jeudi 20 novembre 2008

Un enfant, une place!


En voyant Mme Marois scander fièrement "un enfant, une place", je me demandais pourquoi les oreilles me frisaient un peu. C'est JulieJulie qui a éclaircit ma pensée.

Potentialiser sa campagne électorale sur les enfants, je veux bien. Mais le message derrière est que le fameux service de garde est que la solution unique. Point de garderie, point de salut!

Favoriser le temps partiel dans les CPE, vous y avez pensé Mme Marois? Que se passe-t-il pour ceux qui travaillent de nuit? Y aurait-il encore des limites de vacances pour les enfants qui fréquentent le réseau des CPE? Et si on n'utilise pas les garderies? Et les présences obligatoires?

Les services de garde vont bientôt mener les parents par le bout du nez. Je me répète, il me semble...

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Étant une travailleuse de nuit, je ne peux que t'approuver! Ca existe rarement des garderies de nuit!

Milou a dit…

Tout à fait d'accord!
Personnellement, j'ai enfin trouvé un CPE qui prend le temps partiel. J'avais inscrit ma fille à temps plein, mais finalement, ça ne nous convenait pas. Une adaptation de la part du CPE et d'autres parents ont 3 jours de garderie au lieu que moi je force ma fille à y aller plus que nécessaire ou que je calcule les jours d'absence permis.
J'aimerais toutefois que la garderie ferme 30 minutes plus tard... Les bouchons de circulation, c'est pas toujours évident.

Anonyme a dit…

Un enfant - une place !
Donc, plus d'enfant qui reste à la maison avec maman...
Dehors ! à la garderie !
Pour que maman puisse aller travailler chez Zeller ou rester à la maison et écouter Deux Filles le Matin en paix !
Drôle de concept....

Garamond

hoplavie a dit…

Je vis peut-être dans une bulle extra-terrestre, mais le CPE où ma fille va a plusieurs enfants à temps partiel, ne se formalise pas de parents qui amènent leurs enfants plus tard et si la maman est enceinte d'un deuxième, j'en ai vu plusieurs qui prennait le premier quelques jours par semaine avec eux sans que la direction ne s'en formalise.

Sincèrement, je crois que j'ai un CPE de rêve, car tout ce que j'entends de négatifs des CPE ne me concerne jamais ou très peu.

Chocolyane a dit…

Heu... Je pense simplement que le concept de la pub, c'est qu'on manque de place en garderie et que chaque enfant va à partir de maintenant avoir la sienne. Libre aux parents d'en profiter ou non.

Garamond, tu trouves pas que tu y vas un peu fort?

C'est ce qui m'énerve TELLEMENT de la mafia des parents. T'es indigne si tu travailles. T'es indigne si t'allaites pas. T'es indigne si tu sers du Jell-O pour dessert.

On peut tu élever nos enfants en paix?

Scusez la.

So a dit…

Hoplavie: Je vis aussi cette souplesse au CPE de mes enfants. N'empêche que j'aurais préféré ne payer que pour les jours utilisés, faire profiter de places à temps partiel à d'autres enfants pour combler les jours/semaines inutilisés par mes enfants. Je n'ai besoin que d'un service de garde 3 ou 4 jours par semaine, 9 mois par année. Et je paie à temps plein, 12 mois par année...

Dr Maman a dit…

Vous êtes taggées chez-moi mesdames les Imparfaites ..

Mme Cornue a dit…

comme j'ai dit ailleurs, je ne crois pas que ça sera mieux gérer et ce même si vraiment il y aurait 1 place pour chaque ti-papoute!

On ne considère pas du tout les parents et leur vie, alors ça ne sera pas mieux avant. Disons que mon opinion sur la question est un peu plus bitch, voir qu'elle fait même dans le très beaucoup jugement de bas étages, mais reste que je continue de croire que les assistés sociaux ne devraient pas avoir droit à ces places à prix réduits (ils paient moins de 7$ par jour)

En tout cas, on devrait au moins leur réduire l'accès, pas leur ouvrir la grande porte et donc leur permettre de prendre des places pas mal plus utiles pour des gens qui travaillent pour de vrai.

Ceci dit, c'est bien d'avoir des amies dans le milieu, ça permet de s'arranger entre nous quand le temps de retourner au boulot sonne.

Chocolyane : t'es indigne si tu travailles plus que tu ne vois ton enfant. T'es indigne si les jours que tu as de congé tu ne gardes pas ton bébé avec toi... pour moi ça c'est de l'indignation ;) Pour le reste, faut bien manger tsé ;)

Mme Cornue, fière maman à la maison ! :)

Anonyme a dit…

Bin je dois etre indigne, parce que je travaille 40/h semaine de nuit, que je vois mes loulous les WE et 2 heures environ le soir...

Quoi, faut bien manger, s'habiller et avoir un toît sur la tête...

Mademoiselle a dit…

Si je pouvais enregistré tous les commentaires sur les CPE, si je pouvais changer le monde... Je le ferais, pour vous, chères mamans...
Depuis peu, au cégep, on cherche des solutions, on fait changer les choses. Vous allez voir arriver la nouvelle génération d'éducatrices. Celles qui considères que rester à la maison est mieux que d'aller à la garderie. Celles qui essaient d'aimer vos amours autant que possible, si vous devez les laisser à ses soins.

Déjà, fini le temps où l'on s'incrit dans plusieurs CPE, les listes générales sont arrivées. Bientôt, plus de 20 000 nouvelles places !!. Bientôt, nous aurons les droits et les subventions pour ouvrir d'autres CPE dans les régions, dans le coin où vous habiter. Bientôt, un ratio moins élevé, pour que je prenne le temps de voir encore plus chacun des visages de mon groupe. En CPE, toutes les éducatrices devront être formées. En scolaire ? Vous dites ? 2 éducatrices sur 3 devra être formée, et pas seulement 1 seule dans tout le service. Dans le meilleur des mondes, elles le seront toutes. Fini le temps des jasettes dans la cour. J'ai envie de jouer au ballon avec ta fille, j'ai envie de faire des expériences avec ton garçons, j'ai envie de partager mes passions avec tes enfants.

J'ai envie de changer les choses...
Regardez-nous débarquer, on va casser la baraque !

Mademoiselle a dit…

Désolé pour le long roman, je suis une passionnée de ma profession !

Et, à titre d'informations: Une directrice de CPE se doit d'écouter vos demandes. Si vous voulez changer les choses, il existe un Conseil d'établissement dans chaque CPE, formé en majorité par des parents-clients. Il vous suffit de faire une demande écrite pour qu'ils évaluent la situation ! Et plus il y a de parents qui demandent la même chose que vous, plus vous avez de chance de bouger les choses ! N'oublier pas ! Les clients, c'est vous. Le comité, vous pouvez en faire partie. La directrice, c'est votre alliée, pas votre ennemie. Travailler ensemble vous sera bénéfique !

Bien à vous, chères mamans,
Une future éducatrice dévouée (plus que 6 mois avant le diplôme !)

Mme Cornue a dit…

Anonyme : tu vois tes enfants tout autant que n'importe qui qui travaille de jour, où est l'indignation là-dedans ? ;)