mercredi 8 juillet 2009

Un placenta pour dîner?

Je pensais que cette tendance était révolue, disparue avec les derniers soutiens-gorges brûlés par nos prédécesseures dans les années 70, mais le mouvement a évolué et s'est adapté aux goûts du jour si bien qu'aujourd'hui, on mange encore notre placenta... mais on l'avale désormais sous forme de capsules.

L'effort est louable car les propriétés du placenta sont reconnues depuis fort longtemps. Manger son placenta permettrait d'accroître la production de lait maternel et de chasser la dépression port-partum. Mais l'exercice n'en demeure pas moins indigeste. Quiconque a déjà vu un placenta en personne, ne peut s'imaginer l'engouffrer avec plaisir. La chose a beau être apprêtée au vin rouge et fines herbes, elle demeure très loin du foie de veau au porto!

L'idée de déshydrater le placenta et de l'encapsuler pour le consommer comme un supplément alimentaire est brillante. Pas d'odeur, pas de texture, pas de dégout. On avale d'un trait la petite capsule et le tour est joué­.

Un reporter du Time en a fait l'expérience après l'accouchement de sa femme. Il présente sa rencontre avec une chef spécialisée dans l'encapsulation de placenta dans cette vidéo fort sympathique. Et il raconte le chemin qu'a suivi le placenta, du ventre de sa femme jusqu'à sa cuisine, avec beaucoup d'humour dans cette chronique.

Et, franchement, ça nous réconcilie (presque!) avec l'idée. Mais de l'idée à l'action, il y a un pas... Le franchiriez-vous?

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Manger mon placenta encapsulé, peut-être. Mais celui de quelqu'un d'autre... beurk!

- Maryannou

Evely a dit…

J'ai fait le don de placenta à Héma-Québec. Ça sert pour la recherche et la banque publique de sang de cordon. Le placenta est rempli de cellules souches, alors c'est vraiment un don qui vaut la peine.

Cette journée là, non seulement vous donnez la vie à votre bébé, mais vous donnez aussi espoir à d'autres qui sont moins chanceux.

http://www.hema-quebec.qc.ca/francais/cellulessouches/sangcordon.htm

P.S. et personne ne doit goûter à votre placenta comme ça ;o)

Joa a dit…

Merci d'ajouter une référence à mon futur billet sur le placenta de ma fille. Juré, je ne l'ai pas mangé :D

MamanRousse a dit…

Et puis quoi encore? On fait les premières racquettes de bébé avec le cordon?

Très bonne idée le don de placenta. Ça nous évite l'indigestion ;o)

Evely a dit…

Ah oui, en passant avec le don de placenta, il en garde une partie (je pense pendant 10 ans) pour votre bébé. Comme ça si mon petit clown a besoin d'une transfusion ou de cellules à cause d'une maladie, pas besoin de trouver quelqu'un de compatible, on a ses cellules à lui, donc pas de chance de rejet.

Zéa a dit…

Ouach! Pas pantoute!

Non mais, quoi encore..?Le mettre en terre dans la cours en espérant avoir les plus grosses tomates du quartier!

Myriam a dit…

Mon prof de bio de secondaire 3 est parti en congé de paternité durant l'année scolaire (en 1999). Il voulait faire une recette avec le placenta de sa femme et nous contait ses péripéeies : il avait été faire le tour des librairies à Montréal pour trouver un livre de recette sur les placentas, et c'était fait regarder vraiment croche par les vendeuses. Je ne sais pas s'il a finalement mis son idée à exécution, faudrait que je lui demande si je le croise un jour!

Grabielle a dit…

J'suis une fille open. Beeeeeen open. Plus ouverte d'esprit que moi, tu meurs. Je suis prête à essayer bien des choses, mais là, c'est too much.

Manger le placenta d'un autre, c'est du canibalisme, non? Ouache!

Manger son placenta comme ça (livre de recettes ou pas), c'est aussi dégeu que quelqu'un qui mange ses crottes de nez ou se ronge les ongles d'orteils... Berk!

Et faire déshydrater et encapsuler son placenta... ben, si t'as de l'argent à garocher par les fenêtres... c'est ton choix. Mais quand même...

C'est ça, la nouvelle tendance? Après les veuves qui font compresser les cendres de leur défunt pour en faire des diamants/zircons???

Maintenant... pour la symbolique de fertilité, une petite cérémonie de naissance slash fin de grossesse slash début de vie... je peux comprendre le désir d'enterrer le placenta, voire même planter un arbre au-dessus.

Je vous l'ai dit, je suis open... Mais le manger? COME ON!!!!!!

gen a dit…

En capsules? Bin ouais! Mais le mien par exemple.
C' est pas pire que ceux qui filtrent leur pipi et qui le boivent.

Coeuroline a dit…

EVELY : merci de l'info je savais pas que don de placenta pouvais se faire et que c'étais à ce point utile. Je vais y penser sérieusement à ma prochaine grossesse.

Eve a dit…

Euh non, franchement, non, je ne serais pas prête à cela... Même pas en capsules.. je garderais tout le temps l'image du placenta frais en tête... pas très appétissant!!

Par contre, ce que Evely a fait, je trouve cela super! Si j'avais su que cela se faisait, je l'aurais fait aussi, c'est sûr!

Et finalement, y'a vraiment du monde qui filtre leur pipi pour le boire?!? Absolument dégueulasse!

Evely a dit…

L'urinothérapie. Ça me dépasse complètement. Faut être un peu timbrée pour faire ça.

Je vous encourage à parler du don de sang de cordon à vos copines. À Québec je sais que c'est seulement le CHUL qui offre cette possibilité. D'après ce que l'infirmière me disait, ce n'est pas encore accessible dans les régions, mais à Montréal oui.

Enfin, plus il y aura de femmes qui veulent faire le don, plus il y aura de possibilité. (C'est rare que je prêche, mais j'ai connue une adorable petite fille qui a une maladie dégénérative et la recherche à partir des cellules souches de placenta, peuvent peut-être la sauvé... comme je disais cette journée là on donne la vie et peut-être aussi espoir à d'autres)

mamansquebec a dit…

Non je serais pas capable : même en capsule : le don semble être une meilleur option pour moi :)

Anonyme a dit…

Haha, C'est drole que vous trouviez cela dégoutant... En tant que pharmacienne, je ne vous dévoilerai donc pas d'ou proviennent certains ingrédients de vos médicaments les plus banaux!! Urine? Excrément? Placenta? Peau? Os? Comme le dirait ma mère, toute les parties du cochon peuvent être utilisées!!!

Anonyme a dit…

Bon, ben moi chuis pas contre,avec les shimpanzé on est`a peu pres les seuls mamifères a ne pas manger leur placenta... ha faut retourner a notre animalité... le placenta de ma fille est actuellement au Chili dans le congélateur d'une amie, vététarienne, pas de risque q'elle le prenne pour un beef steak. Et je sais pas trop quoi en faire.
Sinon, vous avez déja vu un placenta, vous l'avez déja regarder??? c'est vraiment magnifique!!! J'ai pas trouver ca dégoutant du tout... bref, bonne apetit a toute, bonne grossesse bonne accouchement et bonne naissance!!!

Jacynthe a dit…

Pour ma part, je suis bien d'accord avec la personne anonyme du 3 décembre 2012. Plus je fais des recherches sur le sujet, et plus je me demande si je ne ferai pas encapsuler le placenta de mon prochain enfant. Si ça peut m'éviter les désagréments de la dépression et contribuer à me redonner de l'énergie, ça vaudrait la grosse dépense.

Anonyme a dit…

Je l'ai fait et je n'ai jamais été plus en forme qu'après mon accouchement...! On se plaint beaucoup les mères, et avec raison très souvent, mais essayons donc de profiter un peu de ce que la nature a de meilleur à nous offrir des fois! S'il y a bien une "pilule" en laquelle j'ai 100% confiance, c'est celle faite à partir de mon placenta que j'ai moi-même construit dans mon corps à partir de ce que j'ai moi-même mangé, bu et respiré! Ya pas plus adapté que ça pour moi. Comme le disait un des commentaires, si vous saviez ce qu'il y a dans toutes les pilules de pharmacie!!!!