mardi 6 avril 2010

Un trip de ménage (durée: 5 minutes)

Comme tout le monde à ce temps-ci de l'année, l'envie me prend de faire le grand ménage du printemps. Laver les fenêtres, nettoyer les plates-bandes, rafraîchir les meubles de patio, ratisser le terrain, repeindre la clôture, tailler les rosiers, diviser les vivaces.

Le seul problème, c'est que cette envie me passe avant la fin de la matinée. Floup! Disparue! Ni vue ni connue!

Je me lève pourtant ultra motivée et j'ai du plaisir à sortir le seau et les guénilles mais après une vingtaine de pish-pish de Windex, je trouve ça plate. Archiplate. Pire, après une plate-bande remise à neuf, je déprime en pensant aux 15 autres qui m'attendent (merci propriétaire précédent pour votre passion horticole!). Ces tâches manuelles -qui sont censées me recentrer sur les vraies valeurs de la vie- m'emmerdent au plus haut point. J'aime être entourée de belles fleurs mais... elles ne pourraient pas s'arranger pour s'entretenir elles-mêmes?

Je ne suis pas une ''femme d'extérieur'' mais ce n'est rien comparé à l'intérieur! OMG! Le bruit de l'aspirateur m'exaspère. Juste l'idée de repeindre une pièce me donne une poussée d'urticaire. J'apprécie le résultat mais je ne peux supporter le passage obligé des travaux. Je n'ai jamais utilisé mon aspirateur central (incroyable mais vrai!). Ma penderie croule sous les serviettes roulées en boules et les débarbouillettes empilées à la va-comme-je-te-pousse (c.à-d. placées en tas instable). J'ai d'autres belles qualités mais pas celles d'aspirer, d'astiquer et de frotter. Tout cela m'ennuie au plus haut point. Contrairement à l'heureuse ménagère de l'illustration, un plumeau ne vient pas avec un sourire. Et je ne danse jamais la cha-cha avec un balais à tapis!

J'aimerais faire comme mes voisins et passer mes journées à bricoler et à pomponner mes végétaux mais j'en suis incapable. J'ai même vu un voisin laver les roches de sa rocaille et il semblait AIMER CELA! Une hérésie pour moi!

Le seul truc que j'ai trouvé pour me motiver, c'est de répartir cette corvée printanière en petites tâches avec un début et une fin bien définis, si possible en moins de 60 minutes. Car en matière de ménage, j'ai définitivement 2 ans d'âge mental. Et mon Terrible Two est loin d'être terminé!

Avez-vous des trucs à me suggérer? Un calendrier de motivation avec autocollants de pouliches? Pourquoi pas? Au point où j'en suis, je suis prête à tout pour me ''soigner''!

20 commentaires:

*Sauterelle a dit…

Bonjour,

J'ai bien ri en lisant la chronique, car nous sommes certainement tes voisins (pas ceux qui lavent les roches quand même!). Nous avons acheté notre maison et nous sommes beaucoup dans les rénos depuis ce temps (autant intérieur qu'extérieur). J'avoue aussi avoir hâte que ce soit terminé.

Pour le ménage, je n'aime pas particulièrement ça non plus. Le truc que je me suis donnée est de me faire une liste de ce que je dois faire et de le répartir sur les journées de congé. Dès que j'ai terminé une tâche, je fais un trait dessus (et lorsque la tâche a été longue et ardue, je barbouille!). De voir ce qui est barré, ça fait un bien fou. Bien entendu, la liste doit être réaliste. Écrire 20 choses à faire dans une journée, c'est la déprime assurée!

Julie a dit…

Je le sais pas, j'aime ça, frotter...

(Mais juste chez nous! appelez-moi pas pour que j'aille frotter chez vous! :P)

sajumel a dit…

Ici, le ménage est une histoire de tous les jours!
Terminé les gros ménages de printemps ou d'automne!
Je fais ce que je peux, quand je le peux! ;)

Je dois avouer cependant qu'avec 8 cocos dans la maison, 5 pour déjeuner, les lunchs, les repas, le lavage... tout ce fait au fur et à mesure. Il n'y a donc pas vraiment de méga ménage à faire... une journée c'est plus la chambre de l'un, le jour suivant ce sera un peu plus dans la cuisine que je passerai ma guenille pour enlever un peu de poussière!

Avec le temps et la routine qui s'installe, je dois dire que mon horaire est tellement calculé, mon temps est précis que je sais exactement quand je peux me permettre de faire un peu de ménage... et je parle ici de 15 minutes par 15 minutes! Jamais plus longtemps!! ;)

Pour l'extérieur, ça passe en dernier... quand j'ai un peu de temps ou à la va-vite entre une sortie de la voiture ou une promenade avec les enfants! Mes plates-bandes sont une histoire de tous les jours aussi! ;)

Certes, je ne considère pas cela comme des tâches, mais comme une routine qui me permet de poursuivre mes autres activités la tête tranquille... en n'en faisant un peu tout le temps, c'est comme prendre soin de mon environnement au même titre que de prendre soin de moi en me permettant un bain, une coiffure ou un massage! Je pense que de pouvoir vivre dans un environnement dépouillé du trop et vidé de l'inutile, dans un espace respectablement propre fait partie d'un tout pour bien vivre et se permettre de ne pas traîner des to do list... C'est comme purifier son environnement pour mieux se donner à nos occupations! Plusieurs théories orientales sont basées sur ce principe; on commence la journée en prenant soin de soi puis on range, épure et remet propre chaque pièce avant d'en sortir. Ainsi tout est fait, rien ne traîne et nous pouvons avancer dans la journée sans se soucier de ce qui est passé, sans revenir en arrière!... On regarde droit devant sans avoir comme appréhension de devoir faire ceci ou cela!

Mais bon, le week end était parfait pour ouvrir les fenêtre et étendre nos grosses douillettes sur la corde à linge, regarder les enfants jouer dehors et lire un bon livre avec un verre de rosé!:-P

Mamanbooh a dit…

Le commentaire de Sajumelle est très inspirant pour moi qui ne suis pas douée ni pour prendre soin de moi, ni pour prendre soin de mon intérieur...

Je vais y revenir souvent, merci!

Chez nous, nous avons de bonnes fées qui viennent aux deux semaines faire un beau ménage...

Oui, ça coûte des $, mais c'est quand même moins cher qu'une thérapie de couple et ça règle du même coup beaucoup de tensions entre mon Homme et moi!

C'est évident qu'on doit en faire quand même à tous les jours un minimum, mais au moins, je sais que tout est bien fait, bien lavé au 2 fois par mois.

C'ets mon meilleur truc!!!!

Marie-no a dit…

Ce message me rejoint tellement!!! Surtout la super motivation à tout faire qui fait pouet... pouet... pouet... en moins d'une heure!!! Autant à l'intérieur qu'à l'extérieur! Je suis incapable d'en faire un peu à tous les jours comme certaines le font car j'haïs ça. Je ne veux pas faire quelque chose que j'haïs à tous les jours!!! Alors je fonctionne par "on donne une go". C'est plate juste une fois et au moins, une fois fini, c'est propre partout et j'ai la satisfaction que ça parait au moins que j'ai fait le ménage!!!

Pour ce qui est de l'horticulture, j'adorerais aimer ça. À chaque printemps, je me donne des projets. Mais une fois que tout est arrangé, le reste de l'été, les mauvais herbe ont la vie facile (c'est-à-dire que je ne les embête pas souvent!!!) Et rendu à l'automne, ça ne me tente pas du tout de nettoyer tout ça pour l'hiver... Cas désespéré vous dites...

Pour les fenêtre, j'ai délégué à mon chum...

La Belle a dit…

Moi j'ai la chance d'avoir un chum qui fait sa part au moins 50 %! Je rêve d'avoir une femme de ménage, mais financièrement c'est pas pour demain alors en attendant on fait du ménage quand la maison est vraiment sale ;-) Sinon on endure !

Lawrichai a dit…

N'étant moi-même pas une bonne "femme de ménage", le seul truc que j'ai trouvé, c'est de tout séparer en petits projets indépendants.

Un jour, on lave les fenêtres.
Une semaine, on balaie la garnotte dehors
Un autre tantôt, on dépoussière les bibelôts...

Toujours un seul projet prévu à la fois. Jamais vu à long terme, et on est toujours satisfait de soi lorsqu'on a terminé notre "petit projet qui ne prend pas trop de temps".

Hop, c'est fait. On passe à autre chose.

Anonyme a dit…

Il y en a qui adhère aux principes de 'Fly lady' c'est un peu l'idée d'en faire un peu chaque jour et ne pas se laisser encombrer, je pense.
Je sais pas, ca n'a pas marché avec moi. Bien contente de pouvoir enfin me payer une femme de ménage!

http://www.flylady.net/
Nady

Anonyme a dit…

Moi ce que je fais c'est que je me fais une liste de trucs à faire, séparés en autant d'étapes que nécessaire si c'est moindrement long. Chacune est accompagnée d'une case à cocher, que je peux cocher lorsque c'est fait. C'est stimulant de cocher souvent ;)

Anonyme a dit…

Moi aussi je choisi mes batailles et le meilleur investissment que j'ai fait ( et croyer moi nous ne sommes pas riches ) c'est une femme de menage ou comme je l'appelle, ma sauveuse. Elle vient aux 2 semaines. Je pars le matin et c'est le bordel et lorsque je reviens il flotte une légère odeur de M. net dans la maison qui est brillante de propreté !! Je vous le conseille à toute !!

Anonyme a dit…

J'ai fait une fenêtre par semaine depuis quelques temps, et c'est la balayeuse qui écope pendant ce temps. Juste la discipline du lave-vaisselle monopolise tout mon temps, et quand je parviens à voir la couleur de mon comptoir, je me dis qu'il me reste un petit bout de la sieste de cocotte pour regarder Canal Vie (n'importe quoi tant que je le regarde!) ou bien pitonner sur Internet et venir vous lire!

Il me reste un extérieur de porte patio à laver (j'aurais pu le faire au lieu de venir écrire, il fait suffisamment chaud pour ouvrir la porte en ce moment...)

C'est le résumé de mon ménage du printemps, rien de trop drastique pour ne pas trop m'effrayer! En juillet ça devrait être propre pas mal partout! Mais pas les roches. Ça, je ne le promets pas!

Exilium a dit…

J'ai trouvé ma solution ici! Je paye quelqu'un d'autre pour faire ce que je n'aime pas faire... La vie est trop courte pour me préoccuper des choses que je n'aime pas!

Milou a dit…

Moi je songe à la femme ( ou homme!) de ménage...
Mais j'ai peur que la personne prenne ses jambes à son cou en voyant notre bordel...

Moi aussi, je présume que j'ai d'autres belles qualités que celle là...

Mamounet a dit…

J'aime bien la philosophie de Sajumel à propos du ménage, mais aussi sur tout ce que l'on accumule au fil du temps et qui encombre nos maisons.

Ah... l'art de l'essentiel. Moins on a de "gugusses" inutiles, moins on a à les "gérer" (c'est-à-dire les entretenir, les épousseter, les ranger, les laver, etc.). En tous cas, ici, on essaye de moins se laisser envahir par les trucs totalement nuls et on fait un peu de ménage tous les jours... plutôt que de se taper une corvée d'une demi-journée durant la fin de semaine (très énervant lorsqu'il fait beau!).

Anonyme a dit…

Pour ma part,j'aime à me répéter dans ma tête, surtout lorsqu'il vient de la visite à la maison:-" La valeur d'une personne n'est pas proportionnelle à la propreté de sa maison..." Ça m'aide à enlever de la pression!

J'en fait un peu à chaque jour et il m'arrive aussi de mettre mes lunettes de"myope". Ce qu'on voit pas ça fait pas mal!

Anonyme a dit…

Je suis comme la plupart, le ménage est relégué loin derrière bien d'autres priorités. Pour ce qui est de mes comptoirs de cuisine, ils sont régulièrement envahis par d'innombrables papiers, revues, vaisselle ou autre. Je n'ai pas vraiment de place pour placer des trucs décoratifs et pourtant ma belle-mère, qui a déjà dit à une de mes grandes filles qu'elle avait honte de venir garder parce que c'était trop à l'envers, ne cesse de me donner des petites lampes ou autre objet décoratif. Je les cache dans les armoires. Ayant eu 4 enfants en 6½ ans, vous comprenez que mes enfants passent bien avant le ménage. Je fais ce que je peux quand j'ai le temps et que je suis motivée. Sinon, je fais comme si je ne le voyait pas et je suis très tolérante face à ça.

Nathy a dit…

C'est tout moi ça! Je répugne également toutes tâches domestiques et encore plus les Grands ménages. Le mot d'ordre maintenant que je me répette sans cesse c'est : Épurer! Après quelques mois, je peux vous assurer que c'est beaucoup plus facile de passer l'aspirateur et d'époussetter maintenant! Et les grands ménages? Pas question. Un garde robe de temps en temps et quelques vitres ici et là. Et le jardin? pas encore rendue là!

Bonne journée les filles!
Nathy

Guenièvre a dit…

Yé!
je suis bien contente de ne pas être seule dans ma situation....
Ma mère, qui est à la retrait, passe une fois/sem. pendant 1h30 et fait le + gros:nettoyer cuisine, passer balai, faire la vaisselle et ranger le lave-vaisselle...
Que de plaisir d'arrier à la maison le jeudi soir et de sentir une bonne odeur de propreté...
Je ne la remercie jamais assez!!!!
Merci maman!!!

MamanRousse a dit…

Nous on se met une minuterie et après, on s'offre une récompense. Quand il fait beau: une heure de travaux extérieurs suivis d'une bonne bière froide (ou d'un rosée).

Idéalement, à ne pas faire à 7h le matin ;)

Mais chaque heure de "corvée" se termine sur une récompense ;) C'est enfantin mais ça marche!

Chantale a dit…

Pour les plate-bandes, il ne faut pas s'en faire.

Mes vivaces le sont vraiment : ce qui pousse chez moi veut vraiment pousser, car jamais je n'arrose, jamais je ne désherbe. Et j'ai des fleurs. (Mon hydrangé est même plus beau que celui de la voisine d'en face, qui le bichonne souvent.) Et ce n'est pas gênant de prendre un café avec une copine dans la cour (mais merci aux anciens proprios d'avoir planté tout ça!).

Mon chéri et moi, nous avons une théorie un peu idiote sur l'entretien des plate-bandes. Au fil des ans, nous avons observé que plus les plate-bandes sont bien entretenues et répandues, organisées... moins le couple semble amoureux.

On se dit que certains compensent dans le jardinage pour oublier le désert de la chambre à coucher.

C'est triste, mais c'est souvent vrai.

Heureusement pour nous, je n'ai encore aucune envie de désherber cette année ni d'ajouter un ou deux plants... :)