vendredi 24 juillet 2009

En route vers 4 ans

Tiens, pourquoi pas une confession.

JeuneHomme a eu 3 ans il y a quelques semaines. Et... il est toujours dans sa bassinette! Et en route vers 4 ans!

C't'une farce!

Mais pas vraiment, en fait. Si on était l'hiver, il y serait encore. Si c'était pas qu'on va en camping et que dans la roulotte qu'il dorme dans un vrai lit, il serait toujours dans sa bassinette.

Combien de fois ai-je répondu - en créant tout un émoi - "non, je ne vends pas sa bassinette. Il est encore dedans"? Ça a été la même chose avec la chaise haute pour MissLulus. Elle adorait. Elle y grimpait toute seule, pouvait même mettre le plateau elle-même, mais ne chignait pas. Elle aimait voir le monde de haut faut croire. Lui, JeuneHomme aimait la tranquillité de son lit de bébé. C'était son moment à lui. Il y amenait une ou deux voitures, trois ou quatre figurines et une doudou et il semblait vraiment le plus heureux des hommes. Il écoutait sa musique, tranquille. Seul. Son besoin de calme, faut croire après sa journée bien entourée! Il ne voulait pas en sortir, ne grimpait pas ni même sautait sur son matelas. Dites-moi pourquoi je l'aurais sorti de là avant? Juste parce que d'autres mamans semblaient "horrifiées" que JeuneHomme y fasse ses dodos, comme si je l'infantilisais? Euhhh, c'est qu'il est un enfant... C'est parce que je ne le mets pas là de force? Et c'est parce que je ne fais pas systématiquement tout comme ce qui devrait être... En farce, à ceux qui me disaient :"Hein! Il est encore dans sa bassinette? Moi, Merveille-Merveilleuse dort dans son lit de grand depuis ses 19 mois", je leur répondais "Bouaff! Moi, juste avant la maternelle, je vais faire le switch, c'est sûr!".

Bref, tout cela pour dire que les petites manies de nos tout-petits, leurs petits plaisirs... pourquoi les leur enlever juste pour faire comme les autres... et surtout que moi la sortie bassinette va aussi vouloir dire dodo plus compliqué, levers fréquents et dodos dans mon lit... j'aurais été folle de devancer ce jour... Sur ce, où est mon tournevis que je défasse en braillant cette bassinette!

10 commentaires:

garamond335 a dit…

Attention ! C'est comme ça qu'on se réveille aves des Tanguy !
Faut pousser ce genre d'enfant à aller de l'avant !

gen a dit…

Ouais, je connais ça. J' ai sorti Vincent de force de sa bassinette vers 2 ans et qqs mois parce que c' était rendu qu' il se pétait la figure en voulant y descendre sinon, il y serait resté. J' ai tellement eu de misère à le faire dormir ds son petit lit!

Roxane y est restée jusqu' à 2 ans et 3 mois.
Tant que c' est pas dangereux, il est où le problème? L' important, c' est qu' ils dorment non? ;-)

Moments de Maman a dit…

La nostalgie des petits... faut faire attention! Parce que plus tu repousses sa sortie, plus celle-ci sera difficile! Je secondes Garamond en disant qu'il faut pousser un peu sur le derrière de nos petits, même si ça veut dire les voir grandir bien vite...J'en sais quelque chose!!!

MamanRousse a dit…

Je pense qu'il faut choisir ses batailles. Il faut voir à long terme. En maternelle, PetiteMerveille va marcher, parler, être propre et dormir dans un vrai lit. En attendant, une étape à la fois, au rythme de chacun.

Sophie a dit…

J'ai enlevé la grille du lit bebe quand ma puce avait 2 ans et des bananes, car elle avait trouvé une combine pour sortir : un pied sur la table à langer pour faire levier, les coudes sur le haut du lit et hop ! elle ne se servait pas de ses mains car elle tenait doudou poupée et autre biberon ... et tout ça dans le noir... un peu la flippe ! j'ai préféré enlever la grille ... sinon, elle l'aurait toujours, elle a toute la vie pour être grande !

ÉcoloJu a dit…

Je viens de sortir mon grand de 2 ans et plus qu'et demi et je n'ai eu aucun problème pour le mettre dans son grand lit. Je pense que c'est comme tout: chaque enfant est différent, tout comme chaque parent et que tous savent ce qui est mieux pour eux!!!

Mamanbooh a dit…

Pour ma part, je partage ta façon (Nadine) de voir les choses...

Il faut respecter les rythmes de l'enfant et choisir ses batailles. Mes deux cocos ont choisi eux-mêmes de dormir dans leur vrai lit, ce fut un peu plus long pour la première (et on avait hâte de récupérer la bassinette pour Fiston qui était dans le moïse) alors que Fiston a choisi cette option beaucoup plus vite, un peu trop à mon goût... Mais il était capable de sortir tout seul et il voulait faire comme sa grande soeur avec qui il partage sa chambre.

Quand basinnette, parc, chaise-haute et poussette sortent de nos vies, c'est toute une bouvelle aventure qui commence! Voyager est plus facile, on est moins encombré, mais je regrette aussi ces fois où je pouvais les y déposer, en toute sécurité, dans un moment de crise ou autre. Quand les enfants ouvrent toutes les portes (même avec les machins de sécurité et tout le tralala) leur nouvelle liberté brime poarfois la notre...

Grabielle a dit…

L'usage de la bassinette (ou pas) n'a absolument rien a voir avec le tempérament futur d'un individu.

Chez-nous, le co-dodo a été à l'honneur pendant plusieurs années, et je peux affirmer que celui qui a été pris le plus de temps à "décoller", est aujourd'hui celui qui est le plus autonome!

Il me semble qu'il y a des choses TEEEEEELLEMENT plus graves (et importantes) que les arrangements nocturnes qu'une famille choisit d'adopter! A chacun sa formule, selon sa réalité.

Et comme disent les anglais "if it ain't broken, don't fix it!"

grossesse a dit…

A faire attention le temps passe tellement vite, à réagir d'urgence.

Etolane a dit…

Chez nous aussi le lit barreau a mis du temps à partir. Elle avait trois ans bien tassé lorsqu'on l'a finalement démonté! J'ai attendu qu'elle désire en changer pour capituler sur le lit de princesse en plastique rose que je trouve atroce mais qu'elle adore! Elle était dû alors la transition s'est fait dans la joie et c'était bien le fun! :D Pourquoi les forcer à grandir alors qu'ils le font si bien tout seul?