vendredi 6 novembre 2009

Pilule miracle


Tiens, tiens, tiens!

Et si le bienfait du lait maternel pouvait se trouver sous forme de complément alimentaire, tout le monde serait content? Qui sait si ce ne sera pas pour bientôt? Et enfin, plus personne ne pourra plus faire sentir coupable les femmes qui choisissent de ne pas allaiter!

Reste à savoir si la Régie de l'assurance-maladie défrayera le coût de ces pilules pour le bien... de la Santé publique!|

19 commentaires:

Evely a dit…

crime, ce serait vraiment bien. C'est clair que rien ne vaut le lait maternel, mais pour les mamans biberons comme moi (par choix ou pas), ce serait trop génial. Vive les avancements scientifiques !!!!

Marie-no a dit…

Je suis un peu sceptique car il me semble que l'original est toujours meilleur qu'un supplément dans tout ce qui concerne l'alimentation.(Ex : Mieux vaut manger des oranges que de prendre des suppléments de vitamine C)

Mais si ça peut améliorer la qualité du lait commercial pour s'approcher le plus possible des bienfaits du lait maternel, tant mieux!

Mamanbooh a dit…

Ta conclusion me fait sourire...
Un beau débat à venir!

Et un vlan! Dans les dents pour tous ceux qui nous font sentir coupable de ne pas allaiter ou de ne pas allaiter assez longtemps.

mimline a dit…

Aaaaaaah et si seulement les mamans qui biberonnent pouvaient ENFIN cesser de faire passer celle qui allaitent pour des extra terrestre!!!

Evely a dit…

@ mimline

euh....... à titre de maman biberons, je pense pas qu'on fasse sentir extra-terrestre les mamans qui allaitent. Au contraire, on est toutes d'accords que c'est l'idéal, c'est pas juste toujours possible pour toutes les mamans pour différentes raisons.

Le seul temps que je ne supporte pas celles qui allaitent c'est quand elles se permettent de dire à quel point elles ont plus de liens avec leur enfant que nous et à quel point elles sont des meilleurs mamans parce qu'elles offrent que ce qui est mieux pour leurs petits. Comme si on laissait nos enfants dépérir dans un coin parce qu'on donne le biberon.

Lucie a dit…

Vraisemblablement, ça ne sera pas une pilule mais inclus dans la prochaine version des préparations pour nourrissons... alors non seulement ça ne sera pas remboursé mais il faudra choisir la préparation la plus chère pour les avoir. C'était déjà le cas avec les oméga-3 pendant les quelques mois où mon fils a bu ces préparations, et depuis il existe aussi des versions avec probiotiques...

Skyler a dit…

Hummm par expérience sur les forums ce genre du sujet provoque toujours un peu (beaucoup) de crêpage de chignon.

Tant mieux s'ils améliorent le lait en y incluant cette molécule. J'ai noté dans l'article qu'ils disent que cette molécule pourrait être bénéfique pas seulement pour les nourrissons. Alors, à quand le lait de formule jusqu'à 30 ans ? lol

Evely a dit…

pour les 30 ans est-ce qu'on pourrait l'avoir à saveur de chocolat ou de café, parce que le goût du lait de préparation ne me revient pas vraiment ;o)

Future Prof a dit…

Je ne suis pas maman, mais ce que j'observe, c'est que les mamans qui allaitent se sentent traitées en extra-terrestre par les mamans qui donnent le biberon, et vice versa...

Mais peut-être est-ce un autre débat...

genevieve a dit…

Tant mieux s'ils peuvent rendre la formule aussi bonne pour les bébés que lait maternel,mais sans critiquer personne je me pose la question pourquoi se laisser envahir par la culpabilité si on ne veut pas ou peut pas allaiter?Sur mes quatre enfants je n'ai pas pu allaiter la troisième ça ne fonctionnait tout simplement pas j'ai essayer pendant environ 1 mois et après j'aurais fait quoi? pleurer tout les larmes de mon corps et laisser mon bébé dépérir parce que l'allaitement était un échec?Me sentir incompétente comme maman parce que j'avais un biberon dans les mains?non merci pas pour moi et j'ai dit la même chose a une future maman de ma famille qui se faisait justement achaler par une +++pro-allaitement:"je n'ai jamais vu une maman mettre un biberon dans la bouche de son enfant avec l'intention de ne pas bien s'en occuper on fait juste notre maudit possible"Tant qu'on est a l'aise avec notre décision je pense qu'on peut arrêter de se soucier de ce que les autres pensent!En passant moi je suis rendu a l'étape de la pilule qui contient tout les bons nutriments du brocoli,choux,carottes et compagnie,quelqu'un l'invente j'en achète une caisse!!

Une femme libre a dit…

Allaiter ou pas devient un problème pour les familles plus défavorisées où le bébé est à risque de sous-stimulation. Des bébés qui sont plogués à un biberon tenu par des gadgets et qui le boivent tout seuls dans leur lit, ça existe encore.

genevieve a dit…

On s'entend que si une maman se sent coupable de donner un biberon, c'est qu'elle est une bonne mère qui veut donner ce qu'il y a de mieux a son enfant mais qui ressent de la culpabilité a cause du message qu'elle reçoit d'un peu tout le monde, je ne crois pas que ceux qui les "ploguent" et les laisse seul dans leur lit entre dans cette catégorie.J'ai allaiter,j'ai aussi nourrie un de mes enfants au biberon et je trouve qu'il est faux de dire que biberon égale pas de lien entre la mère et l'enfant,j'en ai la preuve vivante, elle a maintenant 9 ans et elle est superbe, nous sommes aussi proche l'une et l'autre que je le suis avec mes 3 autres enfants qui eux n'ont jamais touché a une bouteille.

Anonyme a dit…

Ce qui me fait rire, ce que les mêmes qui se méfie du vaccin contre la grippe A se rejouissent d'avoir encore plus de produits chimiques dans les préparations pour nourrissons!

Anonyme a dit…

Tellement d'accord...

Julie a dit…

Je me tords de rire, c'est pathétique comme constat.
Le foutu vaccin de la grippe A et le produit mentionné ici, ce sont deux mondes différents. Un monde pharmaceutique, certes, mais deux mondes différents parce qu'on est libres de faire le choix qu'on veut et personne n'a le droit de pointer quelqu'un du doigt pour les choix qu'il fait. Tu peux ben allaiter et faire donner le vaccin a ton enfant, on s'en contrecal***, t'as le droit! Autant que tu peux allaiter et pas le faire donner: ah mais la, aux yeux de la société, t'es pourri comme parent quand même parce que tu veux pas protéger ton enfant convenablement.
Tant qu'a moi, les commentaires anonymes ne devraient pas exister: ils permettent une trop grande latitude d'idioties et de jugements gratuits. Arrêtez donc de vous cacher parce que même votre ombre vous fait peur!
(ahhhh, ya des journées de même ou je suis contente d'être incontinente verbale!)

Anonyme a dit…

Je ne pense pas que le sujet sera clos même si un lait amélioré est vendu parce qu'il faut aussi prendre en compte toute la dimension de la proximité et du contact peau-à-peau entre la mère allaitante et le bébé. Je crois que cet aspect a une influence positive chez les bébés qui ont une mère peu chaleureuse ou stimulante.

C'est vrai aussi que si l'allaitement était la norme dans notre société et le biberon une rare exception, il y aurait plus de chances qu'une mère négligente donne le sein au lieu de laisser son bébé boire tout seul. Ce serait déjà un plus pour le bien de ce bébé.

Bref pour les mères qui sont adéquates en général, je ne pense pas que le sein ou le biberon fasse une différence tant que ça sur le bien de l'enfant. L'enjeu est pour les autres mères, d'où l'importance de continuer à promouvoir l'allaitement.

Cherry Pumpkin a dit…

j'aime bien l'idée!
La culpabilisation ne sera maintenant plus sur quel lait ou sur la maman mais bien sur l'achat ou pas de la pillule! Intéressant

Anonyme a dit…

Moi j'ai donné le biberon à mes deux filles, beaucoup de culpabilité pour la première parce que l'allaitement n'a pas fonctionné, elle s'est déshydratée et perdait trop de poids, alors je n'ai eu le choix de lui donner de le biberon, mais quel échec, je me sentais une maman incompétente. Je n'étais même pas préparée à la maison pour donner des biberons, en sortant de l'hôpital petite halte chez Wal-Mart pour acheter biberons et préparations de lait!

Je n'ai jamais laissé mes filles boirent leur biberon seule. J'ai toujours pris ce moment pour moi. Même si je n'allaitais pas on vivait des moments de complicités.

So a dit…

Pour avoir travaillé comme intervenante et aussi été marraine d'allaitement en milieu défavorisé, avec des mamans parfois disons le clairement moins conscientes des besoins de leurs enfants, je pense en effet que la promotion de l'allaitement est nécessaire. C'est vrai qu'on leur "vend" l'aspect économique et nutritif de la chose, mais qu'on pense aussi sans trop le dire à l'amélioration du lien parent-enfant.

Pour le reste je suis plus du type "no-judgement". Chacun fait bien ce qui lui plaît et quand je regarde mes amies qui n'ont pas allaité, je n'ai pas l'impression en effet que le lien avec leur enfant est moins fort que le mien avec les miens.

Quant à la pillule, bof, je trouve aussi que c'est encore une fois un sujet qui risque de rendre coupables celles qui ne l'achèteront pas. Là en plus des pro-allaitements trop intenses, on va se retrouver avec des mamans pro-pillules trop intenses, ça va être beau les débats tout à l'heure! :P