vendredi 13 novembre 2009

1001 raisons d'être une bonne mère


À quoi reconnaît-on une bonne mère?

Cette question mérite qu'on s'y attarde un peu, n'est-ce pas? Surtout que l'on est désormais toutes convaincues (du moins celles qui parcourent ce blogue!) que l'équation Perfection = Bonne mère relève du mythe et est complètement obsolète.

Alors de quelle fibre est faite la bonne mère? D'amour, de compréhension, d'empathie, de patience... Oui, bon. Mais dans la vie de tous les jours, quand la fatigue prend le dessus, quand le temps nous file entre les doigts, qu'est-ce qui fait qu'on reste la maman Numéro Un?

Le site Parenting.com donne 26 raisons faisant de nous de bonnes mères. On n'y retrouve pas de grandes théories, que des situations du quotidien prouvant hors de tout doute que nous méritons chaque jour la médaille de la meilleure maman.

Parmi nos préférées:

- Vous parvenez à faire attendre un enfant de 2 ans et demi pendant 2 heures dans la salle d'attente du médecin... avec vos doigts pour seuls jouets.

- Vous avez réussi à convaincre votre fils que ses nouvelles lunettes allaient le rendre vraiment plus cool.

- Vous avez réussi à ouvrir le maudit pot de confitures.

- Vous avez réussi à nettoyer les marques de crayon feutre indélébile qu'il a tracé sur ses nouveaux vêtements.

- Vous avez acheté deux doudous identiques au cas où bébé en perdrait une (et il l'a perdue!)

Personnellement, il y a un élément qui me rappelle chaque jour que je suis une bonne mère. Quand, en embarquant les enfants dans l'auto au retour du service de garde de l'école, je démonte le dossier du fauteuil roulant de Lili et que, malgré mon mal de dos, je donne la swing qu'il faut pour soulever le fauteuil et le placer dans la voiture, je me dis que je suis une bonne mère. Je suis plus impatiente certains jours, je lève parfois le ton trop rapidement? So what? Ça arrive à tout le monde! Mais pour soulever le fauteuil, je suis la Numero Uno!

Et vous? Quel geste -même banal- vous rappelle tous les jours que vous donnez tous les jours votre 110%?

28 commentaires:

Julie a dit…

C'est l'heure du coucher qui me rend particulièrement fière et qui me prouve que je donne mon 110%. Parce que non seulement mes filles se couchent tôt, mais elles ne se relèvent jamais et elles ne chialent pas!! J'ai réussi a leur faire aimer dormir et je me pète les bretelles pour ca!
(y en a qui veulent des cours? :P)

Mamanbooh a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Milou a dit…

Il y a l'énergie que je mets pour aider mon fils avec son handicap invisible ( troubles d'apprentissage assez complexes). Les maudits r-v... À chaque fois je me dis que chus pu capable, que se sera le dernier. Et pourtant... Je retrouve espoir et énergie et go.
Quand je garde mon humour tant avec les petits qu'avec les ados aussi...
Quand les amis de mes enfants me trouvent cool, je suis bien fière loll
Quand je berce bébé la nuit et que j'y trouve du positif même si je suis crevée.
Et quand ensuite je me lève à 6:00 pour l'autre qui va en maternelle ( et je hais me lever tôt!) et qu'elle part avec tout ce qu'il faut ( lunch, collations, papiers signés etc).
Et en ce moment, quand je vous sa fête avec 15 amis qui arrive demain et que je me dis que j'y arriverai même avec la semaine de fous que j'ai eu...
Bonne idée je trouve de prendre du temps pour réfléchir à ça! Merci!

Mamanbooh a dit…

Bravo Nancy! Sans compter que tu en as deux autres...

Julie: oui, on veut des trucs!!!

Pour ma part, mes 2 meilleures raisons sont mes enfants. Sinon, vous pouvez toujours aller voir un texte inspiré de cette réflexion:

http://mamanbooh.blogspot.com/2009/10/mamanxieuse.html

Et à chaque fois que je me donne un peu de temps pour moi, une petite tappe sur l'épaule, que je me permets de nommer ce que je n'aime pas, que je que je respecte mes émotions sans me juger, je suis une meilleure maman!!! Essayez pour voir...

MamanRousse a dit…

Je me trouve une bonne mère quand je vois mon enfant heureux.

J'aime prendre un petit moment dans la journée pour trouver un moyen de le faire rire aux éclats.

Et quand je perds patience, eh bien, je me dis que ça arrive à tout le monde...

Evely a dit…

Je suis bonne maman quand p'tit clown va joyeusement vers les gens. Il fait rayonner son entourage avec son sourire. Je l'encourage et le réconforte quand il se frustre, mais je suis une SUPER bonne maman depuis que je fais des purées maison... moi qui déteste faire la bouffe.

Guenièvre a dit…

Quand je mets trop de "stocks" dans leur lunchs et que Chéri trouve que j'y va un peu fort!!!...Quoi!!! Je veux pas qu'ils aient un p'tit creux durant la journée et qu'ils découvrent une boîte à lunch vide!!!!

Marâtre Joyeuse a dit…

(J'ai tendance à l'oublier, parce que les tapes que je me donne sont plus souvent sur la tête que dans le dos, mais) je suis une bonne "mère" parce que je participe à élever des enfants qui ne sont pas les miens.

QueduBio.com a dit…

Je pense que je suis une bonne mère (finalement!) quand Junior ne veut pas du repas préparé et qu'il y a toujours un petit quelque chose d'autre pour lui (les pâtes à la tomate sont une valeur sûre!) et aussi comme Julie, quand j'arrive encore à lire 3 histoires alors qu'il m'a usé jusque là!

Looange a dit…

Moi c'est quand je sors au restaurant et que mes enfants sont capables de rester assis sagement à table au lieu de courir partout et de crier comme des vaches.

EN plus, quand j'entends bianca dire à la bibliothécaire: "secusez Madame, ce sont mes livres de bibiothèque"! trop fière qu'ils soient polis :)

Julie a dit…

Looange: hahaha, c'est pareil ici pour le resto... des fois, j'ai peur de me faire lancer des briques derrière la tête par d'autres parents qui eux, ont des enfants 'qui courent partout et qui crient comme des vaches'. Ca crie comment, une vache?

Nadmo a dit…

Quand je trouve une recette qui plaît à tout le monde et quand je me fais dire:«TOUS mes amis mangent des cochonneries, le midi, maman. MOI, j'ai juste des choses bonnes pour la santé!» J'y arrive, malgré tout!

Dominique a dit…

Quand je regarde toutes les stratégies que je mets en place pour aider mon fils ainé qui a un caractère un peu difficile: Les collants de récompenses, les cahiers de bons comportements pour l'aider à vaincre sa timidité, les identifications de calendrier pour qu'il sache quand il va chez son papa ect... Et c'est surtout quand je vois que ça marche et qu'il s'améliore que je sais que je suis une bonne maman!!!

genevieve a dit…

Pour moi,c'est quand j'aide mon grand autiste de treize ans a se brosser les dents et les cheveux et qu'il panique sans que moi je commence a paniquer aussi à force d'être découragée de faire ces gestes à tous les jours et pour longtemps encore et aussi quand mon quatuor se chamaille pour savoir qui va avoir la chance de s'asseoir à mes côtés soit pour jouer,regarder la télé ou tout simplement lire,je me dis que je dois pas être si pire!!

Joa a dit…

Moi je suis une bonne maman quand je participe à la capture des crapauds ou des araignées, quand j'explique des trucs lourds aux enfants comme la mort ou la séparation et qu'ils comprennent, et quand on a du gros fun et qu'on rit.

Anonyme a dit…

Je trouve ça plus difficile de recevoir du "feed back" sur mes compétences maternelles avec mon ado de 14 ans, surtout que je suis considérée comme assez sévère... Mais dernièrement j'ai été gâtée par deux beaux commentaires :

Un soir, en revenant d'un de ses match de football à 11h le soir, après l'avoir voyagé à ses trois cours de kung fu et ses trois entrainements de football de la semaine, fiston me regarde, les yeux plein d'étoiles, et me dit "Maman, tu n'as jamais manqué un seul de mes match de football"

Le deuxième : après une engueulade monstre (en fait, il gueule et moi je réponds sur un ton ferme mais bas) il vient se placer derrière moi qui écoute votre entrevue pour le lancement de votre livre. Il reste là sans bouger pour finalement me dire que je devrais faire ça moi aussi écrire un livre sur comment élever un enfant. Car comme ça, il y aurait plus d'enfants heureux.

J'avoue que ça m'a fait chaud au coeur et que ça m'a donné le petit "oumf" que j'avais besoin pour continuer...

Caroline

So a dit…

J'avoue que pour les histoires du soir, je me trouve pas mal bonne quand j'ai déjà en arrière de la cravate dans ma journée plusieurs heures à parler avec verve et dynamisme devant une classe difficilement impressionnable.

Mes petits eux, les étoiles sont toujours dans leurs yeux au moment de l'histoire du soir, que je leur lise un livre bien apprécié ou une histoire inventée! Et ça me fait sentir la "Maman #1"!!!

mariesouris a dit…

Je trouve que je suis une bonne mère parce que le système des fleurs que j'ai instauré avec ma grande de 4 ans et demi pour qu'elle prenne plus d'autonomie et que j'arrête de me battre avec elle pour qu'elle mange son souper fonctionne et tout le monde s'en porte mieux. Je suis aussi une bonne mère quand je suis capable de dire a ma grande que maman s'en va au cinéma toute seule pour retrouver sa bulle et ensuite que je pourrai faire des muffins au crémage rose avec des gliglis ou faire une attaque de bibitte chatouille avec elle tout en regardant du coin de l'oeil mon bébé de 3 mois qui gazouille sans sa chaise.

Anonyme a dit…

@Caroline:
Ce sont de précieux et magnifiques commentaires venant d'un ado de 14 ans! C'est comme un grand Je t'aime! Garde les en mémoires pour les jours plus difficiles.

Madamepap a dit…

Nous sommes toutes de bonnes mères, chacune à sa façon. C'est juste que ça fait plaisir à entendre parfois. Moi, c'est quand je vois mes 4, ensemble, au souper, à placoter et à partager. Je me dis que c'est bien d'avoir été sévère parfois, d'avoir interdit le "t'es conne" entre eux, d'avoir privilégié le respect. D'avoir du temps pour relire un travail, même au cégep; d'avoir du temps pour aider, épauler. C'est moi qui en retire des bénéfices, de la satisfaction. Quand ils avaient moins de 6 ans (4enfants moins de six ans), je me disais : tout ce que je souhaite, c'est d'en faire des ados (jeunes adultes, adultes par la suite) heureux. Si j'ai réussi ça, j'ai réussi.

Skyler a dit…

C'est quand mon garçon de 3 ans me dit qu'il m'aime et qu'il n'aimerait pas que je le change pour un autre garçon comme lui... hihi Je trouve ça ben cute. Je me dis que je ne dois pas être une si mauvaise mère que ça...

Fille Imparfaite a dit…

Je vais répondre pour ma maman.

Ma maman est une bonne mère quand elle réussit à faire un souper que tout le monde aime, même si nous sommes tous difficiles sur la nourriture. Quitte à faire un coin de lasagne sans fromage pour sa plus jeune.

C'est une bonne mère quand elle va réconforter son grand flanc mou de 6 pieds 2 de gars de 15 ans qui pleure dans son lit, secoué par une crise de remise en question.

C'est une bonne mère quand elle se lève à 5 heures pour faire six heures de route avec quatre ados mâles surexcités (ses deux fils + deux amis) pour une compétition de judo.

C'est une bonne mère quand elle fait des plats pour sa grande fille qui est au cégep, même si elle ne veut pas.

Ma mère, c'est une bonne mère et je l'aime.

Michèle a dit…

Quand je pense que je n'ai jamais manqué une rencontre de professeurs. De la maternelle au secondaire V. 12 années scolaires x 4 enfants. Minimum 48 rencontres, voire près de 80.

Les lunchs. 5 boites à lunch, tous les matins. Un exploit. Vraiment.

Aider ma fille de 16 ans à visser la pine de son piercing dans la langue lors du premier changement. Avec sa langue meurtrie, mes mains plein de bave. Alors que je m'opposais de toutes les fibres de mon corps à ce trou dans mon bébé.

Ça fait du bien de m'auto congratuler. Merde, j'en braille ! Je me trouve tellement poche des fois. A refaire. Merci. :)

Caro007 a dit…

Des fois je me dis, ouf, il y a juste une maman pour faire des affaires comme ça. L'autre jour ma fille de 1 1/2 an venait de s'endormir dans l'auto et je devais impérativement aller à l'épicerie acheter les essentiels pour survivre (lait, fruits...). Elle ne s'est pas réveillée quand je l'ai sortie de l'auto. Alors j'ai fait toute mon épicerie avec elle dans mes bras, bien appuyée sur mon épaule.

Anonyme a dit…

Je suis une bonne mère....
Parce que depuis qu’ils sont tout petits j’ai insisté pour leur faire goûter à tout, pour qu’ils ne soient pas difficiles plus tard

Parce que depuis qu’ils sont tout petits que je sais que mon rôle de mère, c’est de faire en sorte qu’ils puissent facilement se passer de moi en étant complètement autonome tout en espérant qu’ils auront quand même envie de venir me voir de temps en temps.

Parce que je leur ai appris à faire à manger, à laver leur linge, à faire le ménage, je n’ai pas toujours tout fait pour eux, pour qu’ils puissent se débrouiller plus tard. On ne sait jamais quand on va mourir. Alors, depuis qu’ils sont tout jeunes qu’ils font ces choses

Parce que j’ai assisté à presque tous leur match et entraînement de sport, même si je déteste me faire geler les fesses sur des bancs de parc, sous la pluie et que je ne comprends rien aux sports.

Parce que je les ai transportés le plus souvent possible même si je suis malade, que j’ai mal partout avec la fibromyalgie.

Parce que j’ai passé des heures et des heures à table avec eux trois à discuter de plein de choses de la vie en leur montrant les principes d’une bonne communication, d’un bonne écoute et du respect de l’opinion de l’autre.

Parce que j’ai accueilli leurs amis

Parce que j’ai été ouverte à la discussion, sur n’importe quel sujet, y compris la sexualité

Parce que j’ai pleurée pour chacun de leurs bobos sans qu'ils le sachent

Parce que j’ai pleurée pour chacun de leur mot dur envers moi sans qu'ils le sachent

Parce que j’espère les avoir aidé à développer leur belle personnalité tout en les aidant à améliorer leur défaut

Parce que je leur ai montré la tolérance envers les autres, l’empathie pour ce que les autres vivent, la discipline dans leur travail scolaire, le goût de se dépasser sans se comparer aux autres.

Parce que malgré le fait que j’ai vécu des épisodes de grandes dépressions, c’est toujours moi qui finalement réglait les problèmes dans la maison et faisait la discipline et qui consultait pour les enfants et pour le couple.

Parce que je leur ai montré les beautés de la nature

Mais suis-je encore une bonne mère puisque maintenant, je suis malade, épuisée, pressée comme un citron, sans plus aucun ressort.

Suis-je encore une bonne mère si je ne suis plus capable de rien faire de tout cela ??

Suis-je encore une bonne mère si je n’ai plus de tête, d’âme…. Si tout mon être lâche ??

À chaque reproche que ma dernière qui reste avec moi et qui a 17 ans me fait, je m’écrase de plus en plus, je sens mon corps se vider, mon âme s’envoler, mon cœur s’émietter. Et j’arrive de moins en moins à me redresser. Je coule, je m’enfonce et je me mets à dire de méchancetés moi aussi. Je deviens de plus en plus agressive et je prends de plus en plus de médicaments pour engourdir mon mal-être. Médicament pour engourdir mes douleurs dans mon corps (fibromyalgie), médicament pour engourdir ma douleur dans mon âme ( antidépresseur) et médicament pour calmer mes crises d’angoisse ( anxiolytique).

Suis-je encore une bonne mère si je pleure……

Suis-je encore une bonne mère si...

Anonyme a dit…

ça s'appelle tu les zimparfaites ou les bonnes mères...

les bonnes mères zimparfaites tiens....

de toute façon, peu importe ce qu'on fait, les enfants vont tous un jour ou l'autre vous dire vos quatre vérités....

y en a un qui se drogue


l'autre qui parle jamais, qui reste fermé comme une huitre

l'autre qui t'affronte et t'argumente sur tout

et toi t'es là à pleurer...

t'as donné ta vie pour eux

et y a rien qui te dit que ça va fonctionner...

bravo à toutes celles qui ont réussi et que leur enfant est parfait

moi j'suis zimparfaite et j'ai fait des enfants zimparfaits...

mais j'en connais des plus rochantes que moi, qui l'ont pas pantoute comme mère et qui ont battu leur enfant, leur ont rien montré, sauf à écouter avec un coup de pied au cul... et leurs enfants les respecte, ne rouspecte pas et continuent à aller les voir à l'âge adulte et à leur dire à leur mère à quel point ils les aime quand même.

j'ai pas envie de leur donner des coups de pied au cul pour me faire respecter...

mais y en a tu une recette pour que tous nos enfants aillent bien ???

répondez-moi quelqu'un....

je suis à boutte...

Anonyme a dit…

Je vous trouve toutes FORMIDABLES.
Perso c est quand ma fille de 3 ans m appelle pour me dire "au fait maman je t aime hein salut" et là plus rien n existe. Bisous à toutes.

Anonyme a dit…

Merci a toutes de ces commentaires émouvants...moi,je suis une bonne mère car je doute tous les jours et que je me remets en question très souvent....je suis une bonne mère car ma fille de 3 ans parle super bien, adore les livres, aller au théâtre, au cinéma, au resto et ne bronche pas...je suis une bonne mère car tous les soirs, je lui raconte trois histoires, et que je partage avec elle de grands moments de joie...