mercredi 12 novembre 2008

Récupérer mon espace!

Voici un bref aperçu du "look" de ma maison:

Cuisine: Deux jeux aimantés (et bruyants!) sur le frigo pour amuser les petits. Des napperons de Dora sur la table. Des petits jouets sur l’îlot. Quelques autocollants de princesses apposés sur le micro-ondes.

Salon: Un bac de mégablocs sous l'aquarium, une boîte de perles à colliers emboîtables qui "traîne" là en quasi-permanence, des autocollants en cœur brillants dans les petites fenêtres des portes françaises et sur les contours du téléviseur.

Corridor: Un pupitre rempli de livres à colorier et d'exercices, un tableau et des craies, une table Ikea remplie de papier, crayons, pochoirs + un bac de pâte à modeler et ses accessoires. Des dessins d'enfants collés sur les murs et bien sûr, quelques autocollants en prime!

Salle de bain: Deux marche-pieds au lavabo, dans lesquels je bute immanquablement en allant aux toilettes. Le système de récompenses pour les pipis de PetitLoup (avec autocollants de bonhommes sourires bien sûr!).

Et là, je ne parle même pas de l'entrée, remplie de manteaux, chaussures et bottes pour toutes températures, de sacs d'école et de garderie. Ni du mur de l'escalier transformé en vernissage d'oeuvres d'art juvéniles. Ni du deuxième étage!

Mes questions sont les suivantes: Est-ce possible d'être heureux et comblé d’être parent, mais de tout de même avoir le goût d'un espace bien à soi (outre que la chambre à coucher où je passe, ma foi, très peu de temps éveillée)? Suis-je un parent dénaturé d'avoir envie de m'écraser sur le sofa en fin de journée sans avoir l'impression d'être dans un espace appartenant à mes enfants? Ou, comme Nadine, d’avoir envie de prendre un bain sans m’écraser sur un canard rempli d’eau froide? Et oui, je sais, je pourrais faire du ménage, rapatrier le tout dans leurs chambres et leur salle de jeux tous les soirs une fois les enfants couchés, mais vous connaissez ma passion pour le ménage!

(Z) Imparfaite invitée: So

8 commentaires:

Milou a dit…

Si tu es dénaturée, nous sommes deux!
Et le soir, je tasse presque toujours un tas de jouets, vêtements de mon canapé pour m'écraser quelques minutes.
Je me suis réaproprié certaines pièces, mais ce n'est pas terminé. Mais à bien y penser, avec la ptite dernière, ce sera à recommencer... soupir! :P

Madame Unetelle a dit…

Ici, nous avons installé des crochets de garderie dans l'entrée. Et devine? Nous avons un gros tas de manteaux d'adulte sur les crochets et ceux des enfants restent sur le sol.

Il faut s'encourager. Ça ne dure qu'une vingtaine d'années, peut-être dix de plus si l'écart d'âge entre nos enfants est grand!

Anonyme a dit…

Pauvre vous ! J'ai connu cette période où ma maison avait l'air d'une garderie mal tenue...
Faut vous bâtir un univers virtuel, où tout est en ordre, tout est reflet de vous.
L'Ordinateur ? à moins que vos kids aient accès à l'ordi aussi ?
Une pièce-refuge, barrée à clé, pour vous seule ?
Un amant, avec un beau loft, qui habiterait à deux maisons de chez vous ?

Ou encore : ne regardez plus rien, fermez les yeux, écouteurs sur la tête à longueur de journée ?

Je vous plains...

Garamond

Sophie a dit…

Ma chambre est un endroit où mes fils n'ont pas le droit de mettre leurs jeux ni même d'entrer à la limite... Mais c'est mon seul havre sans jouet, sans cochonneries qui traînent partout (sauf les miennes, bien entendu!). Il y a aussi mon bureau... J'occupe donc 2 pièces dans la maison et eux une dizaine! Hum, hum... C'est vrai que ça serait bien d'inverser les proportions!!

So a dit…

Garamond: Eh oui, on a tout cela, mais juste en fantasme!
http://lesimparfaites.blogspot.com/2008/08/dans-leloft-avec-moi.html

Nancy a dit…

Moi, je dois avouer que j'aime ça quand ça traîne. Ça mets de la vie! On sent que c'est une maison pleinement habitée. J'avais un couple d'amis dont la maison semblait sortir d'un magazine de déco. Pour savoir qu'ils avaient une fillette de trois ans, il fallait aller dans sa chambre. Et encore, tout était trop étudié, tout était rangé dans des bacs innombrables. C'était d'une tristesse...

So a dit…

D'accord avec toi Nancy, j'aime les traîneries aussi! Mais j'aimerais bien trouver un espace où laisser traîner MES choses, hi!hi!

Chantale a dit…

Je vous comprends totalement : je suis à deux semaines d'accoucher et je dois avouer que c'est encore une de mes hantises qui traînent, l'idée que ma maison ait l'air d'une garderie, que je sois dépossédée d'un espace adulte, où vivre avec mon chum sans avoir un constant rappel que nous sommes plus que deux désormais.

J'ai dans l'idée de ranger tous les jouets dans le garde-robe du salon une fois la journée finie, pour m'illusionner un peu en soirée et me dire que j'ai un salon "baby-free"... mais plusieurs amis à qui j'en ai parlé m'ont servi un sourire magnanime du type "rêve toujours"...

Qui vivra verra !