. Ta mère, là, ben... a sait rien. RIEN. Les réponses à tous tes pourquois... c'est papa qui les a. Tiens, voici papa! Allez, va, va!

(Remplacer "papa" par le voisin, la grand-mère, n'importe qui mais pas moi!)

Ça, ou je dirais "Va voir sur Internet. Ah, tu ne sais pas comment? POURQUOI?"

Anonyme a dit…

Attendez les "pets" avec leur aisselle... super ça aussi !