mardi 16 décembre 2008

Et si le père Noël ne trouvait pas notre maison?

À quelques jours de Noël, l'angoisse est à son comble sous mon toit.

«Et si je n'avais pas été assez gentille?», se demande Momo.
«Et si je n'avais pas mangé assez de légumes?», doute Lili.
«Et si je n'avais pas assez partagé avec mes soeurs?», s'inquiète Lolo.

Plus on s'approche du Jour N et plus l'allégresse cède place à la panique.

À trois ans, Lolo avait réalisé le pire: «On n'a pas de cheminée, il va passer où le père Noël?» Heureusement, on sait tous que le père Noël a une clé magique (hum-hum) qui lui permet d'ouvrir toutes les portes... Mais cette année, Lolo est revenu à la charge avec cette question non moins existentielle: «Et si le père Noël ne trouvait pas notre maison?».

On a beau multiplier les réponses rassurantes: «Il connaît notre adresse puisqu'il a répondu à nos lettres» ou «On a mis plein de lumières dehors, il va nous voir de loin», Lolo ne démord pas et son délire a fini par contaminer ses soeurs.

Si bien qu'il a fallu prendre les grands moyens pour convaincre notre trio que le gros barbu avait tout ça sous contrôle. Installé devant l'ordi, TriplePapa y est allé d'une formule magique de son cru (http://www...) et a fait apparaître le système informatique hautement sophistiqué du père Noël: Google Earth.

Après leur avoir montré les maisons d'à peu près tout ce que compte leur cercle de connaissances (encore restreint, heureusement!), les enfants ont -enfin!- compris qu'ils n'avaient plus rien à craindre... à condition de se tenir tranquilles pour une autre longue semaine, bien sûr!

3 commentaires:

Sophie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Sophie a dit…

J'avais fait une faute, je réécris donc mon message!

Voici un lien qui pourrait peut-être intéresser tes enfants. Moi aussi, j'ai des enfants qui ont sensiblement les mêmes questions que les tiens!!

http://www2.canoe.com/archives/noel/enfants/2006/11/20061130-104107.html

Anonyme a dit…

Mon Dieu ! vos enfants doivent être rassuréa à tout prix !
Chez nous, on avait dit aux plus jeunes que Papa connaissait personnellement le Père Noël (hum...) et qu'il était impossible qu'il ne vienne pas nous voir...
Ce sacré PN avait même demandé, une année où il était débordé, de l'aider en faisant l'Arbre de Noël le 23, nous-mêmes. On était fier d'aider le Père Noël ! Les jeunes ont tout gobé !

Garamond