vendredi 18 décembre 2009

Entendu dans le métro

Jeudi soir, le métro est bondé et je me retrouve projetée sur deux collègues de bureau en pleine discussion. En fait, l'imparfaite jase pour jaser et la parfaite réfute tout ce qu'elle dit.

Un moment pénible que je souhaite partager avec vous:

L'imparfaite: (...) Je prends toujours un p'tit verre de vin quand j'arrive à la maison...

La parfaite: Tous les soirs?!! As-tu pensé aux calories que tu ingurgites? Qu'est-ce que ça te donne d'aller au gym tous les midis?

L'imparfaite: Je vais au gym pour me tenir en forme, pas pour maigrir!

La parfaite: Tu peux quand même pas te payer des bonnes bouteilles si tu prends un verre tous les soirs... Toute ta paye y passerait!

L'imparfaite: Je me gâte de temps en temps mais la semaine, je bois du bon vin de table que j'achète en vrac.

La parfaite: Ça n'existe pas du bon vin en vrac! (accompagné d'une moue de dégoût)

L'imparfaite: C'est surprenant la qualité du vin qu'ils offrent en vrac. Et c'est très abordable!

La parfaite: Non, je préfère m'offrir du bon vin de temps en temps plutôt que de me brûler les papilles avec du vin cheap.

L'imparfaite: Ça te détendrait, en tout cas!

***

Ce que j'ai retenu de ce bref moment: l'imparfaite a tenu son bout jusqu'au bout!

Elle ne s'est pas affaissée devant la parfaite, elle n'a pas édulcoré son discours pour se soumettre aux ''valeurs'' de la parfaite, elle ne lui pas donné raison pour lui faire fermer la trappe. Elle a pleinement assumé son imperfection sans jamais se laisser démonter. Et ce malgré le fait qu'elle était aux prises avec le pire modèle: la fatigante-persuadée-de-détenir-la-vérité-et-qui-croit-que-tout-ce-qu'elle-n'aime-pas-est-de-la-marde.

À toutes celles qui ont des collègues semblables, mes sympathies!

14 commentaires:

Milou a dit…

Et bravo à toutes les imparfaites qui s'assument pleinement!
Tiens j'ai envie d'une verre de vin moi là...

Nadine a dit…

Moi aussi Milou. Ce soir?

Milou a dit…

Why not? ;)

Anonyme a dit…

Eh bien moi je pense que la parfaite que vous venez de décrire est au fond la vraie de vraie imparfaite et que l'imparfaite qui fait de son mieux, y compris boire du bon vin de table pour se relaxer et reconnaitre son imperfection est beaucoup plus proche de la perfection qu'elle ne le croit. En tout cas, si elle n'a pas atteint la perfection, elle a gagné en gros bon sens, en sagesse et en plaisir. Sur ce, je vais mettre une bonne bouteille au frais pour ce soir!!!!

vieux bandit a dit…

Justement: je ne veux pas trop en savopir sur le vin! Non aux petits cours de la SAQ! Laissez-moi savourer ma piquette en toute ignorance, par pitié!

Mamanbooh a dit…

Une Imnparfaite qui s'assume, sans culpabilité... J'adore! Je vais prendre modèle et m'ouvrir moi-même une bouteille tout simple, mais bonne, pour ce petit vendredi frisquet...

Et à votre santé, je le boirai!

Guenièvre a dit…

Salute!

Evely a dit…

J'ai toujours mon p'tit vin de table pour la semaine et mon bon p'tit vin c'est la fin de semaine.

Ah la la, faut pas contrarier les parfaites, elles ont la science infuses et dieux sait que c'est dur de tout savoir tout le temps. Par chance y en a pas à mon bureau. fiou

Anonyme a dit…

Amen!!!!

Anonyme a dit…

Dans le temps, mon père faisait son vin, et une de mes tantes, assez «parfaite», lui disait que ça ne se pouvait pas faire du bon vin maison, et patati et patata. Mon père a pris une bonne bouteille, mais vide, et l'a rempli de son vin-maison-qui-ne-pouvait-pas-être-bon. Elle n'y a vu que du feu !!
Il y a des vrais connaisseurs de vins, mais il y en a qui s'en font accroire (dont ma tante, qui j'espère, ne me lira pas et ne se reconnaitra pas...), juste pour être parfaites !

La Belle a dit…

"Ça te détendrait..." J'adore ce genre de commentaire poli mais ô combien incisif!

La criminologue a dit…

Ah! vive les imparfaites! La perfection n'existe pas! Quand est-ce que les miss parfaites tout-ce-que-je-n'aime-pas-c'est-de-la-marde vont se rentrer ça dans la tête! Moi j'ai lancé la serviette il y a longtemps et je m'en porte beaucoup mieux!

Ausecoursmonfilsmapprendlavie a dit…

Quelle rabat-joie, la parfaite ! Je soutiens l'imparfaite de tout mon coeur.

Marianne a dit…

"Ça te détendrait!" Et vlan! J'a-do-re.