vendredi 14 novembre 2008

(Z)imparfaitement Zoe

J'ai une nouvelle amie. Elle habite Londres et elle est columnist au Guardian. Elle tient un blogue dont le titre m'a tout de suite interpellée: Anti-Natal.

Zoe vient d'avoir son premier enfant. Un choc pour cette BCBG qui aurait préféré avoir un enfant sans être obligée d'être un parent!

Et pour notre plus grand bonheur, elle nous gratifie de ses savoureuses réflexions sur sa vie de nouvelle mère -très!- (z)imparfaite.

On l'aime quand elle nous livre ses angoisses pré-maternelles: «Je bois du café et cela fait de moi une diabolique future maman, selon une nouvelle étude! N'avez-vous pas entendu parler de cette étude danoise, la plus vaste jamais menée, qui a démontré que boire 17 tasses de café par jour pouvait avoir une effet bénéfique sur la santé du foetus?»

Ou quand elle nous détaille sa journée-type de mère d'un nourrisson de trois semaines: Monte l'escalier, descends l'escalier, regarde bébé dormir, oh! il a bougé l'arcade sourcilière droite!... Remonte l'escalier, redescends l'escalier, pars une brassée...

Quand elle constate que ses seins sont en chute libre ou que son enfant a le bec constamment sale: «Tout le monde veut l'essuyer, mais à quoi bon? Il faudrait qu'il mange des aliments non juteux et non colorés pour rester propre. Du céleri? (...) Je crois que je vais mettre des chiffons J à la porte pour tous ceux que ça dérange!»

Lâche pas Zoe, on est avec toi!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Le premier bébé rend toutes les mères gaga !
Pas de panique, c'est normal...
Pour les 17 tasses de café, j'entretiens des doutes....

Garamond

Acasof a dit…

On est vraiment toutes avec toi!!

Sophie a dit…

Finalement, c'est aussi une mère indigne outre atlantique!