mardi 5 mai 2009

Flattée ou outrée?

L'autre jour, deux collègues discutaient ensemble et je les écoutais distraitement tout en twittant... euh en travaillant. L'une, qui est enceinte, a demandé à l'autre si elle pouvait appeler son enfant le même nom que celui d'une amie. "Oui, a répondu l'autre. C'est flatteur!" Et comment donc! Comme ça ne m'était jamais arrivée, je me suis rangée derrière sa position. Cela veut donc dire qu'on n'a pas choisi un nom laid, ni un nom qui rappelle systématiquement un petit &*&?"$% de tannants, ni un nom trop bizarre. C'est flatteur: on pourrait même croire qu'on a "inspiré" les futurs parents. Que notre enfant est si exceptionnel que c'est pour cela que leur choix s'est arrêté sur le même que nous! Ce qu'on ferait pas pour un bout de fierté parentale! Oui, ça devait être flatteur de se faire annoncer une telle nouvelle!

Puis, voilà que ça m'arrive.

Une amie a choisi ce prénom pour sa future fillette. Bientôt, il y aura une autre MissLulus. Je ne suis pas dupe. Je sais bien que dans tout le Québec, il y en a d'autres. Dans tout le monde entier encore plus! J'en connais même une autre du même âge que ma fille par un chevauchement de collègues interposées! Mais un nouveau bébé avec ce même prénom, six ans et demi plus tard... c'est la première fois. On dirait que je ne suis plus aussi sûre de trouver cela flatteur.

Je sais, je sais! MissLulus n'est pas une marque déposée. Je n'ai pas de droit acquis sur ce prénom. MissLulus n'a pas l'exclusivité de son prénom. Des milliers d'autres personnes le portent peut-être. Mais quand même, ça me donne un petit pincement au coeur. Pour moi, il a perdu un peu de son originalité.

Son prénom n'est pas dans le top 20 des plus populaires ni purement inventé non plus. C'est un prénom moyennement rare pour lequel j'ai depuis presque 6 ans que des commentaires gentils. Là, la fierté parentale a fait place à l'orgueil parental. J'ai pas envie de jouer à "Je l'avais avant toi". De quel droit, pourrais-je le faire de toutes façons? Mais reste que je trouve qu'en matière d'originalité, j'ai déjà vu mieux comme initiative. Je sais aussi comment la recherche d'un prénom est une aventure difficile. Mon orgueil me rappelle aussi comment j'ai biffé de ma liste des prénoms que j'aimais juste parce que j'en avais déjà entendu quelqu'un de mon entourage le donner à son enfant. Pire, dans mon excès: j'ai laissé tomber un prénom mignon comme dix pour JeuneHomme parce qu'une amie, en essai depuis des années, l'aimait et le voulait pour son bébé-à-venir et JeuneHomme a bien failli encore changer de nom quand j'ai su que le fils de mon garagiste (degré de proximité que je considérais trop proche... mais dont papa (im)parfait m'a raisonnée! Mon garagiste!) s'appelait ainsi. Mais qu'est-ce qu'on a à se sentir "investi" d'une mission quand il s'agit du prénom? Le prénom fait ou ne fait pas l'enfant? Je le concède: je suis un peu folle en matière de prénom...

Bref, MissLulus aura son homonyme... comme tous plein d'autres enfants finalement! Mais c'est la première fois et toutes les premières fois nous donnent un petit électrochoc, non?

Vous, qu'en pensez-vous? Ça vous est déjà arrivé?

31 commentaires:

Moments de Maman a dit…

Je comprends totalement! En effet, quand on prend la peine de ne PAS choisir un prénom dans le top 5 des plus populaires, ce n'est pas pour que quelqu'un de notre entourage vienne le prendre aussi! Et je ne crois pas que ce soit flatteur...Surtout si l'enfant a à peu près le même âge. J'ai choisis les prénoms de mes enfants, entre autre en m'assurant qu'il n'y aurait personne d'autre du même nom dans leur classe. Je me souviens de toutes ces Julie, ces Eric et c'est Stéphane de mon époque qu'on retrouvait à coup de 3 ou 4 par classe!

J'ai même renoncé à des prénoms que j'aimais par respect pour les parents autour de moi qui avait nommé leur enfant ainsi avant moi...

Mais je dois tout de même avouer que le garagiste, ça commence à faire loin comm entourage ahahah!

Garfield a dit…

Moments de Maman a oublié les Isabelle aussi ;-)

Nous avons choisi des prénoms qui n'existait pas dans nos familles (jusqu'aux enfants de mes cousins! ouf!) ni chez nos amis. Pas évident, mais on a trouvé il semblerait. (yeah!)

La nouvelle mode, c'est d'écrire le prénom d'une façon si originale qu'il devient unique au monde.

Je me demande comment je me sentirais dans ta situation.

Etolane a dit…

Je pense parfois à si cela m'arrivait, le prénom de ma fille est unique au Québec, dans les registres officiels, il n'y en a qu'une, elle. Cependant il fait assez d'effet positif sur les personnes qu'elle rencontre pour que je me prépare à ce sujet précis que tu décris. Je crois bien que je me sentirai pas mal comme toi, on en a pas la marque déposée de ces prénoms mais bon on s'y attache fort...

Annie a dit…

On a décidé très tôt dans la grossesse du prénom de notre première. Mon mari préférait qu'on ne le dise pas pour être certain de ne pas se le faire piquer, alors que moi, au contraire, je considérais qu'une fois qu'on l'avais annoncé, on en détenait les droits exlusifs de manière officielle! J'aurais été très fâchée qu'on me le vole en connaissance de cause!

Je suis bien d'accord avec les commentaires: quand on choisitu nom, on raye ceux des enfants des amis, ceux de toute la famille élargie, et ceux des "ex"!

Lawrichai a dit…

Y'en a qui retiennent un prénom parcequ'il sonne bien à leurs oreilles, d'autres pour y retenir une forme d'exclusivité...

Alors que l'on se décidait sur un nom pour notre enfant, mon conjoint disait toujours en riant:

"-First, tu prend un nom qui se crie bien quand tu es fâchée et dont la prononciation n'enlève rien au sérieux du moment."
"- ..puis peu-importe le nom choisis, il va se faire détruire par les "tis-amis" dans la cours d'école qui vont s'en servir comme moquerie."

^^

16 décembre 2006 a dit…

Bien d'accord! Moi,j'ai choisi un nom que j'ai créé (les prénoms de mes 2 grands-papa) et après des recherches sur le site du gouvernement, j'ai bien vu que personne ne l'avait donc voilà!

je souhaite qu'il demeure le suel avec ce nom, J,ai moi-même un nom peu commun et je l,adore! je me fais jamais mélanger avec d'autres personnes.

Anonyme a dit…

Imaginez...le cousin de mon mari a appellé sa fille le même nom que la notre 4 ans plus tard. Le pire c'est qu'ils portent aussi le même nom de famille.....par bonne chance qu'on ne vit pas dans la même ville......En tout cas, eux manquaient vraiment d'originalité!!

zacapa a dit…

Je pense que toute cette recherche d'exclusivité est vraiment un retour de balancier après les années de Mélanie, Geneviève, etc. où plusieurs personnes avaient le même nom dans une classe.

Il y a parfois un peu d'abus par contre... Mettre le plus de y possibles dans un prénom pour que l'enfant soit le seul au monde à s'appeler comme ça...bof! Il y a aussi toutes sortes de prénoms inventés qui laissent à désirer selon moi.

Quand on a finalement réussi à s'entendre sur le prénom de notre fille, j'ai réalisé que c'était un prénom dans le top dix au Québec... et puis quoi! Elle sera toujours une personne unique.

Eve a dit…

Honnêtement, je vais trouver cela tannant si c'est quelqu'un qui est proche de moi. Genre quelqu'un de ma famille ou des amis.

Quand tu passes beaucoup de temps avec quelqu'un et que vos enfants portent le même nom, ça vient fatiguant un peu. De plus, je trouve que c'est un manque d'originalité.

Mais pour quelqu'un qui est plus loin, genre le garagiste, ça ne me dérange pas. Par exemple, mon esthéticienne a prénommé son fils comme le mien. Ça ne me dérange pas du tout. On s'entend pour dire que je vois cette femme environ une fois par mois dans une cabine d'esthétique! Sinon, je n'ai aucun contact avec elle. Nous ne sommes pas amie en dehors de cela, nous ne fréquentons pas du tout les même personnes. alors, rendu là, c'est un moindre mal. Comme tu dis, je ne possède pas l'exclusivité sur les prénoms de mes enfants!

Alors, à mon avis, tout est une question de proximité avec l'autre personne, voilà!

¤Enidan¤ a dit…

Dans ma famille, nous avons un accord tacite... on n'utilise pas un nom qui existe déjà... et quand je parle de famille, je parle de ma famille élargie... donc les enfants de mes cousins/cousines - oncles/tantes... aucun doublon... et quand on choisis un nouveau prénom, on y pense !! Mais on est une famille proche qui se rencontre souvent...

Du bord de mon chum, je ne sais pas les noms des enfants de ses cousins/cousines, alors ça se pourrait qu'il y ai des doublons !!

Mais quand on parle d'amis... je ne trouve pas ça grave !!! Mes enfants ont des prénoms assez rares, mais pas excentriques... si des amis les choisissaient pour leurs enfants, ça ne me dérangerait pas...

mais dans ma famille... je ne serais pas contente...

Evely a dit…

hi hi hi, je me sens bien à part. Notre top cinq pour le petit clown est dans le top 25 des noms les plus populaire de 2007, mais on s'en fichait. On voulait un nom qu'on aime dire. Je ne me serais pas gêné de donner le nom de quelqu'un que je connais, si je trouve que c'est un beau nom. Seulement, je n'aurais jamais donner le même nom qu'un autre enfant de mon entourage.

Perso, j'étais la seule à l'école avec mon nom. C'est à l'université que j'ai rencontré une fille avec mon nom. Je peux vous dire que j'enviais les Geneviève (pas les Mélanie, parce que c'est vrai qu'il y en avait trop). Les chanceuses, tout le monde se souvenait de leur nom et personne ne riait de leur nom qui appartient à une autre époque.

Anonyme a dit…

Je pense que je serais mal à l'aise qu'un autre enfant de mon entourage porte celui du mien. Tout comme je ne donnerais pas le nom à mes enfants d'un enfant de l'entourage.
Chez nous aussi, les prénoms des cousins (et conjoints) et petits-cousins sont uniques et ce dans les deux familles, donc plus de 70 prénoms à oublier pour moi! Et ce, sans oublier tous les prénoms des amis et des enfants des amsi :) C'est vraiment pas évident et nous sommes en plein dans l'écriture de liste de prénoms pour bébé qui arriver cet automne!

Anonyme a dit…

Dans mon livre à moi, c'est le 2e pire «friendship faux pas». En première position, il y a «coucher avec le chum de ta meilleure amie» et juste en-dessous, il y a «choisir le même prénom»! Ça ne se fait pas. Un point c'est tout!

Julie a dit…

Ah tiens, j'adore le palmarès des friendship faux pas... Tout le monde dans la famille (et même dans mon cercle d'amis) a fait attention pour choisir leurs prénoms, assez qu'on se demandait nos avis à tout bout de champ. Étrangement, je suis une Julie, et tant au primaire qu'au secondaire, j'étais la seule à le porter. On a eu beaucoup d'Émilie, beaucoup de Jonathan, beaucoup d'Olivier. Mais des Julie, il n'y en avait qu'une. ;)
Tout ça pour dire que si quelqu'un très proche de moi choisissait les prénoms de Blondinette et de Bouclette pour leurs enfants, je serais vraiment agacée. Ce n'est pas flatteur, à la limite, c'est manque d'originalité...

Julie a dit…

Le choix de prénom veut aussi que l'on ne prenne pas ceux de nos ex. Avoir eu un garçon, c'était clair qu'il ne se serait pas appelé Nicolas! Même si l'ex a une excellente relation avec le chum. C'est une loi non-écrite!

Genevieve a dit…

Il y avait pas un épisode de Sex & the city où Charlotte pète les plombs grave parce que son amie d'enfance lui a pris "son" prénom de bébé?

Anonyme a dit…

j'ai un prénom ben rare et ça ne me dérangerait pas que quelqu'un de mon entourage appèle sa fille comme moi... mais ça me surprendrait, mon prénom est trop associé à ma petite personne et je ne penserais pas qu'une personne proche de moi fasse ce choix là...

je suis en contact avec plusieurs personnes dans ma job et il y a plusieurs prénoms de barrés à cause des parents....

Anonyme a dit…

quand j'ai appris qu'un de mes clients, très séduisant, a donné le même nom a sa fille que la mienne, ça m'a fait un choc... je ne voulais pas avoir de l'air de celle qui a copié.... au moins, les 2 enfants ont quelques années de différence...

Anonyme a dit…

pour moi, écrire Éric avec un y ou caroline avec un K, ce n'est pas original...

aussi, il ne sert à rien de rechercher l'originalité à tout prix...

Anonyme a dit…

J'ai appelé mon chat du même prénom que la nièce de ma patronne, et ce, sans le savoir. Le comble, c'est que j'ai également un collègue qui a donné ce même prénom à sa chienne... et ils sont tous nés durant la même période.

Lagrano a dit…

Mon fils a neuf ans et ma fille 7 ans. Quand nous avons choisis les prénom ce n'étais pas une innovation de prénom mais ce n'étais pas si courrant. Aujourd'hui il ont LA first place du top prénom...les deux! Je trouve ça vraiment plate. Heureusement les homonymes sont ou serons en maternelle quand les miens serons au secondaire...

zuby a dit…

BB2 n'était même pas conçue que nous la nommions par son prénom. On rêvait d'une petite fille qui portait ce patronyme.

Mais voilà, je suis enceinte de 5 mois qu'une amie sur le point d'accoucher m'annonce que si elle accouchera d'une fille, elle portera le prénom tant chéri.

Bien j'ai changé de prénom. Aujourd'hui, je m'en félicite. Mais à l'époque, ça voulait dire un gros deuil. Mais je tenais à ce que ma fille soit unique pour les gens qui l'entourent.
Ça m'a permis de remettre en question certaines certitudes. Je trouve que ma fille a beaucoup plus une tête du prénom choisi que celui rêvé!

Manumarilolo a dit…

Je vais vous dire que ce n'est pas facile de choisir un nom surtout quand tu es prof et que ton chum est éducateur...En plus de la parenté, des amis... Finalement, on a choisi ceux qu'on aimait (nous avons 3 enfants). Dans le fond, c'est l'âme de l'enfant qui le fait!

Marie l'urbaine a dit…

IDEM ici. Pour moi, le prénom de mon fils, c'est SON prénom. Et moi aussi, j'ai biffé des noms parce que je connaissais dans la ville de Montréal 2 enfants qui s'appelaient déjà ainsi !
Aïe aïe aïe !!! Ah les prénoms, sujets sans fin. :)
P.S. RAVIE de vous avoir rencontré ce soir les filles, au lancement de Mama cool ! :)

Nancy a dit…

@Marie l'urbaine: nous aussi!

Evely a dit…

En vous lisant je me rappelle d'un truc que j'ai toujours trouvé cool à propos de mon nom. Ma mère ma donné le nom d'une petite fille qu'elle gardait et qu'elle adorait. Ben sans savoir cette histoire, des années plus tard, ma gardienne a donné mon nom à sa fille, parce qu'elle adorait me garder quand j'étais petite.

J'aime beaucoup comment mon nom se transmet. J'espère que la gardienne de cette petite fille donnera un jour mon nom à sa fille.

Anonyme a dit…

L'«amie» méchante et pas originale est blessée et un peu fâchée. Mais pour une autre raison. Laver le linge sale en famille n'a jamais été son fort. C'est pour cette raison qu'elle t'a écrit un courriel avant même de savoir le sexe du bébé, en étant très honnête et très franche.

Mais pourquoi rester dans le personnel quand on peut se payer une séance gratuite de bitcherie collective?

Sophie

gen a dit…

Ah! ça me fait penser que j' ai une cousine qui porte exactement le même prénom et nom famille que moi. Allez savoir pourquoi...

VeroCrapules a dit…

Je n'ai rien à dire d'autre que je comprends comment tu te sens, et que j'ai eu un "malaise" pour toi quand j'ai vu le prénom ressortir. J'imagine parfaitement le sentiment mi-figue mi-raison qui t'habite.

Tartine a dit…

Une voix discordante dans cette quasi-unanimité : moi, si quelqu'un veut appeler ces enfants comme les miens, je m'en fous...lol Je ne penserais pas me sentir ni particulièrement outrée ni vraiment flattée... On s'entend, je ne m'attend pas à ce que ma propre soeur appelle sa fille comme la mienne, c'est assez élémentaire... Mais si ma cousine Machin-Chouette que je vois 1 fois par année et qui habite à 200 km de moi adooooore le même prénom que moi, je trouverais ridicule qu'elle s'en prive!
Ca me fait bien marrer ce si grand désir d'avoir un prénom unique... ce n'est pas leur prénom qui rend mes enfants uniques, c'est leur extraordinaire personnalité... et pour ça, personne ne peut les copier ;)
Je pense aussi que la variété de prénoms a drôlement évolué depuis 20-30-40 ans et le phénomène des 8 Mélanie par classe, c'est terminé... je travaille dans une école primaire et des classes où 2 enfants portent le même prénoms sont plutôt l'exception...
Alors avis à tous ; Charlotte et Hugo sont deux adorables prénoms ouverts à tous ;)

Julie a dit…

Ahhhh, ok... je ne savais pas de qui il était question. De toute façon, mon opinion là-dessus ne changera pas pour ça...
Premièrement, je te félicite pour ta belle fille en santé. C'est clair qu'après 3 gars, ça va être spécial.
De ce que je comprends, tu as demandé la 'permission' pour choisir le prénom de Misslulus pour ta fille. C'est tout de même gentil comme geste. Mais avoue-le, et je te connais, t'être fait dire non, tu aurais probablement été déçue et peinée quand même, parce que c'est un sentiment que tu as très souvent. J'aurais réagi pareil comme Nadine, je n'aurais pas été flattée... Mais j'aurais dit oui à reculons quand même pour éviter la bombe.
Dernière chose, qui ne relève pas du linge sale lavé en famille même si tu croiras le contraire. Je lis souvent ton propre blog et je ne comprends pas cet acharnement sur le négatif. En particulier sur tes élèves. Est-ce qu'ils ont un avis écrit avant que tu parles d'eux ainsi? Moi, si j'étais une de tes élèves et que je tombais là-dessus (le net est grand, mais un prof, c'est facilement retracable, merci Facebook!), je pense que je te ferais plus que chier jusqu'à la fin de l'année. Heureusement, en tant qu'élève j'ai toujours été civilisée et je n'ai jamais été plus loin que de lancer des balles de neige sur le tableau du prof (ça y est je suis démasquée LOL!). Mais avoir su qu'un ou des profs parlaient de ce que je considère comme un acte professionnel en public, misère que je le digèrerais pas, à 15 ans comme à 26!