mardi 12 mai 2009

Resto + salle de jeux = rencontre de petits monstres

Il n'y a qu'un endroit au monde où on se surprend à souhaiter une bonne commotion ou une franche chute à un enfant. Qui n'est pas le nôtre, bien sûr! Cet endroit? Les salles de jeux des restaurants.

Avant, je les recherchais. "On va aller au St-Hubert, près de la salle de jeux. On va être tranquille!", que je disais. Erreur. Chaque fois qu'on y allait, je passais la soirée sur le gros nerf. Même si on était assis tout près de la salle de jeux. Je ne sais pas si les salles de jeux sont l'ultime lieu où les parents à boutte viennent déposer leurs petits montres. Elles sont remplies de tyrans qui ne dissimulent même pas les supplices qu'ils infligent aux plus petits. Il y a Celui-qui-pique-systématiquement-les-jouets-des-autres, Celui-qui-pousse-tout-le-monde, Celui-qui-monopolise-la-glissoire, Celle-qui-vole-le-ballon-ou-qui-détruit-la-construction-précaire-de-l'autre, le-grand-de-10ans-égaré-dans-la-salle-trop-cool-pour-jouer-avec-les-petits-et-qui-s'évachent-dans-la-glissoire-question-de-prendre-toute-la-place, Ceux-qui-se-bataillent, Celui-qui-se-prend-pour-un-singe-et-fait-des-empilades-de-chaises-sur-la-mini-table, Celui-qui-a-l'air-d'avoir-avalé-8-coolaids-tellement-il-est-excité-et-pas-tenable, etc.

J'ai jamais autant souhaité une belle commotion. Rien de bien grave! Juste assez sonné pour ne plus l'entendre quelques minutes. Ou un bête accident, genre une dent pétée, la babine fendue, un nez en sang ou quelque chose.

Ce qui m'hallucine toujours, ce sont les parents de ces enfants! Eux, ils viennent souper en les dompant à la salle de jeux. Souvent, on les croirait assis 14 tables plus loin, dans une éloignée et recluse banquette. On jurerait les avoir entendu dire "Pouvez-vous nous asseoir le plus loin possible question qu'on ait un break de nos enfants! On n'en peut plus!". Mais nooon! Les parents des tyrans sont souvent assis juste devant la salle de jeux. Ils ont donc tout le loisir de voir les niaiseries de leur progéniture, mais ne bougent pas le petit doigt pour les ramener à l'ordre. À croire qu'ils ne les entendent et ne les voient même plus! Christie! Ton gars est debout sur une chaise qui est elle-même sur une table et mon gars joue tout près... t'as pas idée de lui dire que ce n'est pas un coup de génie? Le postérieur de ta fille de 10 ans est écrasé sur le haut de la glissade. Ce n'est pas son trône! Les enfants derrière elle ne sont pas ses sujets: ils attendent, trop gênés pour lui dire de dégager!!! Allo??

Devant ces monstres, quelques choix s'offrent à nous.

1) Dire tout haut à l'enfant "Tes parents t'appellent! Ton dessert est arrivé, j'pense!". Ne saisissant pas l'astuce, ils se garochent à leur table et du coup, on peut savoir à quel heureux parent ce monstre appartient... (gnac gnac gnac!)Ensuite, on peut apostropher le parent qui, quand on lui dit que son fils terrorise les autres, semble complètement tomber des nues (ouinnn, messemble que tu ne le voyais pas!!).

2) Délimiter le territoire de construction de JeuneHomme en ne se gênant pas d'évacuer l'envahisseur en le repoussant subtilement avec sa jambe. Du coup, on peut même essayer de mettre notre pied bêtement là où il marche pour l'enfarger... ohhh!

3) (re)prendre possession de la glissoire en déclarant à la pré-ado "À ton âge, je ne peux pas croire qu'elle te fait peur la glissade. Ça fait 10 minutes que t'es plantée là! Tu veux que Bébé te montre comment faire?".

3) Renforcer l'estime de soi de nos enfants en les encourageant à s'affirmer librement et que les gros mots ce soir, on ne les entend pas et qu'on n'enlèvera aucun collant sur leur calendrier de "motivation". Même qu'une bonne réplique bien sentie pourrait valoir une double récompense en collant!

D'autres idées?

12 commentaires:

Anonyme a dit…

D'autres idées? Oui, ne pas fréquenter ce genre de restaurant.

gen a dit…

Quand je les vois les grands de 10-12 ans ds les jeux du Mc Do, je ne me gêne pas pour leur dire '' tu trouves pas que t' es un peu grand pour être ici?''. Y a tu juste ma fille que ça ne l' intéresse plus d' aller glisser depuis qu' elle a 9 ans?

Moments de Maman a dit…

Le cauchemar des salles de jeux de restaurant!
Je me suis déjà pratiquement engueulée avec des mères et des pères dans ce genre de lieu. Quand t'as le malheur de dire à un enfant d'arrêter d'en assommer un autre, t'as toujours une furie qui vient te demander de quel droit tu élèves son enfant. Et, dans ma grande subtilité, je réponds "Il faut bien que quelqu'un le fasse vu que vous semblez avoir passé votre tour!".

Moi aussi, maintenant, j'évite carrément les salles de jeux. J'ai déjà vu un papa "dropper" 4 enfants au parc McDo en leur annonçant qu'il reviendrait après ses courses, dans quelques heures...
Et au St-hubert, je dois prendre la table à côté de la salle de jeux et faire la loi entre deux bouchées de salade de chou. Ma phrase préférée aux petites terreur! "Touche un cheveu de ma fille et c'est toi qui va finir en brochette!"
Bon, j'exagère...mais si peu!

Evely a dit…

On évite ce genre de place et on va au resto pour adulte et on joue a on est grand.

J'ai travaillé dans les restos avec des salles de jeux et c'est pas très propre ces jeux. Honnêtement, c'est plus pour cette raison que je n'irais pas mettre mon petit dans le parc de balle à pipi et à bave.

Mère Poule a dit…

Ben moi, que ce soit dans ce genre de resto ou au parc, je ne me gêne pas pour passer les remarques directement aux enfants fautifs. Oui, je fais la police, mais crime, je les surveille MOI, mes enfants...

;)

Anonyme a dit…

La troisième idée pour reprendre possession de la glissoire est géniale. J'en prend bonne note!

Hélène

Nancy a dit…

Ma suggestion: le comptoir pour emporter ;-)

MamanRousse a dit…

Faites livrer à la maison, faites un picnic dans le salon (nappe de plastique, question que ce soit un privilège pour tout le monde et que ça ne se termine pas en corvée de nettoyage) ;o)

Julie a dit…

J'ai horreur de ces places-là! Je fais juste les éviter ;)

¤Enidan¤ a dit…

J'évite aussi... Je déteste ça...

Sandra a dit…

J'y vais sois avant, ou apres tout le monde. quand ca commence a se remplir, on s'en vas. Les enfants le savent.

Anonyme a dit…

Des fois les enfants sont grands mais pas vieux ! J'ai eu 2 geants de se genre ... Avoir l'air de 12 ans à 8 ans et avoir besoin de se raser quotidiennement à 12 ans et avoir l'air de 16 ans ! Ils se sentent déjà de trop et pas à leur place, faut faire attention...