samedi 14 février 2009

La première fois

Jeudi, attendris, papa (im)parfait et moi regardions MissLulus faire sa toilette du soir. Pas de doute, c'est une grande fille. Ce n'est plus un bébé. Vraiment plus. Elle a des airs de grande fille. Mais a encore son coeur de petite. Et ça me réconforte.

Pour elle, tous les moments passés en famille "tous les quatre ensemble" sont magiques. Elle adore que nous soyons simplement les 4 à la maison. Elle n'est jamais allée jouer toute seule chez une amie - bon! autre que chez les autres mini (Z)imparfaits... mais ça ne compte pas, c'est comme de la famille!. Bref, hier, attendris, on s'est dit qu'on devrait en profiter car bientôt, elle préférera ses amis à notre présence. Mais il y a quelque chose qui me dit au fond de moi que le lieu de rassemblement sera... notre maison. Et ça me rassure.


J'en ai rajouté avec papa (im)parfait. On s'est même lancé dans une série enflammée de tout ce qu'on fera pour les enfants plus tard. Juste pour nous rassurer sur le fait qu'ils seront bien à la maison et qu'on ne leur fera pas trop honte. Jamais on ne fera ceci. Toujours, on fera cela, etc. Parce que nous, on aime autant la savoir chez nous, heureuse, en train de s'amuser au lieu de faire je-ne-sais-trop-quoi-chez-je-ne-sais-trop-qui! Je sais bien que ça ne me garantit rien, que je ne pourrai pas la garder pour moi, qu'elle volera de ses propres ailes, etc. Je sais tout cela, mais c'est juste pas rationnel. C'est tout!
Puis, hier, cette nouvelle est tombée et m'a jetée à terre: père à 13 ans . 13 ans!! Pas d'un poisson rouge, d'un chien ou d'un bébé Bout'chou. Non d'un vrai de vrai bébé! Si je calcule bien (malgré ma syncope!), 13 ans, c'est dans 7 ans! Je manque d'air! J'espère (je souhaite, j'inplore, je prie, je quémande, name it!) que dans 7 ans, je saurai encore ce que fait MissLulus après l'école ou durant le weekend. J'ai repris mon laïus de la veille: jamais ceci, toujours cela! Je sais, je sais! Aucune garantie. Mais tant pis! Ce mantra m'aidait à digérer la nouvelle!
Je trouve l'histoire d'une tristesse infinie. Voyons donc! 13 et 15 ans: on dirait le duo grand frère/grande soeur avec le nouveau-né de la nouvelle union de papa avec sa blonde. Déjà à 12 ans, je souhaite que MissLulus aient d'autres préoccupations que d'entretenir son couple. Vraiment, je trouve que les enfants s'en mettent beaucoup sur leurs épaules. Est-ce eux qui désirent grandir plus vite ou leurs parents qui les poussent à le faire? Notre faute ou la leur? Désirer vivre une vie d'adulte trop tôt: pourquoi? La question m'a turlupinée toute la soirée. J'ai eu envie de jeter tout ce qui ressemblait à du maquillage, des princesses en état de dépendance aigüe qui attendent un prince charmant idiot, une jupe que je trouvais tout à coup trop courte, etc.


Dans l'excellent dossier de l'Actualité, on apprend que l'adolescence arrive de plus en plus tôt et se prolonge plus tard qu'avant. Peu rassurant. Comment donner des bases solides aux enfants pour ne pas qu'ils déraillent? Parce qu'être papa à 13 ans, c'est une déroute.


Bref, quand MissLulus est arrivée en courant de l'école en me demandant si elle pouvait inviter une amie à la maison, j'ai souri. Hourra! On a encore reporté "la première fois" à plus tard.

2 commentaires:

garamond335 a dit…

Quand j'ai lu la nouvelle, et après avoir vu l'air de ce jeune couple écervelé, je me suis rappelé que j'ai eu ma première fille à l'âge de 28 ans !
Grosse responsabilité, même à cet âge-là....
Il devrait y avoir une loi quette part qui interdirait d'avoir sciemment des flos avant d'avoir 18 ans. M'entendez-vous monsieur Charest ?

Nathaly D. a dit…

OMG! Après avoir lu la nouvelle, je me suis tournée vers mon fils de 13 ans et l'ai bien observé. Mon coeur s'est serré. Il est encore, dieu merci, tellement loin de tout ça. À cheval entre sa masculinité naissante et son côté petit garçon qui veut encore des câlins de sa mère. Impossible d'imaginer qu'il pourrait être père. Traumatisant, tout simplement. Et navrant.