lundi 17 janvier 2011

Vive notre désordre!


Ces jours-ci dans le Journal de Montréal (lu sur la table du Tim Horton lors d'une virée «rage de sucre» avec les enfants qui n'en finissaient plus de boire leur chocolat-trop-chaud!), il y a le concours de la pire chambre d'ado. On parle ici d'une chambre ultra bordélique où on peine à distinguer le plancher du plafond. où on se demande s'il y a des murs sous les posters et les traîneries et où on retrouve au moins deux sets complets de vaisselle. Vous voyez le genre?

Je ne sais pas ce que l'ado chanceux (!) gagne (ou ses parents!), mais avec les photos à l'appui et la description de la chambre et de l'ado, on peut se poser des questions. «Le désordre aurait-il des bons côtés?» Dans l'édition que j'ai lu, il y avait deux chambres épouvantablement en bordel, mais les propriétaires étaient... une athlète de haut niveau et une étudiante au cégep acceptée en médecine.

Et si le chaos n'était pas si pire que cela? Et si c'était notre façon de laisser notre trace? Notre manière d'arranger le monde à notre manière? Une expression de notre créativité?
Un article intéressant publié dans Babble nous pousse à se demander: «l'ordre, c'est vraiment mieux?».

Mon espace de travail est bordélique, mais je m'y retrouve. On dit toutes cela, non? On a besoin d'arranger nos choses à notre manière. Et malgré l'apparence de désordre total, on évolue bien dedans... même que le problème survient lorsque l'on vient de classer et de ranger, on s'y perd (Vous êtes comme moi?). Et perso, un espace trop propret, je trouve cela... vide voire presque ennuyeux (juste pour rire, voyez la photo du même bureau que dans le lien précédent, mais en désordre .. NB: si ça c'est à l'envers, je ne trouve pas d'adjectif pour décrire le mien!!!) Je n'aurais pas d'idées dans un endroit trop rangé, c'est certain. Le chaos secoue mon imagination.

Alors, ce matin, célébrons nos bordels au lieu de se prendre la tête avec! Bonne semaine!

9 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Hé! Hé! Je me reconnais...

J'aurais bien honte que ma chambre ou mon bureau soient montrées dans un journal, mais j'avoue que je semble plutôt désorganisée à première vue.

Je suis visuelle et j'aime voir mes choses, je les oublies si elles sont rangées!

J'aime aussi les endroits (les miens, ceux des autres) personnalisés, qui racontent une histoire...

Lawrichai a dit…

Ça dépend des individus je crois.
Certain ont besoin que tout soit en ordre pour se sentir bien, d'autre ont besoin d'un minimum de bordel pour décompresser du stress de la vie quotidienne.

"À chacun son chez soi" comme qu'on dit ;)

Mais le plus difficile est lorsque un même foyer est habité par les deux extrêmes, qui vont alors passer beaucoup d'énergie à se disputer sur le ménage.

Marie-Claude a dit…

J'ai vu les mêmes photos que toi. Je trouve que c'est une honte ce concours. C'est une humiliation pour ceux dont la photo est publié.

J'ai toujours été bordélique. Ma chambre était l'enfer et maintenant rendu à 37 ans je suis archiviste mais mon bureau est toujours bordélique. Pour moi, ça fait du bien de voir une bureau en désordre. J'ai peur des bureau trop en ordre.

J'ai une amie où tout doit être placé au millimètre près et elle est obsessive dans tout. À l'école pour elle une note en bas de 95% c'était un échec. À l'adolescence elle est devenu anorexique. Elle est très intelligente mais elle est obsessive en tout. Maintenant c'est le conditionnement physique.

sajumel a dit…

Euh? Ouin... sur la première photo je trouve que c'est du home staging! La seconde m'inspire un bureau pas mal plus ordonné que ce que le mien n'a jamais été!
Vous imaginez comment je suis?! ;)
Mais le pire c'est qu'effectivement, chaque fois que je tente de ranger et classer des trucs, je me perds, j'oublie de payer des factures et de répondre à du courrier!
Et si le désordre est à l'image de notre créativité, je ne serai jamais à la fin de mon inspiration! ;)

Anonyme a dit…

Le bureau en désordre ressemble au mien... quand il est bien rangé!

jane a dit…

Quand j'étais ado et que ma mère constatait mon bordel, je disais toujours que c'était un désordre organisé... À preuve, rien n'y a jamais disparu! Mais en vieillissant, je dois dire que les choses se sont améliorées... Maintenant, faire du ménage a quelque chose de thérapeutique dans ma vie de fou!

Kim a dit…

Pour ma part, je dirais que j'aime surtout une maison propre, alors j'ai vite découvert que moins ça traîne, plus c'est facile de faire du ménage...

Loin de moi l'idée de juger qui que ce soit, chacun son bordel! Mais j'ai remarqué, chez des amis qui croulent sous le désordre, que c'est également très sale... et c'est tout à faire logique, car impossible de faire du ménage quand y a des choses partout. Tu passes la balayeuse « où ça paraît » et l'époussetage on y pense même pas. Personne aime faire du ménage, moi pas plus qu'une autre, alors je fais seulement en sorte de me faciliter les choses en ayant pas trop de bébelles qui traînent ;-)

Sophie a dit…

Un bureau où tout est à l'ordre n'est pas le bureau d'une personne qui travaille! Voir si c'est possible d'être aussi rangée quand on doit jongler avec des dossiers... Peut-être pour qqn qui travaille exclusivement à l'ordinateur, mais dès qu'on entre le papier dans l'équation, et plusieurs dossiers qui roulent en même temps, je persiste à dire que s'est impossible d'être aussi à l'ordre que sur la photo!

Elisabeth a dit…

Quand les amies de ma fille viennent a la maison ils disent que c'est l'fun pcq chez nous c'est habité !! Une façon de voir les choses !
Y paraît que pour les ados, le désordre de leur chambre est le reflet du désordre qui se passe dans leurs têtes ??
Quand j'étais jeune et que c,était le bordel ma mèere disait : Une vache perdrait son veau !!!!!!C'est peu dire !!!