vendredi 9 avril 2010

Spin that wheel


Chaque fois, j'ai un malaise.

Dans les salons du type Maternité Paternité Enfants ou autre lieu où on peut retrouver un troupeau de parents, ils sont là. Qui? Les vendeurs de REEE... Et ils ne se contentent pas juste d'essayer de nous accrocher - une fois qu'ils ont flairé qu'on est des parents - à grands coups de "Venez remplir ce coupon de tirage! Juste votre nom et votre numéro de téléphone! Allez! Venez!".

Déjà, cette tactique de persuasion m'énerve. Je sais bien qu'avec mon numéro de téléphone, ils vont 1) m'appeler pour me gosser à prendre un REEE et 2) ils vont retrouver mon adresse et m'harceler à grands coups de dépliants publicitaires trompeurs (ou pire... venir chez nous!!).

Et le pire, c'est qu'ils ajoutent à leur stand une roue. Genre imitation poche de roue de fortune qui fait un gros bruit de toc-toc-toc-toc-toc quand on la fait tourner. Du genre pas discret du tout! Chaque fois, je me croirais en plein milieu d'une foire agricole. Ils ont la même tactique que les fatiguants qui veulent qu'on se mouille à leur jeu d'adresse infaisable pour gagner un minuscule toutou laid et pelucheux à la Ronde. "Venez!! Tombez dans mon filet! C'est une attrape!" que je les entends dire dans leur tête pendant que sort de leur bouche le discours plus officiel qui nous scande les bienfaits d'économiser tôt pour les études pour nos enfants. C'est clair, ils essaient aussi de nous faire passer pour les pires imbéciles si on ne veut pas signer une formule pour investir dès maintenant. Quels parents ne voudraient pas que ses enfants fassent les plus grandes études? Quels parents ne voudraient pas avoir un bon fond pour payer les études à ses enfants plus tard?

Moi.

M'en fout des REEE. Vraiment. Mettre de l'argent de côté maintenant, empiler des sous à la banque pour peut-être m'en servir plus tard? Me priver de disons 100$ par mois (par enfant?? Au secours!) au lieu de faire une sortie trippante par mois avec eux? Je ne suis pas capable. Je n'y vois pas l'utilité. "Tu ne veux pas que tout soit déjà payé quand ils vont rentrer à l'université?", que je me fais dire. La vraie réponse? Non. Ils travailleront comme j'ai fait. Et moi, à ce moment, je les aiderai comme je pourrai. Je ferai leur taxi, je les épaulerai, payerai certains cours, mais primo: ils travailleront. Car c'est là quand tu combines travail et études que tu apprends la vraie vie, aussi. Tout leur donner tout cuit dans le bec? Pas mon genre! J'en ai trop vu des lambineux au cégep et à l'université qui ne foutaient rien et qui levaient dédaigneusement le nez sur ceux qui travaillaient et étudiaient (et réussissaient mieux qu'eux!).

Leur donner cela en cadeau de fête de la part des grands-parents, disons.... C'est plate en maudit comme cadeau! J'aime mieux qu'ils les amènent voir des spectacles et des pièces de théâtre à la place. Ou qu'ils leur paient des cours. Mais des REEE. Et puis, qui me dit qu'ils voudront faire de longues études? Pour l'instant, MissLulus veut être fleuriste et JeuneHomme chasseur de dinosaures.

Mais ces amateurs de foire m'ont inspirés. Je pense que je vais créer une roue chez moi pour décider quelle activité on fait. Alors à tour de rôle, on va "spinner notre propre roue" pour savoir ce qu'on fera dimanche prochain: Cosmic Bowling, Cosmodôme ou Maison Théâtre?

28 commentaires:

Agente 00SCRAP a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Agente 00SCRAP a dit…

Si je doutais de mon status d'Imparfaite, j'en suis maintenant convaincue! Je pense exactement la même chose. J'aurais pu écrire mot pour mot ce billet tellement il reflète ma pensée ;)

P.S. Désolée pour le commentaire supprimé.

Mamanbooh a dit…

Naïvement, à ma première grossesse, je suis allée trimbaler ma belle bedaine et j'ai visité tous les kiosque avec avidité!

Remplissant aussi tous les coupons et prenant toutes les informations et les échantillons.

Bien, 5 ans après, on nous appelle encore pour nos offrir ce genre de trucs.

CHU'S PUS CAPABLE!!!

J'aimerais bien avoir des REE, des REER et plein de bidous. Mais, ma réalité est toute autre pour plein de raisons (dont 2 enfants
dys-fférents).

Alors je dis non, au me sentaint poche dans le fond de mon coeur...

*Mais la vraie roue de fortune, elle, j'aimerais bien la tourner et gagner un petit répit!!! :-)

Evely a dit…

Ahhhhhhhh merci !!! Belle soeur me casse les oreilles parce que j'ai pas assez de REER, parce que j'ai pas de REEE pour fiston et parce que j'ai pas trois mois de salaire en provision. De toute manière, je fais pas un gros salaire, alors je peux tu profiter de ce que j'ai. Pis j'ai aussi travaillé et étudié, okay j'ai pris deux ans de plus pour finir mes études parce que ça coûte cher, mais j'en suis fière de mon BAC que j'ai payé en grande partie moi-même (ma mère m'aidait quand elle le pouvait).

Pis j'ai appris une chose dans la vie, on peut naître riche et en un instant on devient pauvre, c'est ce qui nous est arrivé quand j'avais 11 ans. On découvre que riche ou pauvre, on peut y arriver quand on travaille pour. Alors voilà fiston a un petit compte en banque et un cochon dans sa chambre, mais pas de REEE, parce que l'on traversera ce pont quand on y sera rendu.

Mama Jen a dit…

Complètement d'accords aussi! Au lieu de se payer des Reee, et des Reer, pour le futur éventuel, on a décidé que je devenais Maman à la maison - voilà mon investissement dans leurs futurs!

Christine (Maman Chouette) a dit…

Je suis d'accord avec toi pour ce qui est de ces salons de maternité et paternité que je ne tolère pas. Par contre, pour les REEE, nous on a décidé d'en prendre... (d'une montant TRÈS raisonnable!)... parce qu'étant moi-même au doctorat et mon chum ingénieur, nous avons des dettes d'étude MONSTRES. Oui, nous avons tout de même travaillé en masse quand même durant nos études... mais si je peux aider un peu mon petit bonhomme quand il sera rendu là (on est pas obligé d'aller à l'université avec des REEE) ça va me faire plaisir...

grenouille verte a dit…

je suis entièrement d'Accord avec ce billet.....si j'étais très très riche ,je l'aurais fais mais en élevant des enfants toute seule ....le présent compte plus que le futur !!

Bientôt 13 et 15 ans ,ils sont sur la bonne voie et eux aussi,travailleront à leur tour pour atteindre des sommets plus élevés ! J'ai confiance en eux et en la vie.....ils réussiront !!

Anonyme a dit…

Nous aussi on a pris des REEE, en fait un qui serviras à tous les autres car maudit que c de l'argent que nous placons pour eux... Et moi aussi j'ai pauer mon cégep et mon bacc seul en travaillant à la sueur de mon front et j'en susi fière et nnotre bebay aussi devra travailler car le montant d'argent serviras pour ou cas et aidera aussi les autres BB qui s'en vienne....mais je comprend bien vos commentaires car en fait, finalement je regrette de m'avoir laisser embarqué l'an dedans....j'aimerais mieux prendre cette argent pour faire des activités avec mon bebay mais bon, il est trop tard...

MamanRousse a dit…

Une représente d'un REEE (que je ne nommerai pas) me téléphone sans arrêt pour savoir quand elle peut me rencontrer... Un matin après une nuit blanche (et après avoir reçu les papiers d'impôt de ma garderie non subventionnée), je lui ai fait un résumé de la situation financière du genre: écoute, je dépense une fortune en frais de garde annuellement, j'en dépenserai près du double l'an prochain avec PetitFrère, alors, les REEE des enfants, ils sont là!

Point final. Elle a quand même osé: peut-être que je pourrais vous rappeler en 2012?!?

Madamepap a dit…

Enceinte de ma première, quelqu'un m'a demandé comment on ferait car on était en appartement. Elle m'a dit : "pas de bébé tant que l'hypothèque n'est pas payée"... Peut-être qu'à 70 ans, c'est plus difficile de tomber enceinte.

Carolune a dit…

Bien moi j'ai mis l'argent qu'il a en banque dans un REEE, 1000$, le gouvernement nous donne une partie alors c'était bien. MAIS je ne vais pas mettre des sous annuellement et durant 15 ans là dedans ! nous aussi on a autre chose à faire..
Moi aussi je n'ai pas assez de REER au goût du monde.. mais je m'en fiche, je fais ce que je peux ! Je rembourse mon RAP pis c'est pomale ça !

Par contre, moi j'ai ''scrappé'' mes études à travailler.. je faisais trop d'heures pour payer tout, mes parents ne m'ont pas vraiment aidé et un moment donné, j'ai préféré l'argent au lieu d'étudier, j'ai abandonné mon CEGEP et j'ai tout de suite été travailler.. Je suis chanceuse, j'ai pu quand même faire un travail décent car j'avais du potentiel, mais mes études.. zéro !

Alors si je peux aider mon fils, il va travailler c'est sur car la vie c'est ça, mais si je peux au moins lui payer sa passe d'autobus pis l'aider financièrement et qu'il ait un peu de sous à la banque pour l'aider, je serais bien contente !

je n'ai jamais participé aux voyages d'école et aux activités spéciales car mes parents n'ont jamais sorti UN SOUS pour ça.. et j'ai donc été triste de passer les semaines à la bibliothèque alors que mes amis étaient partis en France faire du théâtre...
Alors oui, je ramasse un peu pour lui, du mieux que je peux, et au lieu de surconsommer avec ses sous, je lui place dans un REEE

VeroCrapules a dit…

Amen to that!
Ici: pas de REEE pour les Crapules, je ferai comme mes parents ont fait pour moi, qui travaillait à temps plein l'été et à temps partie l'automne/hiver pour payer mes études. Je les aiderai à payer les volumes, aiderai pour leur logement si besoin est, leur apporterai une petite épicerie de temps en temps, etc.
Et je ne m'en sens ZÉRO coupable!

Iseult a dit…

Ben moi je suis pour les REEE. J'ai assez ramé pour arriver lors de mon Cégep et université, surtout que les prêts et bourses calculaient que mes parents me donnaient un gros montant, alors qu'en fait ils ne me donnaient rien du tout.

Et puis faut pas oublier la subvention du fédérale de 20%, c'est considérable.

Et vous voulez un autre truc, si vous avez (au moins) 2 enfants? Vous sortez un max de REEE (y compris le 20% de subvention) pour le plus vieux, lorsqu'il est aux études post-secondaires. Mais oups, vous n'avez pas besoin de tout. Vou remettez alors le montant dans le REEE du 2e enfant, et le fédéral vous donne ENCORE 20%.

Joa a dit…

Un Salon de la Maternité? Un endroit où je paie pour aller regarder des infopublicités vivantes et me créer des besoins inutiles? Bin, non merci!

Sophie a dit…

À 36 ans, je rembourse encore mes prêts étudiants (2 bacs et une maîtrise - et je travaillais en plus, ça fait commencer sur le tard) et ça m'empêche d'avoir une maison "comme tout le monde" malgré mon soi-disant gros salaire. Et c'est à cause que je rembourse mes prêts étudiants que je n'arrive pas à mettre de l'$ dans un REEE pcq je dois cotiser à mes REER... Tout ça, pcq mes parents ont préféré s'acheter un bateau plutôt que de me donner un coup de main pour mes études.
Alors oui, si je pouvais me priver pour un REEE, je le ferais pour arrêter cette spirale descendante.

Mais en même temps, je suis la preuve que les longues études, ce n'est pas nécessairement "rentable" et je suis la première qui ne va pas faire "acroire" à ma fille que la seule façon d'être heureuse et de réussir sa vie, c'est d'être médecin, avocate ou ingénieure. On est pas obligée de trouver sa raison de vivre dans une carrière!

Anonyme a dit…

Je suis en d'accord avec la partie sur le salon maternité paternité. Que de l'arnaque pour te proposer d'acheter pleins de produits, que de la publicité. Je suis tombée une fois dans le panneau, on ne m'y prendra pas 2 fois! Et que dire des appels.... PU CAPABLE!

Mais pour ce qui est des REEE, mes filles en ont. Et je ne mets pas bcp, mais juste ce que je peux. Moi et mon chum aussi on est sorti des études très endettés même en travaillant. Mes enfants vont travailler et je ne payerai pas tout, mais si je peux leur donner un coup de main pour ne pas être dans la schnout comme nous, bien j'en serai très heureuse. Je ne veux pas qu'ils s'empêchent d'aller à l'école pour l'argent. C'est important pour nous.

Chacun gère ses affaires à sa façon, c'est ce que je pense. On ne doit pas juger ceux qui le font et ceux qui ne le font pas. Les finances, c'est très personnel.

mariesouris a dit…

Je suis tout à fait d'accord qu'il y a une forme d'arnaque la dedans. Pas besoin de beau représentant à commission qui nous promet la lune pour un REEE, n'importe quelle banque ou caisse en font!

Oui j'ai pris un REEE pour mes enfants, parce qu'on peut s'en servir dès le CEGEP et que ça va peut-être éviter à mes enfants d'avoir encore à payer une dette d'études jusqu'à 37 ans! Mais ils vont devoir travailler quand même, parce ce que je place n'est pas faramineux, je fait partie de la fameuse classe moyenne qui arrive flush!

Anonyme a dit…

Il ne faut pas généraliser lorsqu'on parle d'étudiants qui bénéficient d'un REEE.

Pendant plusieurs années, mes parents ont contribué à un REEE. J'étais l'une des rares étudiantes qui recevait de l'argent de cette manière, car les REEE n'étaient pas très populaires à ma naissance. Cet argent m'a bien servi pendant mes études au cégep et à l'université. Et certains collègues étudiants m'ont longtemps "reprochér" d'avoir de "l'argent facile".

Pourtant, je n'ai jamais lambiné dans mes études. Et j'en ai vu qui travaillaient à sueur de leur front et qui n'ont jamais pris leurs études au sérieux. Oui l'argent est important, mais il y a une bonne part de culture lorsqu'on observe la persévérance des étudiants.

Le gros avantage des REEE, c'est que j'avais la possibilité d'étudier dans le domaine de mon choix et que je n'avais pas à me limiter dans mes possibilités de carrière pour une question d'argent.

Je suis maintenant maman et je prévois bien en acheter un pour ma fille. Peu importe les choix qu'elle fera pour ses études, il y aura des sous pour ça.

Anne Bélanger a dit…

la fable de la cigale et la fourmis...
je suis la cigale ! Je ne penserais pas à mettre de l'argent de côté en reee et reer, je serais du genre à me payer du bon temps aujourd'hui maintenant.
Mon mari est la fourmis ! Il veut en mettre tout plein de côté pour plus tard et se serrer la ceinture maintenant.
Le bonheur là-dedans, c'est qu'on s'équilibre un l'autre. On a tous les deux fait des compromis, ce qui fait qu'on vit normalement, et qu'on en met un peu de côté, entre autres en reee pour les enfants.

Anonyme a dit…

Premièrement je trouve ça un peut toton ce salon. Le gros trip de la maternité et de la paternité. Vive la glorification de la bédaine.

Deuxièmement,je peux comprendre pour le gossage - REEE. Tout le monde veut profiter de cette nouvelle tendance. Mais oui, ils sont fatigants et ils semblent être ce que Québec loisirs est au Salon du livre.

Pour ce qui est de la mentalité: moi je l'ai pas eu, toi non plus tu l'auras pas. Ou de la mentalité: Moi j'ai rushé pour l'avoir, toi aussi tu rusheras. Je trouve que c'est cheap en mausus. Ça fait pauvre.

Je pense que c'est une bonne chose que les jeunes travaillent un peu pendant les études et qu'il travaillent aussi pendant l'été, mais si on peut éviter un 20 000-30 000$ de dettes pour commencer leur vie.

Pis c'est pas juste les études universitaires qui coûtent chères.

Anonyme a dit…

Oh Wow! Merci pour ce doux billet... Un jour mon conseiller financier m'a demandé si je voulais que mon enfant aille à l'école plus tard, bla bla bla... Je venais de me taper quelques années de cégep et d'université, en travaillant les weekends et j'ai spontanément répondu: "Il fera comme moi, il travaillera!". La face du monsieur en disait long sur mon commentaire sans coeur.

Alors oui, encore, merci de partager publiquement mon point de vue, pas sans coeur du tout!

(En passant, j'ai trouvé ça très difficile de côtoyer des étudiants qui avaient les études payées par leurs parents. J'en aurais long à dire. Je me contenterai d'utiliser cette expérience pour guider ma fille en temps et lieux.)

Anonyme a dit…

J'ai travaillé pour payer mes études, parce que pas le choix. J'ai trouvé difficile de côtoyer les étudiants qui avaient leurs études payées. J'aimerais bien que ma fille comprenne les enjeux une fois rendue là, mais je serais heureuse qu'elle ait un peu plus de "lousse" que j'en ai eu. Aujourd'hui je remplis son petit cochon et son petit compte en banque, et je serai là pour elle en faisant de mon mieux.

Ce qui m'a manqué le plus c'est l'encadrement et les conseils, mes propres parents n'ayant pas étudié avant moi. Je trouverai à m'investir dans ses études pour l'aider à faire les bons choix.

Et le salon, c'est inutile, j'ai été déçue même si je m'en doutais. Je cherchais des conseils, des idées et des services. Pour le reste, il y a les centres d'achats... Au moins, je n'ai pas à payer d'entrée aux Promenades!

Anonyme a dit…

Vous êtes pas mal bonnes pour mêler tous les concepts... des vraies imparfaites, mais pas juste dans votre maternité on dirait!

1. Oui les salons peuvent devenir des attrappes. C'est comme pour n'importe quoi, il faut savoir se servir de son jugement!

2. Oui ca arrive qu'on devienne membre d'une liste de rappel sans qu'on l'ait désiré. Il suffit d'être ferme avec la personne et de lui dire qu'on ne désire plus qu'elle nous rappelle. Sinon, ça peut mériter une plainte pour harcèlement à un paquet de place!

3. Les REEE... Vivre l'instant présent, c'est très bien, mais vouloir donner des options à nos enfants, c'est bien aussi!

Si je comprends bien votre raisonnement, vous ne devez pas cotiser à de REER non plus? Donc à 60 ans vous allez vivre de la Régie des rentes et à 65 de la pension de vieillesse? J'espère que vous serez toujoura capable de digérer les kraft diner à ce moment-là... Au moins, vous aurez profité de votre argent pendant que vous étiez jeunes!

Je vous aime bien les zimparfaites, la plupart du temps, mais souvent, vous tenez exactement le même discours que les "parfaites" mais à l'envers. Vous faites sentir mal celles qui ne pensent pas comme vous.

Il y a une façon d'écrire pour donner son opinion et je suis désolée de vous le dire, mais souvent vous échouez, parce que vos textes sonnent trop souvent comme des leçons de morale...

Arrêtez de tirer dans tous les sens dans un texte. Qu'est-ce que vous vouliez dénoncé dans celui-ci? Les salons de maternité, les arnaqueurs, les gens prévoyants?

MarieSoleil a dit…

Je peux comprendre que certaines personnes arrivent très serrées dans leur budget et que ce n'est pas une option pour elles. Par contre pour celles qui ont un petit surplus, l'endroit où on choisit de le mettre est très personnel. Moi je ne payerais pas pour une femme de ménage (en référence au post d'il y a quelques jours) ni pour le bowling cosmique! Mes enfants ont des placements, pas de REEE par contre. Présentement notre situation financière est bonne mais je ne sais pas s'il en sera de même dans 15-20 ans et surtout combien coûtera la vie à ce moment-là. Alors si j'ai toujours les moyens de les aider dans le futur je le ferai et tant mieux s'ils ont quelques milliers de dollars de plus pour étudier, partir une entreprise, prendre des REER (qui sait?)...

Marie-no a dit…

Nous on a choisi de prendre des REEE parce que c'est financièrement rentable. Connaissez-vous bien des placements qui vous offre 20% d'intérêt garanti (c'est le 20% que le gouvernement vous donne pour placer dans un REEE, à cela, vous ajoutez les intérêts du marché qui s'accumulent pendant 17 ans à l'abri de l'impôt!!!)

En plus, j'ai vu ma mère passer plus de la moitié de sa paye à chaque semaine juste pour nous aider ma soeur et moi à arriver lorsque nous étions à l'université. Nous travaillions toutes les deux mais nos domaines d'études étaient très dispendieux en matériel et livres de toutes sortes. Et nous n'étions pas dans la même ville alors frais en double. Je préfère donc sacrifier un petit montant à tous les ans dès leur naissance en le laissant fructifier que de réduire drastiquement mon train de vie lorsqu'ils seront aux études. Comme je suis maman à la maison, nous ne plaçons que les allocations familiales des deux paliers de gouvernement. Mais c'est déjà ça de gagné.

Ceci dit, chacun fait comme il le pense. Et comme il le peut.

Anonyme a dit…

Maxoo:

Pour ce qui est de mon opinion sur le salon, je dirais que je bien aimé, car oui il y a des atrappe nigaud, mais il faut se servir de sont gros bon sens et ne pas se créer des besoins. Par contre je trouve que le salon nous permet de decouvrir des idées et des endroit ou bien des article que l'ont aurais pas cru disponible et que nous avions réellement besoin.

Pour ce qui est des REER, REEE et autre niaiserie (cest mon idée personelle) je dois dire que dapres moi rien oblige quelqu'un a mettre de largent absolument la dedans, on peu seulement ouvrir un compte en banque pour nos enfants et y mettre de largent.
J'ai moi meme été aidée par mes parents lors de mes études, mais jai du travailler aussi pour ne pas avoir tout cuit dans le bec, et je dois dire que je men suis tres bien sorti.
Alors je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas faire pareil.

La Belle a dit…

Moi j'ai un truc quand les représentants nous appellent pour les REEE ou autre truc du genre, j'ai souscrit ailleurs, je me suis déjà abonné ou j'ai déjà donné à XYZ fondation... etc. Même si ce n'est pas vrai, ils ne savent plus quoi dire après et c'est plus facile de terminer la conversation !

Anonyme a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec Christine (maman chouette), Anonyme, Carolune, Iseult, Sophie et ceux qui ont des commentaires du même genre.
Durant mes études, mes parents ne pouvaient pas m'aider financièrement. Je me suis débrouillée avec les prêts jusqu'à l'Université et rendue là, je devais continuer à travailler et ça été un peu trop pour moi. Résultat: je me suis payée une belle dépression et j'ai tout lâché! Ça m'a pris des années à m'en remettre et je ne veux pas que mes enfants subissent cette pression là. Donc, nous avons des REEE