jeudi 15 avril 2010

Ronald au chômage?


Out, Ronadl? Non! Ce n'est pas pour cela qu'on réclame sa tête. Mais bien parce qu'il est encore populaire et qu'il contribuerait au problème de l'obésité enfantine.

Franchement, c'est n'importe quoi! Ce n'est pas la mascotte de la populaire chaîne qui insiste pour que je mange au McDo? Que Ronald soit là ou non au McDo du coin, je vais y aller si ça me tente, si j'ai le goût pour un double cheeseburger, si on est sur la route quelque part entre Montréal et Québec après des heures sur la route et surtout si j'ai eu une journée crevante, que les enfants et moi sommes au sommet de l'aboutisme!! Depuis quand je suis si influençable que je me laisse emberlificoter par une mascotte?

Si on se met à chercher absolument un coupable pour tout; ce sera sans fin! À quand la faute de l'obésité sur la pancarte des McDo, sur l'emballage des biscuits Double Creme d'Oreo et sur les sacs de chips toutes marques confondues.

À chacun de prendre ses décisions. Moi, quand on me prend pour une niaiseuse et qu'on veut penser à ma place, ça m'énerve! Un peu comme les messages et les photos sur les paquets de cigarettes. Les fumeurs savent bien qu'en grillant les cigarettes, ils ne font pas du bien à leur santé. Mais de là à leur rappeler tout le temps? Vraiment, c'est le meilleur moyen pour les encourager à arrêter. J'en doute. Et c'est les prendre pour des idiots que de penser que simplement en mettant ses photos qu'on va les persuader d'arrêter.

Pour le McDo même chose! Il n'y a personne qui entre au McDo en disant "Waoou! Je vais manger dans un resto full santé!". Personne. Mais on y va pareil de temps en temps, et c'est bien correct ainsi. Pas besoin de se cacher! Mais bannir Ronald (pas que j'y tiens tant que cela au clown, mais c'est plutôt par "principe"), ça n'aura pas d'impact.

À quand les photos d'artères bloquées ou de ventre ceinturée de couche graisse et de peau flasque sur les emballage des Big Mac, un coup parti!

15 commentaires:

cloclo28 a dit…

d'accord avec toi, si j'ai le goût de fast food ou de fumer c'est mon choix, le gouvernement ne cesse de nous infantiliser et de nous contrôler. Moi, j'ai choisi de bien manger et de ne pas fumer et c'est par choix car je veux être en santé, mais je ne juge pas les personnes qui fument ou qui mangent mal, c'est leur choix. Avec tout ce qui est dit dans les médias ou ailleurs tout le monde le sait que mal manger ou fumer peut être néfaste pour la santé, alors pourquoi toujours nous faire sentir stupide face à ça. Je crois que tout le monde est assez grand pour prendre leur responsabilité, non... en tout cas moi quand j'ai le goût de bouffer de la cochonnerie rien ne bas la poutine de chez Ashton... pour les gens de Québec...

cloclo28 a dit…

d'accord avec toi, si j'ai le goût de fast food ou de fumer c'est mon choix, le gouvernement ne cesse de nous infantiliser et de nous contrôler. Moi, j'ai choisi de bien manger et de ne pas fumer et c'est par choix car je veux être en santé, mais je ne juge pas les personnes qui fument ou qui mangent mal, c'est leur choix. Avec tout ce qui est dit dans les médias ou ailleurs tout le monde le sait que mal manger ou fumer peut être néfaste pour la santé, alors pourquoi toujours nous faire sentir stupide face à ça. Je crois que tout le monde est assez grand pour prendre leur responsabilité, non... en tout cas moi quand j'ai le goût de bouffer de la cochonnerie rien ne bas la poutine de chez Ashton... pour les gens de Québec...

Nadia a dit…

C'est drôle que vous parliez de ça ce matin. Cette semaine, ils ont présenté le film "Supersize me" dans la classe de 3e année de ma fille (le film où le gars mange du McDo trois fois par jour durant un mois, dans le but de prouver que ce n'est pas bon!!!!). Le but a été atteint, parce qu'elle est arrivée à la maison en disant qu'elle ne mangerait PLUS JAMAIS du McDo (hé hé, j'ai bien rigolé!). Je lui ai dit : "Écoute, ma belle, le monsieur n'avait pas besoin de faire cette expérience, il n'avait qu'à me poser la question. Je lui aurais dit, moi, que ce n'était pas bon de se nourrir juste avec du McDo pendant un mois!!!".
Nous sommes des consommateurs très occasionnels de McDo et autres fast food, mais évidemment qu'on sait que c'est pas bon! Mais pour les enfants, c'est le summum de la gastronomie et c'est la fête quand on les y amène. De toute façon, je pense que si on ne leur permet pas de connaître ça, le jour où ils vont le découvrir, ils vont tomber dedans pas à peu près. C'est ma façon personnelle de voir les choses et ça s'applique à plein d'affaires.

Evely a dit…

J'étais fumeuse dans une ancienne vie. Ce qui m'a fait arrêter... le projet bébé et que je faisais du sport, mais que je n'avais pas de souffle.

J'ai travaillé chez Mc Do quand j'étais ado et sans blague ce fut assez pour que je n'en mange pas pendant des années. Et pour ce qui est de la mascotte, franchement c'est pas ça qui influence parce que je trouve ben plus sympathique le gros ours de A&W et pourtant j'y vais jamais.

Je mange du Mc Do à l'occasion, sans remord malgré mon bedon flasque, parce que c'est à l'occasion et parce que je suis capable d'être responsable de moi et de mes choix.

Tiens ça me fait penser quand j'étais au primaire pour félicité les méritasses, l'école les amenait au Mc Do. Je m'en souviens bien j'avais eu cet honneur en 3ième année parce que j'avais eu 100 % dans mon examen de mathématique et une fois au Mc Do j'ai demandé un hot dog... ben oui c'était la première fois que j'y allais... Mon frère et moi n'avions jamais été influencé par Ronald et donc on avait jamais demandé à nos parents d'y aller...

Lady a dit…

Moi aussi , ca m'éverve qu'on pense a ma place ....
Je suis assez grande pour prendre les décisions concernant l'alimentation de ma famille ....

Puis vous savez le pire , si Ronald perds sa job de mascotte , ca va faire comme Youppi , il va être recruter par une autre entreprise ... ;)

Marie-no a dit…

Il me semble qu'au Québec, Ronald McDonald n'est déjà plus très présent dans les restaurants et publicités de McDo. Je me souvient quand j'étais petite, lors d'une parade dans ma ville, j'avais eu la chance de rencontrer Ronald, son gros ami mauve, et le genre de pirate qui se promenait aussi avec eux. Les petites surprises que McDo donnait aux enfants (ça s'était avant les joyeux festions!!!) représentaient souvent ces mêmes personnages McDo.

Aujourd'hui, mes enfants ne les connaissent même pas et nous allons quand même au McDo 5 à 6 fois par année. Alors accuser Ronald d'être la source de l'épidémie récente d'obésité infantile... je suis perplexe!!! Peut-être Ronald est-il plus présent aux États-Unis, mais encore là, ce n'est pas parce qu'un enfant aime un clown que tu dois l'amener manger du McDo à tous les jours pour le voir!!! J'accuserais plus les horaires de fou des parents et la non-conciliation travail/famille des employeurs qui laisse bien peu de temps aux parents pour cuisiner de bon petits plats pour leurs enfants. Il me semble que ça a une bien plus grande influence sur ce que mange les enfants qu'un clown!!!

Sophie a dit…

Mal manger et fumer et ne pas prendre soin de soi, est-ce vraiment une décision qui ne regarde que soi? Quand on sait qu'en bout de ligne, les gens qui mangent mal, fument et se laissent décrépir vont, à cause de ça, nécessiter des soins de santé qui vont être payer pas les impôts de tout le monde et prendre la place de gens autrement malades à l'hôpital.

Alors oui, moi, quand j'attends des heures à l'urgence pour ma fille qui a attrapé une infection quelconque, et que je vois tout l'argent que le gouvernement perçoit sur ma paye, je pense que je suis concernée par la décision des autres de ne pas prendre soin d'eux...

Mamanbooh a dit…

Bien dit Nadine!

Pourtant, je comprends Sophie aussi...

C'est drôle pcq pour nous, aller au Mac Do, ça implique une virée dans les modules de jeux très intense où les enfants (sous notre surveillance!) se défoule gaiement. Ensuite, on mange un cornet de lait glacé et tout le monde est heureux!

Peut-être qu'ils pourraient refaire une étude avec les restaurants qui ont un "Parc de jeux" et avoir des résultats différents!?!

Anonyme a dit…

Mettre la faute sur le clown... On sent toujours le besoin de mettre la faute sur autre chose.

Nous sommes tellement pris dans un engrenage, je trouve ça important qu'on nous informe, surtout en matière de santé. Il faut faire un effort pour choisir les bonnes choses, et même si c'est personnel de faire ces choix, parfois on ne sait plus où s'informer.

J'en connais qui ont tellement de difficulté à comprendre la nutrition, qui croient qu'un Jell-O aux fraises compte pour une portion de fruits... Difficile de s'y retrouver quand on part de si loin. (Je parle d'adultes)

Quand on entend, aussi, "Moi mon père a fumé toute sa vie pi c'est pas ça qui l'a tué!", je trouve que c'est important de faire des campagnes de sensibilisation, si stupides qu'elles puissent sembler.

Ici on mange de notre mieux, comme ça quand on n'a "pas le choix" de manger McDo ou pire, eh bien c'est pas trop grave... Mais, je peux vous dire que quand ça fait plus ou moins longtemps que j'ai vu un documentaire ou un reportage sur la bouffe, je tombe dans la facilité et j'oublie un peu tout ce qui se passe dans mon Big Mac...

Anonyme a dit…

Je n'ai jamais accompagné mes filles au McDo par principe. Leurs grand-parents les amènent parfois, mais elles n'aiment pas la nourrirure seulement les jeux, car nous valorisons le bon goût des bons aliments.

Je crois que lorsque le McDo est associé à une récompense, la malbouffe devient une récompense...

Désolée les filles pour la morale, mais je n'ai pu m'en empêcher. C'est sûr que c'est plus difficile d'agir par principe, mais c'est plus payant à long terme!

Anonyme a dit…

Ah les principes...

Si elles n'aiment pas ça le mcdo, est-ce que c'est une récompense ? hi hi hi
Puis, est-ce que c'est moins pire si ce sont les grand-parents qui y vont avec elles ???

Les prives-tu aussi de pizza, de bonbons, de gâteaux ? Parce qu'on s'entend que ce sont aussi des "récompenses alimentaires" ??

Mais, sérieusement,tu devrais t'offrir une belle sortie au Mcdo. Ne pas faire de souper et partager un moment agréable avec tes filles, tu verrais qu'on a le goût de recommencer après et que ce n'est pas si grave:) Si on sait se contrôler et qu'on a un peu jugeote...

Anonyme a dit…

A l'anonyme moralisante, on pourrait tout aussi bien argumenter que l'interdit devient d'autant plus alléchant, surtout à l'adolescence...
Se priver complètement engendre de la frustration, et ce n'est jamais très bon, tout comme l'excès...
Enfin, si on ne mange jamais de malbouffe, qu'on ne boit jamais d'alcool, qu'on ne fume pas, on vivra peut etre un peu plus longtemps, mais qu'est ce qu'on va s'emmerder...

MamanRousse a dit…

Moi ce qui me fâche c'est de toujours mettre la responsabilité sur quelqu'un d'autre.

Si tu passes ta vie à malbouffer (ouf, je suis en forme) et que tu es obèse, c'est toujours bien pas la faute aux chaînes de fast food! C'est pas Ronald qui te met ton bigmac dans la bouche de force!

L'éducation, c'est apprendre à faire des bons choix, apprendre à reconnaître ce qui est bon de ce qui l'est moins. Le choix doit rester une responsabilité personnelle... Ma maternelle, je l'ai fait il y a longtemps. J'aimerais continuer de prendre mes décisions toute seule.

Marie-Claude a dit…

Pauvre Anonyme moralisatrice, elle doit trouver la vie bien longue car dans son monde l’alcool doit être interdit il y des gens qui conduisent saoul. Le sel doit également être interdit car ça cause le durcicémendes artères et peut provoquer des crise cardiaques. Je ne crois pas qu’aller au fast food à l’occasion soit dommageable, le problème comme dans tout c’est la modération. Une ou deux fois par année ça va, une ou deux fois par semaine il y a peut-être un problème de nutrition. J’ai vu le résultat de la privation autour de moi, dès que le jeune tombe dans le fast food ou les cochoneries (chocolat, chips, …) une portion c’Est pas assez, ça prends absolument le camion entier. Au-lieu d’interdir et de moraliser les gens, l’éducation est le meilleur des choix ce qui permet par la suite de faire des choix plu santé et surtout sensé. Je veux également plus respecter l’opinion des gens lorsque c’est même personnes auront le courage de signer leurs opinions.

Anonyme a dit…

Pour passer un moment agréable avec mes filles, je les amène au resto où on sert de la bonne bouffe et elles adorent cela.

Oui, elles mangent gâteau, bonbon, frites... mais nous n'encourageons pas des multinationales qui emploient des gens sous payés et qui servent des aliments sans goût pour s'en mettre plein les poches...