mercredi 2 mai 2012

Mes enfants ne feraient jamais ça!

Pourriez-vous prévoir le comportement ou la réaction de vos enfants face à telle ou telle situation? C'est la question que pose la journaliste américaine Natalie Morales dans sa série My Kids Would Never Do That, diffusée sur Dateline.

Des jeunes (pré-ados, ados, jeunes adultes) sont filmés en caméra cachée dans diverses mises en situation. Leurs parents de ces enfants «piégés à leur insu» -parfois la journaliste elle-même- sont en studio pour visionner le reportage et observer la réaction ou le comportement de leur enfant. Un sujet est abordé par épisode: l'intimidation, les étrangers, texter en conduisant, la racisme, etc.

Les parents, souvent convaincus que leur enfant ne ferait jamais ça, pognent une moyenne débarque. Assez choquant en effet de voir ton enfant en intimider un autre alors que c'est une soie à la maison! Tu te rends compte assez vite que tu vas caller un meeting avec lui au retour à la maison, mettons! L'intérêt du concept est qu'ensuite des experts proposent des pistes pour amorcer la discussion à la maison ou donnent des conseils pour éviter de se retrouver dans cette situation. Intéressant!

L'épisode des étrangers, en particulier. Le scénario: trois garçons d'une dizaine d'années -dont le fils de la journaliste- sont interpelés par le conducteur d'un camion de crème glacée qui leur offre de monter à bord pour s'en procurer une gratuitement. Le fils de la journaliste résiste alors que ses amis sont déjà montés à l'arrière du camion. Le conducteur lui dit de venir les rejoindre, il hésite toujours, regarde de chaque côté, n'est vraiment pas sûr. Puis ses amis insistent et... il grimpe à l'arrière du camion. Un conducteur mal intentionné n'aurait eu qu'à refermer la porte et bingo! Un cas classique de l'inconnu qui offre des bonbons dans son char et les enfants ont été facilement piégés... devant des parents déconfits qui avaient pourtant déjà abordé le sujet et conseillé leurs enfants sur cette situation.

On a beau les marteler de conseils, on ne pourra jamais avoir une confiance aveugle en nos enfants. Dur constat pour un parent mais c'est ça qui est ça. Après avoir montré le reportage et expliqué quel aurait été le bon comportement à mes enfants, j'ai eu droit à des réponses qui ne m'ont pas plus rassurée:

Lili: «Voyons maman, je suis en fauteuil roulant et le camion n'a pas de rampe.»

Momo: «J'aurais dit à mon amie de monter et de m'en rapporter une.»

Lolo: «Je ne l'aurais pas fait parce que j'aurais eu l'air fou à la télévision après.»

Bon. C'est pas gagné.

4 commentaires:

Une femme libre a dit…

J'adore les réponses de vos enfants! Trop drôles!

Bon, ça prouve cependant qu'on a beau se faire traiter de paranos, on a raison de surveiller nos mioches de près! Et de ne pas trop se fier à leur bon jugement...

Anonyme a dit…

Exactement... ce sont des enfants après tout... on doit les surveiller DE PRÈS... (p.s. les miens feraient pareils malgré mes nombreux conseils...)

Moments de Maman a dit…

AHAH j'adore les réponses de tes enfants!

Quand mon fils était petit, je lui avait dit "Si jamais un inconnu arrive de l'autre côté de la clotûre de l'école et t'offre des bonbons, tu ne les prends pas!" ce à quoi il avait répondu avec aplomb "T'en fais pas, je vais lui dire de les lancer par dessus la clôture à la place". En effet, c'est pas gagné... Je pense aussi que je serais surprises de leurs réactions, j'aimerais bien mettre mes enfants dans ce genre de situation pour voir!

Anonyme a dit…

J' ai regardé les émissions au complet. Le coup du ice cream man est fort! Malgré que je mets mes enfants en garde contre les gens qui perdent leur chien, leur chat, leur furet et leur enfant, malgré aussi le fait que je les mets en garde contre ceux qui offrent des bonbons, pas certaine qu' ils auraient fait mieux que les enfants à leur kiosque.
Hier, mon beau-fils allait jouer au parc et je l' ai averti de ne pas entrer en contact avec les ice cream mans qui offrent des sucreries gratuites. Je lui ai laissé mon cellulaire.
Geneviève