mercredi 9 décembre 2009

Svp faites durer le plai(Z)ir


Dans ma liste de mes petits plaisirs, il y a les tempêtes de neige. Petite, dès que la météo annonce la possible possibilité que peut-être, rien de sûr, qu'il y aurait , par chance, une tempête de neige, je me mettais à prier le ciel pour que l'école ferme. Parce que j'adorais les congés non prévus. C'était comme une fête!

Ensuite, ça s'est gâté un peu. Rare sont les fois où le cégep ou l'université ferme pour cause de neige (j'ai quand même vécu 3 semaines de verglas par contre... sûrement du à mes supplications!). Et c'est encore pire une fois sur le marché du travail et que tempête ou pas, stationnement difficile dans les rues ou non, traffic monstre ou pas, il faut aller bosser! Bref, j'avais un peu perdu de cette magie de la neige!

Grâce aux enfants, je l'ai retrouvée. Un peu. Parce que si je trouve cela joli et que ça n'a plus vraiment d'impacts pour le boulot puisque je travaille en direct de la table de la cuisine, je ne suis pas en pâmoison devant la chute d'une avalanche de flocons. Bon! Ça me donne une raison pour flâner en pyjama et garder les enfants à la maison pour un marathon de films sous la doudou, mais je ne suis pas complètement folle comme un balai. Mais eux, MissLulus et JeuneHomme le sont! Et tellement qu'hier matin, ils ont balayé minutieusement l'entrée avec leur petite pelle. Pendant que MissLulus déblayait chaque centimètre carré de ma voiture, JeuneHomme s'activait avec une énergie débordante à gratter sous la poubelle à la recherche des derniers flocons qui s'y étaient cachés. Des vrais maniaques! Des vrais pros! Bientôt, si ça continue ainsi, je vais pouvoir épargner sur le déneigeur et mettre ces 250$ sur un weekend au spa, disons... Et je me surprends à prier le ciel à nouveau... pour que leur émerveillement et leur ardeur au travail traversent encore une bonne dizaine d'année. Svp, faites durer le plai(Z)ir!

Joyeuse tempête!

12 commentaires:

Evely a dit…

J'adore les tempête de neiges et deux trucs doivent se faire pendant une tempête de neige pour que je me sente au paradis : un chocolat chaud et une soupe à l'oignon gratinée.

J'ai hâte que mon p'tit clown s'émerveille devant la tempête, ce matin il était plutôt impatient et fièrement j'ai dit: ahhhhh, c'est à cause de la tempête. Comme on nous le disait à l'école :o)

Mamanbooh a dit…

Les nostalgiques et tous les enfants seront bien servis aujourd'hui!

Ça commence trop tard aujourd'hui pour que les écoles ferment (sur la Rive-Nord de Mtl), mais ça promet...

Parfait terminer les décorations de Noël et se mettre dans l'ambiance des fêtes!

*Nadine, savoir que tu écris de ta table de cuisine ma fait du bien...

Guenièvre a dit…

je vous dirais que certains adultes ont gardé leur coeur d'enfants car hier, il y en avait plusieurs qui étaient aussi fébriles que les enfants la veille d'un tempête de neige....
Qui sait, p-ê irais-je faire un bonhomme de neige avec eux cet a.m. car Chéri et moi, on s'est partagé la journée de congé des enfants...Je travaille ce matin pendant que lui s'amuse avec les 3 et, après le diner, ce sera mon tour!!!!!!!
YÉÉÉÉÉ!!!!!!
Je vais dire comme Évely, je crois qu'un chocolat chaud va s'imposer avec notre conquête de la neige de l'après-midi.....

vieux bandit a dit…

J'ai souvenir d'un premier novembre sous deux pieds de neige. Le cégep était ouvert alors je me suis rendue, de peine et de misère... pour découvrir que le contrat de déneigement du cégep n'avait pas commencé et qu'aucun prof ne pouvait donc se rendre! Ce jour-là, j'ai appris à prendre mes propres décisions, haha!

Folle comme un balais, moi, oui! Parce qu'ici, à la cmapagne, toute cette belle neige RESTE BLANCHE! Ha! Pas de gris et pas de brun: magie!

Côté enfants et déneigement, notre Coco depuis ses 9 ans s'occupait fièrement du balcon et des escaliers urbains. Ici? Même s'il a 12 ans, ce serait beaucoup lui en demander! On est passé d'un balcon à... beaucoup, beaucoup de terrain à déneiger!

Joa a dit…

Nous sommes scotchés aux cartes satellites et l'attendons aussi... en jogging et en bas de laine! Vive le télé-travail!

Marie-no a dit…

Quand j'étais petite, j'habitais dans le bas du fleuve et des tempêtes, on en avait environ 2 par mois! Dès qu'il neigeait, le vent du fleuve s'en mêlait et on ne voyait pas 2 pieds devant nous. Sans parler des lames de neige qui se formaient à une vitesse folle dans les rues! Quel plaisir c'était! Se lever en pensant aller à l'école et entendre à la radio que non, on peut aller se recoucher! Il n'y avait pas plus pur bonheur même pour moi qui aimait pourtant l'école.

Maintenant, j'habite au Lac-St-Jean. Et ce qui me manque le plus, ce sont justement ces tempêtes! Les écoles ne ferment pratiquement jamais ici!! Le parc des Laurentides a beau fermer, en ville, c'est toujours circulabe!!! Pour une adepte des tempêtes comme moi, c'est désespérant. Une seule journée tempête par année scolaire, c'est trop peu! Mon aînée a commencé la maternelle cette année, et je nous souhaite à toutes les deux pleins de belles journées de tempête! (aujourd'hui, elle est à l'école!) Juste pour pouvoir s'emmitoufler toute une journée, collé-collé, en écoutant le vent souffler! Et après, avoir le plaisir d'aller pelleter toute cette belle bordée en famille! J'adore l'hiver!

P.S. Il faut cependant que la tempête soit terminée demain car je dois prendre la route pour mon dernier examen!

Anonyme a dit…

Je cherche justement des pelleteurs zélés et bon marché; ça peut-y s'arranger ?
J'habite à la campagne.....

Anonyme a dit…

Le Week-end au Spa, t'es drôle!!!

Si seulement...t'aurais dû te laisser tenter plus tôt, ça t'aurait sûrement fait du bien!!!

C'est fou ce qu'on peut écrire dans un article qui ne nous ressemble pas du tout !

Bonne tempête avec tes mousses!!!

Marie-Claude a dit…

Je crois que je suis plus fébrile que mes enfants lors des tempêtes de neige.

Premièrement, j'adoooore les joues toutes rouges de mes enfants que j'ai envie de croquer comme des pommes quand ils rentrent. Ensuite, les congés surprise : toute la journée je me complais dans mon pyjama en pensant : "Dire qu'on devrait être en train de courir comme des fous pour rattraper la minute perdue à chercher la brosse à cheveux et pas manquer l'autobus". "Dire que mes enfants devraient être en train de manger un repas thermos tiède (on a banni les micro-ondes des écoles : mais ça c'est un autre débat) au lieu d'une bonne soupe Lipton avec un grilled cheese (y fait tempête, on peut pas aller l'épicerie!)"

Et le soir en me couchant je scrute le ciel en espérant qu'il neigera toute la nuit et qu'un banc de neige bloquera ma porte le lendemain matin.

grenouille verte a dit…

c'est fou comme je suis différente de vous !! j'adore voir le gazon .....et me rendre à montréal pour mon travail sans soucis ! La neige c'est juste bon pour les congés et les week-ends....et les cartes de noël !!

Mamounet a dit…

Je pense comme Grenouille verte: la neige, c'est bien l'fun quand on n'a pas à sortir de la maison !

carole a dit…

j'aime les tempêtes mais opur l'école c'est compliqué! Ma puce va dans une école spécialisé (dans une autre commission scolaire que la nôtre, donc jour de tempête veut dire, vérifier si son école est ouverte, ensuite vérifir si le service de garde de mon secteur est ouvert, puis si le transporteur relié à ma commission scolaire et non à l'école de ma fille est en fonction...puis s'organiser en fonction des réponses. Par exemple..hier..pas d'école dans ma commission scolaire..ni de service de garde..donc pas de transport..mais l'école de ma fille est ouverte...aux heures habituelles donc de 9h00 a 3h25... faut donc s'organiser pour aller la mener et la chercher tout en allant travailler entre les deux.... hum.. une chance qu'on a un paron conciliant!
mais pour le reste, une belle promenade hier soir après la tempête, en traineau pour aller voir les lumières de Noêl des voisins..c'était magique!