vendredi 19 mars 2010

Trop de devoirs?

Au début de l'année scolaire, je l'avoue, j'ai flippé! Momo, Lolo et Lili m'arrivaient tous les lundis avec CHACUN 6 devoirs et 4 leçons (à répéter tous les soirs) pour la semaine. Notre arrivée à la maison à 17h prenait une cadence militaire.

- Videz vos sacs!

(ok, mangez vite, vite un Ficello!)

- Sortez vos devoirs!

J'entreprenais alors la séance de devoirs dans le chaos le plus total. Une oreille tendue vers Momo qui me lisait ses mots de vocabulaire (elle pouvait dire n'importe quoi, je ne suivais pas la liste sur sa feuille car pendant que je l'écoute d'une oreille, j'aidais Lolo à écrire son numéro de téléphone -c'est pas un 6, c'est un 9, recommence ton 6!) Je l'écoutais dune oreille -une seule!- car de l'autre, j'écoutais Lili compter...

- Oups, tu as sauté le 29!

"J'ai même pas dit 29!", s'indignait Momo.

Et à travers cette confusion, je devais vider et laver les boîtes à lunch et préparer le souper. Quand TriplePapa franchissait la porte à 18h en sifflotant, nous étions tous à bout de nerfs!

Et s'ils faisaient leurs devoirs l'un après l'autre? Le problème, avec 30 minutes de devoirs X 3 (+ 3 bains et un souper), c'est que l'un des enfants commençait à les faire à 19h45, complètement brûlé! Fausse bonne idée!

Depuis, on s'est ajustés. Je quitte le bureau un peu plus tôt le lundi, je m'organise pour avoir un souper tout prêt à réchauffer et des lunchs déjà préparés pour le lendemain. On arrive à faire une heure de devoirs bien sonnée le lundi, ce qui nous libère pour le reste de la semaine. Ne reste alors que les lectures et les leçons. Mais ça, c'est le scénario parfait. Car, il y en a toujours un des enfants (jamais le même!) qui n'est pas motivé, qui tente de négocier, qui traîne la patte et qui me fait perdre de précieuses minutes dans mon horaire ultra serré du lundi soir!

Heureusement, ils sont (seulement) en 1re année! Les devoirs peuvent se planifier sur toute la semaine (et parfois le week-end -à ma demande- car c'est là que nous avons du temps en plus et de la fatigue en moins).

Pour ou contre les devoirs? Là n'est pas la question! La preuve: 87% pour les parents d'enfants de 1re et 2e année (et 93% pour les parents d'enfants de 5e et 6e) sont pour les devoirs à la maison. Personne n'est contre la vertu! Je suis totalement convaincue que les devoirs sont essentiels pour cultiver l'effort, la consolidation des acquis en classe et le suivi parental des apprentissages scolaires. N'empêche que je trouve cela très difficile à gérer en semaine.

La bonne nouvelle? Le Conseil supérieur de l'éducation invite les parents et les écoles à donner leur avis pour trouver une solution afin de mieux consolider travail, devoirs et famille.

Ma proposition: pourrait-on se limiter aux leçons et aux lectures en semaine et remettre les devoirs les lundis matins? Un dimanche après-midi intensif de devoirs contre un lundi (et un mardi, et un mercredi...) soir chaotique? N'importe quand!

Et vous, quels sont vos trucs ou vos propositions pour rendre les soirs de semaine plus zen?

25 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne suis pas contre les devoirs en semaine. Par contre, un petit 30 minutes de devoirs et leçons chaque soir devrait suffire, autant pour l'enfant que pour le parent. Mon fils est en secondaire 2, et même s'il n'a pas de difficulté particulière à l'école, les devoirs se sont souvent transformés en corvée de plus d'une heure. Il y a de quoi écoeurer un jeune... et un parent.

Et pour ce qui est des devoirs la fin de semaine et pendant la semaine de relâche, ça je trouve ça franchement exagéré, et c'est régulier ici. On dirait que le système scolaire s'est mis dans la tête de leur apprendre tout de suite ce qu'est la vraie vie... genre... tu vas voir plus tard, tu devras en faire des heures supplémentaires, habitue-toi tout de suite à en donner toujours plus! Désolée, mais c'est loin d'être la majorité des travailleurs qui ramènent du travail à la maison les fins de semaine...

Anonyme a dit…

Je suis une enseignente de 1iere et 2ieme année. Dans ma classe les devoirs et les leçons se donnent le jeudi et la récitation et la remise se fait le jeudi suivant. Deux raisons: le jeudi n'est jamais une pédagogique ou un congé férié (stabilité de la routine)et pour donner la possibilité de faire les devoirs la fds. Les parents sont très heureux avec cette façon de faire et beaucoup font faire les devoirs le dimanche matin:)

Amélie

Carolune a dit…

Moi j'angoisse juste à y penser.. mon fils est en maternelle et la saga devoirs va débuter l'an prochain.

Il me semble que les enfants ont déjà leur 9h d'école dans le corps.. ensuite à la maison, ils sont comme nous après notre journée de travail, ils ont envi de vacher et vaquer à d'autres occupations plus relaxantes et divertissantes...

Quelques révisions, lecture agréable et il me semble que ce serait bien assez pour tout le monde.

Je n'en reviens pas moi de voir la quantité de devoirs que les enfants de mes amies rapportent à la maison chaque jour, le sac qui pèse des tonnes dans leur dos...

Ils passent 2h au service de garde le soir.. pourquoi ne pas leur faire faire leur devoir là ! rendu à 6h30-7h00 plus personne n'a envi de faire des leçons...

trop c'est trop...
et quand est-ce que nous avons du temps en famille et du temps pour tirer sur la plug ?

NO WAY les devoirs la fin de semaine, c'est le SEUL moment ou on pense a RIEN

Anonyme a dit…

Je dois être à contre-courant puisque je suis totalement contre les devoirs à la maison. Tout le monde a sa journée dans le corps, tout le monde est sur l'adrénaline au retour du travail...donnez-nous un break! Heureusement ma grande, même si elle n'a aucune difficulté à l'école, va à l'aide aux devoirs à 15h30. Ça m'en fait une de moins. Et la deuxième ira dès l'an prochain et elle a hâte en plus pour avoir sa soirée libre.

MamanRousse a dit…

Ma soeur est une maman monoparentale de 3 garçons et chaque année, elle s'arrange avec les profs pour avoir les devoirs de la semaine suivante le vendredi. Comme ça, elle prend du temps avec chacun de ses fils la fin de semaine pour faire les devoirs et il ne reste que les leçons à faire pendant la semaine.

Quand elle a instauré ce système, elle a évité bien des crises et s'est un peu simplifié la vie.

Bon courage!

Anonyme a dit…

Oui mais justement! Vous ne trouvez pas épouvantable que les enfants aient des devoirs la fin de semaine? Sont pas au Cégep ni à l'université, sont en 2e année!!! Personnellement, je pense qu'ils auront bien le temps de passer des soirées et des fins de semaine le nez dans leurs livres... laissons-les s'amuser un peu!

Une femme libre a dit…

Faut lire Rima Elkouri dans la Presse d'aujourd'hui. Si les devoirs peuvent aider les étudiants au secondaire, ils seraient non seulement inutiles mais contre-productifs au primaire. Soyons honnêtes, parents, qui d'entre vous n'a jamais terminé lui-même le devoir d'un enfant épuisé, qui pleure, qui n'en peut visiblement plus et qui dit qu'il va se faire chicaner si ce n'est pas remis demain? Qui n'a jamais élevé le ton, menacé mais aussi promis la lune pour que le fameux devoir se fasse? Les devoirs, pour un enfant de six ou sept ans, ils appartiennent au parent, pas à l'enfant, ils valorisent ou dévalorisent le parent, pas l'enfant. Ils sont ridicules en partant. Si l'enfant est doué, il peut les faire seul, soit, mais il pourrait tout aussi bien ne pas les faire, ce serait pareil, il réussirait de toutes façons. Si l'enfant a des problèmes d'apprentissage, allo! répétitions, parent enragé, larmes, temps infini, découragement enfantin et parental, tuteurs engagés, colère,peine, dévalorisation de soi, douleur, pour quel résultat? Un enfant en problème d'apprentissage de toute façons et une relation parent-enfant hypothéquée. Je suis contre les devoirs au primaire.

Carolune a dit…

Je vous rejoins dans plusieurs aspects ! quand est-ce que les enfants se reposent, ont des loisirs.. s'il fallait en plus qu'ils aient un cours durant la semaine.. on est tous débordés.. en quoi les devoirs à la maison sont si essentiels ? On apprends rien quand on est fatigués.. et les parents qui n'ont pas la patience.. ce n'est pas le climat idéal
Moi JAMAIS il ne fera des travaux la fin de semaine, par principe, quitte à m'obstiner avec qui de droit, mais les enfants aussi ont besoin de leurs pauses. Des plans pour les décourager de l'école.

Julie a dit…

Ils ont déjà bien assez de l'école la semaine pour se rajouter des devoirs ou des leçons la fin de semaine...
À quoi étaient consacrées vos fins de semaines quand vous étiez au primaire? À jouer dehors, à aller chez des petits amis, à faire des sorties avec papa-maman... non?
En tout cas, je ferai comme Carolune si ça arrive, je me battrai bec et ongles pour qu'il n'y ait pas de devoirs qui entre ici le samedi et le dimanche! Notre propre horaire est déjà assez fucké merci avec papa qui a sa fin de semaine en plein milieu de la semaine!

Anonyme a dit…

je tiens à préciser que les devoirs la fds (dans mon cas) ne sont jamais une obligation pour les parents. Mes élèves ont une semaine pour faire les devoirs et leçons libre aux parents de les faire faire quand ils veulent semaine ou fds.

Pour ma part je considère les devoirs et leçons comme étant le meilleure moyen de maintenir une communication constente entre les parents et l'école.

Malheureusement sans les devoirs et leçons se ne sont pas tous les parents qui prennent le temps de parler avec leurs enfants de leurs apprentissages, de lire une histoire avec eux... Certains parents ont besoin de ce moyen pour s'impliquer dans la vie scolaire de leurs enfants. D'autres non. Mais on ne choisit pas à qui on donne des devoirs et à qui on en donne pas!

Normalement on devrait compter environ 10 min par cycle pour les devoirs et leçons (10 min au 1re cycle, 20 min au 2ieme, 30 au 3ieme)si ce n'est pas le cas vous êtes en droit de vous questionner! est-ce nécessaire de tout réviser à chaque soir? non!

et n'hésitez pas à en discuter avec votre enseignante!

Nathalie a dit…

Je pense qu'il est important de trouver une méthode qui fonctionne pour nous. Pour avoir beaucoup lu sur le sujet (je pense entre autres à Under Pressure de Carl Honoré), je ne crois pas aux devoirs au primaire. Mais bon, je dois vivre avec le système scolaire, alors on s'adapte.

Ma grande de 10 ans aime bien faire ses devoirs pour la semaine le dimanche matin. Elle peut ainsi profiter un peu plus de ses soirées pendant la semaine, puisqu'il ne reste que les leçons.

Et je pense qu'il est important de parler au professeur si on trouve qu'il y a trop de devoirs. Nous avons eu ce problème à l'automne, mais comme nous sommes les seuls parents à en avoir parlé au prof, elle était sous l'impression que c'était ma fille le problème. Pourtant, tous les parents à qui nous en avons parlé trouvaient tous qu'il y en avait trop, mais personne n'osait se plaindre... En général, les profs sont très conciliants et ouverts aux suggestions.

Tutorielblogger a dit…

Bonsoir,

j'ai crée un blog qui parle de tutoriels pour améliorer les blogs blogger.

J'organise aussi un concours du meilleur blog blogspot.

Pour y inscrire votre blog :
Tutorielblogger

à bientôt

Anonyme a dit…

Le problème ne semble pas être les enfants, à vous lire. Mais bien les parents qui travaillent, travaillent et travaillent et qui arrivent brûlés à la maison.

Ils n'ont pas le goût de faire les devoirs. Arrivent souvent après 17h30 à la maison. N'ont pas le temps de faire à manger. Vite ici, vite là. La fin de semaine, c'est aussi une corvée. C'est clair qu'avec une telle attitude et un tel stress, n'importe quel enfant serait chigneux.

Par contre, je crois que les devoirs sont nécessaires. Les personnes qui choisissent de faire des enfants et qui ont à coeur leur éducation (car on s'entend qu'il y en a plusieurs qui s'en sacrent)ont peut-être des choix à faire. Je trouve ça génial la tentative d'organisation de l'auteure et je lui lève mon chapeau. Avec 3, ça doit pas être évident.

Quant à moi, je fais les devoirs le dimanche matin. Oui, moi aussi je travaille beaucoup. Ce n'est plus comme quand j'étais petite et que ma mère restait à la maison.

Le soir après une grosse journée je suis souvent impatiente.

Le dimanche, yen a pas de stress. On est pas pressés. Café, chocolat chaud. Je prépare des biscuits ou un gâteau. J'en profite aussi pour faire mon lavage et plier le linge pendant ce temps-là. Nettoyer la cuisine.

Anonyme a dit…

J'ajouterai que les devoirs et les leçons sont essentiels à l'apprentissage. Ça me permet de voir ce que mon enfant a compris, ce qu'il ne comprend pas. Et de lui expliquer. Pour moi c'est une façon de faire partie de sa vie, de communiquer avec lui et de discuter de plein de choses intéressantes. Il faut le prendre le temps avec nos enfants!

MamanRousse a dit…

Les enfants de ma soeur apprécient de faire leurs devoirs la fin de semaine puisque ça leur donne un peu de temps libre pendant la semaine.

En plus, ils ont leur mère à eux tout seul chacun leur tour pour les devoirs. Chose qui serait impossible s'ils les faisaient la semaine.

Cette solution n'est peut-être pas bonne pour tout le monde. L'important c'est que chacun trouve la méthode qui lui convient le mieux.

Une femme libre a dit…

Les leçons et les devoirs ne sont pas essentiels à l'apprentissage, faux, Anonyme. Pas au primaire. Les études le démontrent clairement. Les écoles,comme Querbes par exemple, qui ne donne aucun devoir et leçons,ont un taux de réussite supérieur. En fait, l'école non plus n'est pas nécessaire à l'apprentissage du jeune enfant. Des parents cultivés, un milieu stimulant, des voyages, des lectures,de l'art,de la curiosité suffisent largement. Mais c'est un tout autre sujet, évidemment...

Si le parent prenait le temps consacré aux devoirs à lire des classiques à son enfant, c'est notre société tout entière qui serait moins ignare.

Future Prof a dit…

Je crois aussi que les devoirs sont importants, par contre, au primaire, il ne faudrait jamais consacré plus demi-heure par soir, leçon et devoir confondu.
Les devoirs permettent aux parents de voir ce que leurs enfants font à l'école et permettent aux enfants de réviser un peu afin de mieux assimilier la matière.

Dans le meilleur des mondes, il ne faudrait que s'assurer que l'enfant comprenne la question, même si le parent ne la comprend pas (parce que les termes ont changé) et laisser l'enfant se débrouiller (selon le niveau, bien sûr) pour trouver la réponse ou les outils nécessaire pour aider. Allô prof est un excellent aide pour les devoirs.

C'est sûr qu'avec des triplés, c'est plus d'énergie, parce qu'il n'y en a pas un qui peut faire ses devoirs seul pendant que tu en aide un autre...

Le truc que je faisais moi, c'était un devoir chaque jour (lundi: math, mardi : français...)

Bref, bonne fin de semaine !

Anonyme a dit…

J'ai fait mon primaire dans un autre pays. On commençait l'école à 8h30 et on terminait à 16h30. En sixième année on finissait plusieurs jours à 18h. Et on avait de l'école le samedi matin. On n'avait pas beaucoup de devoirs, mais oui on travaillait fort à l'école.

Anonyme a dit…

Comme ça a été évoqué dans quelques commentaires, je crois que les devoirs deviennent un problème lorsque les deux parents travaillent. Lorsque tout le monde arrive à la maison après 5h, c'est difficile d'arriver à tout faire et c'est normal que ce soit les devoirs qu'on ait envie de faire sauter et non pas les quelques moments de détente en famille...

Je suis présentement maman à la maison car je viens d'avoir un enfant ce qui me donne beaucoup de temps. Lorsque les grandes reviennent de l'école, le souper est déjà planifié et commencé. Nous avons le temps de jouer dehors et de manger une collation. Une fois vivifiées et rassasiées, nous sommes disposées à nous concentrer une petite demi-heure sur les devoirs.

Par le suite, souper, jeux, bains puis dodo ! C'est vraiment le scénario idéal. Mais mon congé de maternité prendra fin un jour et je dois avouer que je me questionne pour l'an prochain.

Je crois que la réalité des familles a beaucoup changé et qu'il est temps de se poser des questions. Est-ce que les devoirs devraient se faire au service de garde ? Si les enfants jouent et se détendent au sdg, ne devraient-ils pas être disposés à faire leurs devoirs en arrivant à la maison ? Comme le disait quelqu'un plus haut, est-ce l'enfant ou le parent qui n'aime pas la période de devoirs ???

Que de questions !

Brigitte a dit…

Bonjour,

je suis d'accord avec Carolune, les devoirs devraient se faire entre 15:00 et 17:00 au service de garde et seulement une courte révision parentale devrait être requise le soir.(ils sont juste au primaire)
Les fins de semaine sont faites pour décompresser!!
Brigitte
maman de 2 enfants du primaire et de un au secondaire 1 qui lui doit se tapper 2 heures de devoirs chaque soir!

Anonyme a dit…

En ce qui me concerne, je suis favorable aux devoirs réguliers. C'est une très bonne façon, à mon sens, de fixer les acquis, relire les notions, demander si besoin des explications... Bien sûr, après une longue journée à l'école, les enfants sont fatigués, les leçons et devoirs ne doivent donc pas être lourds et chronophages, mais adaptés à leur niveau, à leur âge, et constituer une répétition / révision, comme un pianiste ferait ses gammes (sans se mettre à répéter un concerto).

J'ai pris des cours du soir une fois adulte (allemand en session intensive, trois heures par jour. Puis russe, en sessions intensives pendant les vacances et en cours du soir pendant l'année). Je constate que, les semaines où je ne fais pas les devoirs demandés, j'ai plus de difficultés à suivre le cours suivant: vocabulaire oublié, règles de grammaire "branlantes". Alors qu'un peu de travail au quotidien (si peu: un quart d'heure, vingt minutes...) me permet de consolider les notions vues pendant le cours, de faire un point le cas échéant sur ce que je n'ai pas compris...

Par contre, le parent qui fait les devoirs avec l'enfant... je suis plus dubitative. il me semble que les devoirs à la maison relèvent de la responsabilité de l'enfant, qui devrait y travailler de façon autonome. Demander une explication en cas d'incompréhension, oui, monopoliser les adultes pendant une heure pour boucler un exercice me semble moins profitable.

Tannée des devoirs a dit…

Je suis tellement mais tellement contre les devoirs tant au primaire qu'au secondaire (je suis mère à la maison donc ce n'est pas par manque de temps). Pas besoin de ces fameux devoirs maintenir une communication constente entre les parents et l'école et de toute façon se n'est pas une communication. Un petit mot dans l'Agenda ferait parfaitement l'affaire, une lettre explicative sur ce que l'enfant voit à l'école serait merveilleuse.

Les enfants qui font l'école à la maison n'ont pas besoin de devoirs pour consolider les acquis en classe et ils font moins d'heures de cours que ceux qui vont à l'école traditionnelle et ils obtiennent au minimum des aussi bons résultats...

JE SUIS CONTRE LES DEVOIRS !!!!

Anonyme a dit…

Je suis maman de triplés qui sont en deuxième année (un de mes enfants a un TED donc avec un cheminement particulier). J'ai entre 60 et 75 minutes de leçons, de lectures et devoirs à faire avec eux chaque soir car, trois plans de travail puisqu'ils sont dans trois classes différentes. Heureusement pour moi, je suis à la maison!

Petite, je suis allée dans une école qui ne donnait pas de devoirs et j'ai quand même fait l'Université... Je me demande parfois si c'est vraiment nécessaire. Surtout qu'à cet âge, maman n'a jamais la bonne réponse!

C'est bien de savoir ce que fait et comprend notre enfant, mais la quantité pourrait être révisé à la baisse pour les petits...

Anie a dit…

Je suis contre...et je suis enseignante...mais bon pas au niveau primaire. Cependant, les mots de vocabulaire, la lecture et les tables de multiplication etc sont des sujets que l'on doit traiter à la maison. Pas plus de 30 minutes svp! Curieusement plus l'enfant est jeune, plus le temps des devoirs et des leçons est long. Plus l'enfant vieillit plus le temps accordé à cette tâche est court. Ouais ouais ouais...

Pour être constructive, je dirais que mon truc pour les rendre agréables (parce que souvent c'est moi qui suis brûlée et qui n'a pas le goût ni le temps de les faire...) j'utilise le jeu. Exemple: L'enfant est enseignant et je suis l'élève qui écrit ses mots. Je fais des erreurs et mon enfant les corrige! Ma fille adore...

Mél@ a dit…

Moi, je trouve que tout n'est pas noir ou blanc. Je suis pour les devoirs dans la mesure où ça complète ce qui a été vu à l'école et où ça informe les parents de ce qui est travaillé en classe.

Je suis enseignante et je dis aux parents qu'après 30 minutes par soir, on ferme les cahiers, voilà tout! Mais, je donne peu de devoirs. Je donne la correction du bilan de la semaine à faire à la maison le vendredi et c'est à remettre pour le mercredi suivant.

L'important est de trouver une organisation qui convienne à toute la famille.

Ma plus grande est à la maternelle et a un devoir le lundi à remettre pour le vendredi. Ça nous donne du temps pour s'organiser! J'espère que ce sera le même principe les prochaines années!