jeudi 18 décembre 2008

Cadeaux (z)imparfaits

Les premiers ont fait leur apparition sous le sapin la semaine dernière. Petits, inégaux, surscotchtapés. D'autres viendront s'ajouter vendredi, à la première heure des vacances de Noël. Difformes, trop nombreux, annonciateurs de désastre.

Comme la varicelle et les dents qui percent, les cadeaux bricolés par les enfants sont un mal nécessaire pour tous les parents. Un incontournable de Noël à placer sur la même liste que la dinde trop sèche et les chocolats Pot of Gold.

Il y a bien quelque chose de touchant dans l'attention et l'application des enfants à vouloir nous faire plaisir mais plus souvent qu'autrement la chose qu'on finit par avoir entre les mains ne mérite pas tout cet empressement.

Je pense notamment à cette assiette peinte à la main par Momo, alors âgée de trois ans, dont le fond était composé d'un savant mélange de peinture verte, rouge et brune mal étendue en mottons. «Onnnhh, le vomi est inclus?», m'étais-je exclamée , troublée, sous le regard désapprobateur de la parenté.

Cette année, j'ai droit à une primeur puisqu'il y a sous le sapin un cadeau fort «prometteur»... non emballé. Ça m'a tout l'air d'un rouleau de papier de toilettes décoré de mottes de papier de soie gris chiffonné... Un bougeoir? Un centre de table? Un porte-crayons? Tout ça à la fois?!

Il ne me reste qu'une semaine avant de percer le mystère...

Et jouer la dure... car c'est la gorge serrée et les yeux mouillés que je vais déballer, cette année encore, les cadeaux-surprises de mes bricoleurs (z)imparfaits.

5 commentaires:

garamond335 a dit…

Voyons donc ! c'est l'intention qui compte !
Faut pas s'attendre de recevoir un Blackberry d'un enfant de trois ans !
Ben oui c'est dégueux, mal fait etc. mais ce fut fait avec amour, avec tout le talent manuel qu'on a à 3 ans...

Mi-trentaine a dit…

Ce billet m'a bien fait rire!!! Et j'aimerais rajouter: au premier enfant, on arrive à s'émerveiller devant ce petit rouleau de papier de toilette ... mais rendu au troisième enfant... il faut la jouer un peu!

Anne Marie Dupras a dit…

Ah ah! eEn effet, passé le premier, l'extase se fait moins sentir! Mais d'un autre côté, moi encore aujourd'hui je fais des cartes à la main et me dit que tout a commencé là! Mal et tout croche, certes, mais là quand même :)

So a dit…

Je suis morte de rire... Mais mieux vaut me permettre de le faire maintenant que devant nos petits cocos plein d'attentions pour nous! Rendue là, je saurai retenir mes impulsions pour simuler une extravangante réaction digne de tout l'amour que mes rejetons me portent! ha!ha!

Maman Papoute a dit…

garamond335: la dernière phrase du billet illustrait bien que justement, c'est l'intention au bout du compte qui touche... Faut lire un peu mieux avant de commenter cher Monsieur.