vendredi 20 février 2009

Mémères de centre d'achats


C'est fait: ma fille a eu sa première crise de centre d'achats.

À deux mois et demi, elle m'a montré clairement devant tout plein de gens qu'elle n'aime pas magasiner. La crise était parfaite, rien à faire pour la consoler. Bébé voulait dormir, mais les néons agressants du centre d'achats semblait la garder réveillée. Bref, elle braillait haut et fort, y'était temps que je sacre le camp.

Le temps de me rendre vers la sortie, j'ai rencontré tout plein de gens, pour la plupart des retraités qui, tout comme moi, tuaient leur jeudi après-midi dans les magasins.

Devant ce petit être qui criait son désespoir profond, j'ai eu droit à des sourires complices ou attendris, mais j'ai aussi eu droit à toute une panoplie de conseils.

Une dame a réussi à me mimer (oui, oui, mimer) qu'elle pensait que ma fille avait mal à l'estomac.

Une autre a cru bon de me dire, comme si je ne l'avais pas encore remarqué, qu'elle était «choquée». Merci, je n'avais pas vu qu'elle était mauve et qu'elle ne respirait presque plus tellement elle était enragée.

La dernière gérante d'estrade, je l'aurais égorgée. Elle s'est arrêtée à ma hauteur, a fait un «ohhhhh», et après les questions d'usage (c'est une fille? elle a quel âge?) lui a pris la main.

«Elle a les petites mains froides», qu'elle m'a dit.

«Euh, scuse chose, d'abord pour constater que ma fille a les mains un peu froides, il a fallu que tu lui touches. C'est l'hiver, les microbes prolifèrent et je ne te connais pas. Donc tu ne touches pas. Ensuite, penses-tu vraiment qu'avoir les mains un peu fraîches peut causer une crise de cette ampleur?»

C'est ce que je lui ai dit. Texto.

Dans ma tête, du moins.

Mon sens de la répartie est génial, dans ma tête.

Dans la vraie vie, j'ai fait «huh huh» et j'ai couru vers la sortie.

On ne me reprendra pas de sitôt à magasiner avec un bébé.

(Z)Imparfaite invitée: Marie-Eve

20 commentaires:

garamond335 a dit…

Bonne résolution ! y en a marre de voir des parents traîner leur bébé partout, pour qu'on puisse les entendre brailler, tempêter, faire des scènes et quoi encore !
Le magasinage, c'est l'apanage des filles de 11 à 75 ans, personne d'autre aime ça.....

MamanRousse a dit…

Ça aurait pu être le contraire, tu es peut-être juste tombée sur une mauvaise journée.

En plus, c'est stressant quand bébé pique une crise et que des gérants d'estrade t'explique ce qu'il faut faire.

La seule chose de certaine quand on a des enfants c'est qu'on va toujours finir par être une mère qui n'a pas le tour selon les "standards" de quelqu'un d'autre.

Fais ce que tu as à faire, ne t'empêche pas de sortir (tu vas devenir folle). Avec le temps, on fini juste par mieux connaître nos bébés et choisir le meilleur moment.

Profites-en, quand elle va marcher, ça sera une autre histoire ;o)

Marie-Eve a dit…

@mamanRousse: t'inquiète, je vais sortir pareil! Tant pis pour les oreilles sensibles!

@garamond: je suis certaine que dans le fond le magasinage, c'est votre truc. :)

Anonyme a dit…

@mamanrousse: c'est vrai qu'on ne rentre pas toujours dans les standards. étant lunatique et ultra gaffeuse, j'ai souvent de l'air d'une maman qui n'a pas le tour, mais je m'assume même si ça n'est pas toujours facile. c'est tough de se faire challenger dans notre rôle de maman.

voici ce que j'entends souvent des gérants d'estrade: cache-lui les oreilles, elle va attraper des otites. je ne crois qu'on minuscule bout d'oreille qui dépasse de la tuque va rendre ma fille malade. un autre truc entendu de personnes agées: laisse-là pleurer, ça développe les poumons. ben oui!

Anne Marie Dupras a dit…

Ah ah! La petite envie de magasiner que j'avais ce matin viens de prendre le bord! Je compatis!!! Mais faut pas oublier que quand on passe ses journées au centre d'achat (et là je parle du 3ième âge qui carbure au café et aux anecdotes), j'imagine que chaque petite occasion d'ouvrir la bouche et mettre son grain de sel devient le "highlight" de la journée!

J'ai bien ri quand tu as dit "C"est ce que j'ai répondu... du moins dans ma tête" car jai la maladie inverse et ce n'est guère mieux! Je dis des choses et tout d'un coup pense "Oh my god, j'viens-tu de dire ça, moi?"

Pis y'a pas de honte à magasiner, tant que c'est des choses dont ont a (au moins un peu) besoin et qu'on ne dépense pas de l'argent qu'on n'a pas, j'vois pas où est le mal :)

Anonyme a dit…

ça me coûte pas cher quand je magasine maintenant. un bébé de 11 mois qui se traîne au fond d'une salle d'essayage poussiéreuse et qui essaie de se sauver quand tu es en brassière, ça te donne pas le goût de t'éterniser...

par contre, ça fait du bien de sortir et de flâner.....

La Belle a dit…

C'est tellement vrai ce que tu dis ! Moi le pire qu'il m'est arrivé c'est une madame (que je ne connaissais pas du tout) qui voit que j'ai mon bébé de 7 mois dans les bras et qui vient carrément me le prendre de mes bras ! Je suis resté tellement l'air bête... Son mari a compris je crois (avec les yeux que je faisais), mais elle, elle s'amusait avec mon bébé dans ses bras. Heille la folle. T'aurai quand même pu me le demander avant !?! Quand elle me l'a redonné (j'avais hâte en titi !), j'ai quasiment eu le goût de lui dire ma façon de penser.

nannyandré a dit…

ah! les fameuses tites vieilles et leurs si appréciés commentaires!!

moi quand ti loulou, décide qu'il veut faire la truite en public..... ben je le laisse là, par terre, avec tout le monde qui regarde!Et je m'en vais! c'est pas long qui se lêve!!

mon ce qui m'enerve le plus, c'est les gens, au magasin, dans le bus, épicerie, bref tout endroit public, qui te lancent des regard de mère indigne parce que ton enfant crie.

Je dis bien fort pour que tout le monde entendent:
Ben non!!hein!! y'on jamais vu ça un enfant pleurer, les leurs y fesait jamais ça hein!!!

de toute façon c'est gens là ,je risque fort de jamais les revoir! alors,pfff!! je m'en fiche!!!

garamond335 a dit…

@Marie-Ève : non ! ma femme me traine au centre d'achat et je la suis, le regard vide, la tête vide, l'envie de m'asseoir n'importe où et de l'attendre. L'été, je reste dans la voiture !

Anonyme a dit…

Écoute...pour l'instant c'est moi qui fait des crises de larmes au centre d'achat...je suis enceinte de 7 mois, je suis en retrait de travail...je m'ennuie, j'ai les hormones au plafond, l'air d'une baleine, plus rien à échanger avec mon conjoint car LUI a une vie ...je sors pour me changer les idées et les larmes continuent à couler et LÀ crois-moi c'est la honte...et comme toi je n'y peux rien...et en plus, je lis qu'une étude américaine démontre que les sentiments anxieux et dépressif pendant la grossesse causent des troubles du sommeil et des troubles de comportements chez le bébé...donc récapitulons: je pleure, je fais un effort pour me changer les idées,j'ai honte et je culpabilise...et me dis que tout ne fais que commencer! pouin pouin pouin (à 70 ans je serai la veille garce qui rira sur son banc de centre d'achat!)

mamansquebec a dit…

Je compatise !! Surtout quand chacun viens nous dire la meilleure façon de faire pour calmer le bébé,..comme si on avait besoin de leur conseil.

Anonyme a dit…

Moi j'avais une belle-mère qui vivait à 3h de route de chez-nous et elle était capable "d'interpréter" les pleurs de ma fille .... au téléphone. "ah ça c'est pas un pleur normal" qu'elle me disait. Heille c'est quoi un pleur normal???
Les Z'imparfaites : votre prochain dossier ça pourrait être sur les belles-mères, me semble que vous en auriez long à dire....

garamond335 a dit…

Si les Imparfaites sorte un dossier sur les belles-mères, je débarque !

Évangéline a dit…

mouhaha!!! Ma fille dans son T2 m'en a fait une belle la semaine dernière! Avant de commencer, elle voulait même faire un vol à l'étalage! (mets la poupée du magasin pas payée! dans le sac maman!) Quand j'ai dit non, allo la crise.

Heureusement, aucun gérant n'est venu!

Nancy a dit…

Ma belle-mère est un cas psychiatrique. Il me faudrait l'accord de son médecin pour en parler sur ce blogue!!! Moi aussi, j'haï les ti-vieux de centres d'achats, allez voir un de mes anciens posts: «Le jour où je suis devenue gérontophobe: http://www.lesimparfaites.com/2008/06/le-jour-o-je-suis-devenue-grontophobe.html

Anonyme a dit…

Vive le porte-bébé kangourou. Ton petit est collé contre toi, alors personne ne lui touche. C'est un très bon truc contre les microbes de tous ceux qui veulent toucher bébé et passer des commentaires.

Bon magasinage

Sophie a dit…

La dernière anonyme a bien raison! Si proche de ça de tes seins, les gens n'osent pas approcher! Je mettais toujours une couverture sur la poussette, pour ne pas qu'on voit mon bébé. C'est toute une attraction, de voir un bébé! Mais bon, quand il hurle comme tu dis, c'est un peu plus délicat! Mais tu devrais les collectionner ces petites perles, tu vas voir, on en voir souvent des vertes et des pas mûres!

Aequanoctis a dit…

Ma petite a 2 mois et on a encore peur de la sortir au cas ou elle nous péterait une coche. Son père veut même pas l'amener à l'épicerie! Au moins ca lui aura appris à la faire tout seul comme un grand vu que je dois rester à la maison avec sa douce progéniture...

carole a dit…

j'ai tenté de sortir avec ma fille de 11 mois à l'époque..elle était branché sur de l'oxygène et avec un moniteur de saturation accroché après elle qui hurlait à sa place au 15 secondes... quand tout a coup une dame se penche sur ma pousette sur équipée et me dis texto: ben là si elle est malade pourquoi l'hôpital ne le pas gardé? je l'aurais tuer...ma fille venait de faire un séjour de 10 mois et demi a l'hôpital et j'essayait de lui montrer qu'il était possible de sentir le vent sur son visage!.... J'avoue que j'ai eu ma dose de regards et de commentaire vu notre situation .. mais un jour je vous raconterais comment j'ai fait fuir un témoin de jéhovah ...suite a un commentaire de leur part!

Maman Papoute a dit…

Ça me rappelle cette fois où dans un magasin d'une très grand chaîne, alors que je cherchais mon mascara et que notre T2 s'époumonnait à son papa (alors dans le rayon des crèmes pour "pôpa") pour aller dans la section des jouets, deux vieilles grébiches tout juste à côté de moi et ne sachant pas que j'étais la maman de la dit T2, ont commencé à dire: voir que ça du bon sens de laisser pleurer une enfant de même, voir que-ci et voir que ça...

Fallait voir leur air quand je leur ai dit de se mêler de leurs affaires, qu'on était pas pour capoter pour des caprices de tites T2 trop gâtée et qu'au pire, le magasin était assez grand et qu'elles pouvaient aller voir si on y était dans la section des prozac.