mardi 23 décembre 2008

Pére Noël arrive ce soir (chez nous!)

C'est arrivé avec le Terrible Two (qui a duré 2 ans!). J'avais devant moi un trio de chigneurs et je me demandais comment ils allaient survivre au réveillon sans qu'ils n'aient mis la main sur leur cadeau tant souhaité, celui demandé au père Noël.

Alors j'ai eu l'idée de mettre les biscuits sous le sapin le 23 décembre au soir. Qui sait, le gros affamé viendrait peut-être plus vite chez nous? Ça a tellement bien marché que c'est devenu la tradition! Au matin de la vieille de Noël, mes enfants découvrent leurs cadeaux préférés, ceux pour lesquels ils ont été sages toute l'année... et ça a trois effets positifs:

1) Ça les met de bonne humeur pour la longue journée du réveillon (non négligeable!)
2) Ça les occupe pendant que je popote et qu'on termine les préparatifs du réveillon
3) Ils sont contents de recevoir les cadeaux de la parenté... Pas de déception possible, ils ont déjà déballé LE cadeau tant attendu, tous les autres sont en bonus!

Et le matin du 25 décembre, nous ne sommes pas ne reste car le père Noël, qui avait oublié de remplir nos bas de Noël, revient invariablement les bourrer de surprises pendant la nuit!

Youpi!

3 commentaires:

garamond335 a dit…

Un grand pas pour la joie des enfants;
Une idée à propager partout !
Je veux mon cadeau !
Tu suittte !

So a dit…

Excellente idée!

On s'y mettra dès l'an prochain je crois. Parce qu'au-delà de ce que tu mentionnes comme avantage, icile 24 on a présentement le problème que le Père Noël passe durant la messe de 7h alors il faut toujours qu'un de nous simule avoir oublié quelque chose à la maison, puis y courir engoufrer deux biscuits, deux carottes et un verre de lait en un temps record, le tout en sortant les cadeaux du Père Noël et les bas du garde-robe. Pour le moment ils n'y voient que du feu, mais ma Choupinette, allumée comme elle est risque de commencer à faire des liens bientôt!

Les Chroniques de la Couvée a dit…

Nous aussi le Père Noël a passé la nuit dernière.
Nous voulions qu'elles profitent de nos présents tranquillos.
En plus elles croient avoir eu un privilège que le Père Noël ait choisi de commencé chez-nous cette année...