vendredi 31 juillet 2009

Gérer son portefeuille à 6 ans

Nous partons pour 15 jours à la mer en famille. Deux semaines au soleil (on se croise les doigts!!) à humer la brise marine. Deux semaines pour faire comprendre aux enfants la valeur de l'argent.

Oui, vous avez bien lu. Ces vacances purement récréatives comporteront cette année un volet éducatif.

Après avoir subi les plaintes démesurées l'an dernier pour mettre la main sur le moindre toutou ou cossins dans les magasins de souvenirs, nous avons pris cette résolution: plus de vacances sans budget (pour les enfants, s'entend!)

Pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable et profiter de ce séjour chez nos cassés voisins du sud pour expliquer aux enfants les 5 principes de base du capitalisme?

À 6 ans, ça va comme suit:



1. Chaque chose que tu désires coûte des sous.

2. Cette chose, aussi désirable soit-elle, vaut-elle la peine de donner tous ces sous?

3. Tu veux cette chose magnifique mais tu n'as plus de sous: tant pis pour toi!

4. Tu veux encore aller au restaurant? Est-ce qu'il te reste assez de sous?

5. Sois prudent et évite les blessures: ça coûte cher de se faire soigner aux États-Unis

Alors pour réussir à leur inculquer ces notions de base de l'économie de marché, chacun des enfants devra traîner en tout temps son portefeuille qui sera garni de 20$ par semaine à dépenser pour des biens essentiels (souvenirs, jouets, crayons) et denrées alimentaires de première nécessité (crème glacée du soir, bonbons, slush, gâteries glacées sur la plage) pour des enfants de leur âge.

Et en plus des notions mathématiques qu'implique la gestion d'un budget, les enfants apprendront la signification de nouveaux verbes comme résister, soustraire, analyser, soupeser, dépenser, économiser, fructifier, apprécier.

Puissant, hein?

À bien y penser, je devrais peut-être suivre la leçon moi aussi... et laisser mes cartes de crédit à la maison!

11 commentaires:

MamanRousse a dit…

Bonne idée. Tout à fait d'accord avec le principe.

En fait, j'ajouterais même le volet "heures supplémentaires". Tu manques de sous? Peut-être y a-t-il une possibilité d'en gagner davantage grâce à quelques heures de corvée ménagère.

Ça pourrait drôlement agrémenter les vacances des parents ;o) Sans parler que ça pourrait à la limite devenir un excellent moyen de chantage (oups!).

Mamanbooh a dit…

WoW!

Quelle bonne idée... J'ai hâte de connaître le résultat de cette expérience qui fait très "réforme" (situation authentique qui fait du sens)!

Avec ce budget et ce G.O. de papax3, maman risque de se la couler douce sans trop de culpabilité, non?

Bonnes vacances!

Dominique a dit…

J'ai fait ça et poussé même un peu plus loin: allocation hebdomadaire (minimale à l'âge de 6 ans et progressivement plus grande à mesure que les besoins grandissent) et compte à la Caisse (avec carte de guichet, oui, oui, à 6 ans!)
Résultat? Mes filles (maintenant âgées de 13 et 18 ans) sont super économes, réfléchissent avant d'acheter, magasinent pour trouver le meilleur rapport qualité-prix et surtout elles ont appris que les trucs pas chers, ça vaut pas cher (ah les leçons de vie). Et ça fait des vacances pas mal relax, sauf que c'est long dans les magasins!

http://dominiquepl.blogspot.com/2007/03/26-mars-07-gros-lundi-ptite-semaine.html

Jo a dit…

J'adopte. Je pars en vacances avec mes filles et j'appliquerai ce concept que je trouve génial. merci

Marie-Eve a dit…

Si t'es pas chanceuse, tes enfants vont se mettre à se prêter de l'argent à crédit, il y en a un qui va devenir «Shylock», un autre va déclarer faillite.

:)

Là c'est toi qui aura appris à la dure!

G. a dit…

Haha c'est excellent! Je vais essayer de me rappeler de ça dans 6 ans... (je vais laisser une chance au mien, qui est bien loin de tous ces soucis à l'abri dans mon bedon).

Le professeur masqué a dit…

Jo: à moins qu'ils apprennent les verbes: chiâler, se plaindre, résister, se révolter, embarrer maman deans les toilettes.. : )

Moments de Maman a dit…

Magnifique initiative! Si ça les fait chigner un peu au départ, pas grave, il t'en remercieront avec un sourire grand comme ça plus grands! :) Si seulement tout le monde pouvait faire ça, on aurait certainement moins de gens endettés!

Mel a dit…

J'ai commencé la même chose avec fiston ( il avait 6 ans ) lorsqu'il m'a demandé un Nintendo DS 4 jours après Noël. Il avait reçu des sous et c'est lui qui a du piger dans sa tirelire pour l'acheter. Maintenant, il a 9 ans et il garde toujours un peu d'argent dans sa chambre pour ses petites dépenses. Je me dis que s'il veut vraiment quelque chose, il doit économiser et ensuite se l'offrir. Il reçoit 2 $ par semaine pour effectuer de menues tâches. Je crois que c'est la meilleure façon de leur faire comprendre que l'argent ne pousse pas dans les arbres. Responsabiliser et rendre autonome sont mes mots d'ordre ( mais avec des câlins bien sûr ! )

Damia a dit…

Au mois de Juin, alors que nous étions à Walt Disney World, nous avons appliqué ce principe. Pour pâques et noël, les enfants avaient reçu de l'argent dans le but d'en amasser pour le fameux voyage. Ma fille de 7 ans a réussi à avoir un assez bon montant! Pendant le séjour, ils ont pris le temps de réfléchir sur le choix des surprises et finalement, ils s'en sont fort bien sorti! Maintenant quand on refuse un truc au magasin on leur dit que si on le dépense tout de suite, on ne l'aura pas pour le prochain voyage. Hey bien, même le petit de 4 ans comprends!!

*Sauterelle a dit…

Un petit texte de Cyberpresse qui rejoint bien ce qui a été écrit. http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/vivre-ici/famille/200908/01/01-889116-la-consommation-responsable-chez-les-jeunes-cest-dans-la-poche.php