samedi 27 février 2010

(mal)heureux grâce aux enfants?

"Est-ce que les enfants rendent les parents heureux?" La science dit que non. Les études prédisent plutôt que l'arrivée d'un enfant réduit notre "chance" au bonheur. Mais que sait la science quand on parle d'amour et de bonheur?

En fait, pour moi, les enfants font partie de ma bulle de bonheur. Ils n'en sont pas les seuls responsables, mais en occupent une place bien importante. Je ne serais pas capable d'affirmer "Mes enfants sont toute ma vie" ou "Mon bonheur, c'est mes enfants". Je ne peux pas leur mettre la responsabilité entière de MON bonheur sur leur épaule, mais je sais qu'ils sont à la base de ma bulle!

Les enfants nous rendent plus heureux, oui! Au-delà de toutes les études qui prétendent le contraire. Ils nous rendent aussi plus zen, plus responsables et plus grands. Meilleurs probablement. Et cela n'enlève rien à ceux qui n'ont pas d'enfant. Selon moi, avoir (ou non) des enfants ne garantit aucun bonheur parfait. C'est le chemin qu'on suit, après, qui détermine notre propension au bonheur. Et notre manière d'aborder la vie, voilà tout. Que notre route soit (Z)imparfaite ou non, c'est si on la choisit sans remords ni regrets - et qu'on l'assume pleinement - qui fait qu'on est bien...

3 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Tu résumes bien ma définition du bonheur!

Ma maternité m'apporte mes plus grandes joies et mes plus grosses peine. Tout prend une couleur plus nuancée depuis que je suis une maman...

"Plus", "trop", "beaucoup" s'ajoutent à mon quotidien et me font vivre une intensité que je ne pouvais même pas imaginer.

Mais, même si mon bonheur est en lien avec mes enfants, ils ne portent pas sur leurs épaules la responsabilité de me rendre heureuse.

C'est pourquoi que je recommence à prendre soin de moi, de plus en plus, pour être une personne heureuse et donc une maman plus heureuse et comblée...

Evely a dit…

Depuis la naissance de mon p'tit clown, je suis pleine de complexes et beaucoup plus stressée. J'ai fait des baby blues et je ne me trouve jamais à la hauteur des situations... mais je suis heureuse comme jamais auparavant. En fait, je vis le parfait bohneur. Sauf que je crois pas que bohneur veut dire tout est parfait, c'est un état d'âme. Ma famille me rend heureuse et moi je stresse pour eux.


Le bonheur finalement c'est une question d'équilibre et en tout et pour tout, j'ai bien l'impression que ma vie est équilibré en partie grace à mon fils. Parce que dans le fond pour que lui soit heureux, je me dois d'avoir une vie équilibrée. J'aurais tendance à dire l'opposé de cette étude. Les enfants apportent le bonheur, mais c'est vrai qu'ils ne sont pas la seule cause du bonheur, ils en sont une grande partie tout au moins

Anne Bélanger a dit…

Pour moi, le bonheur, c'est de pouvoir aimer, et d'être aimée. Et mes enfants m'apportent tout ça. Je ne pensais même pas que je pouvais aimer AUTANT. Je ne pensais pas mon coeur capable d'autant d'amour, même si avant, j'aimais quand même mon mari, mes parents, mes frères, mes amis. Mes enfants, c'est tout autre chose ! Alors même quand je trouve ça dur, même quand ils me font des coups pendables, je les aime sans condition. Et pour moi, c'est ça le bonheur !