lundi 29 mars 2010

Tu te sens vraiment imparfaite quand... (prise 38)


tu roules sur le pont Jacques-Cartier, café à la main, quand tout à coup tu entends "DAH!?" et que tu penses t'évanouir sur le coup! Tu regardes dans ton rétroviseur pour voir... Fiston!!!! Tu as juste "oublié" d'aller le porter à la garderie... Tu fais demi-tour à la sortie déserte de Sainte-Hélène en te disant que cela te permet de vérifier deux réalités de la vie: tu sais que le café n'avait pas encore fait effet et c'est assurément lundi matin!

Bonne semaine!
(un "Tu te sens vraiment imparfaite quand..." généreusement prêté par une lectrice! Merci! )

5 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Ouf!!!

Au moins, ce n'est pas le contraire du genre "Fiston est seul à la maison"...

Bon début de semaine les (Z)!

KarinA a dit…

Celle là, c'est mon pire cauchemar: Oublier bébé dans l'auto.

On entend trop souvent ce genre d'histoire de parents débordés qui oublient leur bébé dans l'auto quelques heures pcq bébé dormait et qu'ils ont changé la routine habituelle pour le retrouver plus tard d'une façon pas mal moins jojo qu'en route pour le travail.

Heureusement pour cette maman, la seule conséquence a été un petit "U Turn" à la Ronde et quelques minutes/heures de retard au travail.

Les Karibous a dit…

moi je trouve ça très drôle, vu que personne n'est en danger!!!

Anonyme a dit…

Ouin, c'est à ne pas prendre à al légère, il y a quand même eu un bébé qui est mort de chaleur dans l'auto, parce que papa a oublié la garderie et est allé travailler toute la journée... Une chance que "fiston" ne dormait pas, lui...
Moi ça risque tellement pas de m'arriver ce genre d'oubli, parce que même quand je sais qu'ils sont pas là, j'ai le réflexe de checker sans cesse... et puis ils sont bien trop bruyants pour se faire oublier hihi...

Chantale a dit…

La fin est heureuse, ici, oui, mais je crois qu'il ne se passe pas une semaine sans que j'aie une pensée pour ce père qui a oublié son bébé dans l'auto toute la journée. C'est un drame, une faute qu'il doit porter sur lui toute sa vie. L'horreur...

Et je ne lui jette pas le blâme : moi qui suis mère maintenant, je sais quel genre de nuits on passe, et quand on a le moindrement un horaire fou comme le mien, et bien il arrive que le cerveau oublie la 18e chose importante à faire...

J'ai ce réflexe un peu ridicule (mais sans doute utile) de regarder toujours dans le siège d'auto dès que je sors de la voiture maintenant...