mercredi 10 décembre 2008

La neige selon les (Z)imparfaites...


... c'est le plus chouette prétexte pour garder MissLulus et JeuneHomme à la maison... même si la Commission scolaire n'a pas ordonné la fermeture de l'école.


Café à la maison, enveloppée dans ma veste-doudou, les enfants domant encore et papa (im)parfait suant à gratter le verglas de la nuit sur nos voitures, j'ai pris la décision qu'on restait à la maison. Tant pis pour l'école! Tant pis pour la garderie! Tant pis même pour ma journée de boulot que je voulais doublement productive. Tant pis! MissLulus ne remets pas une thèse de doctorat aujourd'hui quand même. Le nez devant la fenêtre grivrée, j'ai flanché. J'ai décrété qu'il n'y avait pas d'école aujourd'hui. Point à la ligne. Aucune envie de m'aventurer dehors. Aucune envie de faire un petit détour par la garderie pour chercher JeuneHomme à 16h. On reste tous ici. MissLulus était bien heureuse de ce congé fait de promesses de films, confection de biscuits et séance intensive de bricolage. Je n'ai eu qu'à l'aider pour les biscuits.


Et le nez collé contre la vitre un peu moins givrée et plutôt enneigée ce midi alors que mes deux monstres des neiges cueillaient des morceaux de neige et de glace, j'ai pris un deuxième café. J'ai resserré un peu ma veste-doudou et me suis dit que j'avais pris la plus merveilleuse décision... Et depuis qu'ils dorment comme des bûches, exténués par leur aventure nordique dans la cour, je ne suis que plus convaincue que faire l'école buissonnière, c'est drôlement imparfait et drôlement chouette! Comme la neige!


Un autre café?

2 commentaires:

Milou a dit…

J'adore l'école buissonnière ;)
Et moi je trouve ça parfait! :)

MJ a dit…

Ici, c'est un début de rhume qui a retenu merveilleuse merveille à la maison avec sa maman malade elle aussi. Toute une journée en pyjama, à écouter films et émissions, et à se faire de la tire sur la neige, parce que "c'est doux pour la gorge, hein maman!"... L'école buissonière, c'est aussi beaucoup l'école de la vie et de l'amour! Reste à voir si je serai aussi zen quand elle "foxera" ses cours à l'adolescence!