jeudi 4 décembre 2008

Message aux parents de mini-adultes

Choupinette a perdu sa première dent la semaine dernière. Toute heureuse, elle me dit qu'ENFIN la fée des dents passera chez elle!

On prend un petit moment pour écrire un mot à la fée des dents. Choupinette, fébrile, dépose le tout sous son oreiller dans la hâte du lendemain.

Premiers rayons du soleil, on entend un cri de joie dans la chambre à côté de la nôtre. "Maman, la fée des dents est passée!" Choupinette est aux anges. Elle veut montrer sa surprise à ses amis. Elle revient de l'école avec un petit air songeur cet après-midi-là. "Mathis dit qu'il le sait c'est qui la fée des dents. Il dit que c'est ma maman". Je rage intérieurement. Comment un petit coco de 5 ans peut-il enlever ses illusions d'enfant à ma fille?

"Et toi, qu'est-ce que tu en penses?" que je lui demande. "Ben moi je pense que non, tu peux pas être la fée des dents, tu dormais cette nuit, comment tu aurais pu mettre la surprise sous mon oreiller?" Tu as bien raison Choupinette...

Maintenant, j'aimerais bien profiter de cette tribune qui m'est offerte pour transmettre un message. À vous, parents de petits Mathis et autres mini-adultes à qui, sous prétexte de ne pas sous-estimer leur jugement et leur intelligence, on dit TOUTE LA VÉRITÉ sur le Père Noël, la fée des dents et autres inventions fantastiques de parents que vous jugez déconnectés de la réalité.

J'ai attendu longtemps avant d'avoir des enfants. J'ai eu le temps d'en rêver amplement, d'imaginer ma vie de famille. Et ce à quoi je rêvais le plus quand je m'imaginais avec mes enfants plus tard, c'était de voir la magie dans leurs yeux devant des biscuits aux pépites de chocolat entamés sous l'arbre de Noël, devant une surprise sous l'oreiller le lendemain d'une dent perdue, durant une chasse aux cocos imaginée par le Lapin de Pâques. Et maintenant que je le vis, ça reste mon plaisir le plus intense comme parent. J'en suis toute émue à chaque fois de voir leurs regards pétiller d'émerveillement. Si vous saviez tout ce qu'on déploie d'efforts ici pour alimenter la magie des Fêtes et d'autres petits événements du quotidien. Et on aime ça! O.k.?

Si vous ne voulez pas raconter d'histoires parce que vous considérez vos rejetons suffisamment allumés pour tout comprendre de la vie sans ces trucs imaginaires, je n'y vois pas de problème, chacun mène sa vie comme il l'entend. Mais pouvez-vous s'il-vous plait leur passer aussi le mot (ils devraient comprendre, étant si matures!) que ça ne démontrera aucunement la supériorité de leur intelligence que d'enlever les illusions des autres enfants avec leurs commentaires plates et rationnels? Parce qu'on s'entend que c'est pas mal toujours par la bouche d'autres enfants que le doute se sème dans leur esprit...

Une petite lecture pour vous convaincre des bienfaits de l'imaginaire chez l'enfant?
Laissez-les croire au Père Noël!


(Z) Imparfaite invitée: So

14 commentaires:

Milou a dit…

Totalement d'accord!
Et je passerais aussi le message aux adultes en général...
Ceux qui décident "d'informer" nos enfants à notre place! J'en ai connu!!!
Et moi j'y crois à la fée des dents, au lapin de pâques et au Père Noël bon!

Looange a dit…

Comme quoi, mon fiston de 11 ans y croit encore lol

Dr Maman a dit…

Moi j'ai été une mini-adulte fut un temps... et je dois dire que j'ai été très déçue de voir qu'il y avait une fée des dents chez les autres, mais que chez-nous... Pfff ça n'existait pas! Ce n'est pas parce que vous les croyez matures qu'ils veulent nécessairement l'être.

lulupicotee a dit…

Je trouve dommage qu'on enleve le droit aux enfants de croire en un monde magique. Ils auront bien le temps de voir le réel, laissons les donc rêver.

Anonyme a dit…

Croire au Père Noël, ok... ma femme y croit encore....
Mais la Fée des dents ! Franchement... on est au 21e Siècle !
Pensons aux parents qui n'ont rien à mettre sous l'oreiller de leur huit enfants qui perdent leurs dents régulièrement parce qu'ils sont mal nourris...

Garamond

Madame Unetelle a dit…

Mes filles sont convaincues que la fée des dents en peut pas être leur mère.

"T'es pas assez riche, maman!"

Je n'ai jamais d'argent liquide sur moi. Je pige même dans leurs cochons (que je rembourse, attention) pour payer la pizza! Alors, moi, la fée des dents! Pouahh!

charlie a dit…

Il ne faut pas mettre la faute automatiquement aux parents! Ce petit garçon a sûrement un grand frère ou une grande soeur qui a pris un malin plaisir a lui dire que la fée des dents c'était maman, il ou elle a fait pleuré sont petit frère et celui-ci le répète tout simplement à l'école...

So a dit…

Charlie: Eh non, il n'en a pas. Il a un frère jumeau du même âge que lui. Mais peut-être un cousin, qui sait?!

Et tu sais, j'ai des amis qui ont des enfants avec de gros écarts d'âges (5, 11 et 16 ans). Et les deux plus vieux sont mis dans le coup de ne pas vendre la mèche à la plus jeune. Ça se sensibilise des enfants et c'est aussi le but de mon post. Quand ma fille n'y croira plus, elle deviendra ma complice pour que PetitLoup y croit encore longtemps! Parce qu'elle aura vécu suffisamment magie là-dedans pour comprendre le plaisir que son petit frère en retire, j'ose espérer!

Anonyme a dit…

Très bon texte...

et c'est vrai que les grands participent, ma grande marmotte était tellement impressionnée de voir la poudre de fée et des empreintes de fée un peu partout de la fenêtre à son oreiller, qu'elle avait les yeux pétillants en racontant la visite de la fée des dents. Ce qu'elle avait reçu n'était même plus important. Ses amies de 4ième et 5ième années, qui avaient les yeux pétillants de partager un secret avec une adulte, étaient aussi contente que elle, et ça ne lui que confirmé que la fée des dents existe.

Milou a dit…

Bien sur que les plus grands peuvent participer :)
Ici, mes deux grands de 12 et presque 14 entretiennent la magie pour leur soeur de cinq ans et le feront pour la dernière quand elle sera un peu plus grande.

Marie a dit…

Perso, pour répondre a Anonyme qui parle des familles qui n'ont rien a mettre sous l'oreiller, personne n'a dit qu'il fallait ABSOLUMENT que la fée des dents dépose de l'Argent sous l'oreiller. Ma mère tricottait des petits kits à mes ours en peluches, ya moyen de faire un dessin, un bricolage, ou de passer au dolorama. L'important c'est le concept pas le montant d'Argent!
Le siècle n'a rien a voir la dedans....
Je viens de vivre la même chose avec ma fille, soit un élève qui lui a dit que ça n'existait pas, et j'ai trouvé ça moi aussi, très dommage. Mais bon, ma fille veux tellement y croire, qu'il n'y a rien pour lui faire croire l'inexistance de la fée ou du Père-Noël. Pour le bonheur des enfants, voici pour vous un site MAGIQUE....Ma fille a failli s'évanouir.
http://perenoelportable.sympatico.msn.ca/accueil
Ça ne coute rien et c'est vraiment bien fait!

MJ a dit…

Tout à fait d'accord. J'ai pour principe de ne jamais mentir à merveilleuse merveille, et à répondre aux questions qu'elle nous pose, à 3 exceptions: La fée des dents, le Père Noël et le Lapin de Pâques. Elle aura bien le temps de perdre toutes ses illusions. Les 2 grands ont comme consigne de ne pas tuer le mystère et je suis intraitable là-dessus. Plus que nous, nos enfants sont exposés, via la télé, au dur quotidien, à des images atroces, à des choses qu'un enfant de 6 ans ne devraient pas voir. Moi, j'ai envie que Merveille croit à la magie, même quand la magie ne peut pas guérir son chien...

Mme Cornue a dit…

Moi j'étais assez grande merci quand j'ai cessé de croire à la magie du Père Noël. Bien que je savais que le personnage n'existait que dans notre imaginaire, restait tout de même que j'ignorais où allait les lettres ;)

Ma mère m'a raconté combien ça lui avait rentré dedans de voir que malgré tout restait une petite parcelle de mon coeur qui croyait à cette magie.. même à 13-14 ans. Elle était presque déçue de m'avoir répondu quand j'ai demandé qui répondait aux lettres.

Ceci dit, je ne crois pas que les amis d'école peuvent ébranler leur foi en cette magie. Ici on l'entretient tellement que ça ne saurait la faire changer d'avis. Pas tout de suite en tout cas :)

Chrystelle a dit…

J'ai presque un doctorat honorifique en la matière...j'ai réussi à faire croire mes deux grands au Père- Noël jusqu'à 10 et 11 ans...Yessss!!!
On en reparle parfois avec mon ado de maintenant 16 ans et elle dit qu'elle est vraiment reconnaissance d'avoir pu vivre toute cette belle magie. Au moins un truc qu'elle n'ira pas déballer chez un psy! Mission accomplie!