mercredi 30 mai 2012

Êtes-vous une cocktail mom?

Le phénomène prend de l'ampleur aux États-Unis et qui sait s'il n'a pas déjà traversé la frontière? Les mères sont de plus en plus nombreuses à ne pas hésiter à se verser un verre de vin ou à se mixer un cocktail pour célébrer le retour à la maison (ou le rendre moins stressant?) ou pour faire tomber la tension en attendant le retour de Papa après une journée complète à faire sagement la maman responsable.

Qui n'a pas ouvert une bouteille de vin (ou une si inoffensive Boris thé glacé...) après une journée passée avec des enfants braillards/turbulents/casse-cou/chigneux/over-fatigués (faites votre choix!) ou tout simplement avant de s'attabler devant les devoirs de mathématiques du petit dernier pour qui ça ne  «rentre juste pas»?

Avouez que vous avez déjà succombé à la tentation! Je le dis sans gêne, ça m'arrive 3-4 fois par semaine et ce, même si mes enfants sont plutôt grands donc beaucoup moins braillards/turbulents/casse-cou/chigneux/over-fatigués. Le plaisir est moindre par contre car rien n'égale la gorgée de vin quand ça pleure et ça crie tout autour. Les deux secondes pendant lesquelles, les yeux fermés, vous avalez le savoureux nectar n'ont pas de prix quand vous êtes en plein cataclysme. Pour ma part, il m'arrive de prendre un verre en plein milieu de semaine en préparant le souper, sans raison, juste parce que... eh bien, c'est le milieu de la semaine.

Je comprends donc les cocktail moms de s'enfiler un drink entre deux changements de couches et de promenades au parc (mes meilleurs souvenirs de moments passés parc sont justement liés à une bouteille d'au réutilisable... remplie de rosé bien frais!)

Bien sûr, il y a une vague d'anti-cocktail moms composée de mères (eh oui, rien de mieux que des mères pour se pogner avec des mères!) qui jugent carrément irresponsable le fait de consommer de l'alcool en présence d'un enfant. La liste de leurs récriminations est longue: mauvais modèle, mauvais comportement, perte des capacités physiques, du jugement, manque de responsabilité, etc. On ne parle pas ici d'être saoul mort pendant que les enfants se baignent sans flotteurs dans une piscine, les d'anti-cocktail moms prônent ni plus ni moins que l'abstinence!


Le hic (mauvais jeu de mots ici) c'est que des cocktails moms sont en train de leur donner raison car certaines d'entre elles (de bonnes mères comme vous et moi) vont jusqu'à s'enfiler 13 drinks par jour pour passer à travers leur journée, créant ainsi une nouvelle catégorie d'alcooliques.

Personnellement, je n'aurais pas aussi bien survécu à la petite enfance de mes triplés sans mon petit verre de «vino de décompression» quand le bouchon menaçait se sauter, mais si vous avez d'autres aussi bons trucs (ou recettes, désalcoolisées ou non!), n'hésitez pas à les partager!

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah ! je comprend ce billet... je suis enceinte de bébé 4 et maman à la maison depuis 5 ans, et comme vous pouvez le constater je ne peux pas consommer.. même pas un ti-verre (je ne veux pas non plus je l'avoue mais bon c'est mon choix ) bref je me suis déniché au Jardins Mobile (petite épicerie) un mou de pommes à saveur de rosée.... et bien j'en ai pris 6 bouteilles, même s'ils ne contiennent pas d'alcool, parfois en préparant le repas ça m'apaise... psychologique peut-être mais bon ça fonctionne dans mon cas... J'avoue que la saison du camping approche et les petits vont me manquer au beau soleil alors j'ai plusieurs option : au même endroit j'ai déniché des cocktail sans alcool à saveur : de drink estival... Merci aux inventeurs !

Bon drink... et surtout sans excès

CLaudia

Valerie a dit…

TELLEMENT!!! Et sans vergogne en plus... j'irais jamais jusqu'à boire 13 drinks dans ma journée (pas sûre que j'ai déjà bu ça tout court une seule fois...), mais une petite coupe de vin en revenant à la maison et en préparant le souper, ça fait du bien et c'est tellement bon!!!

Et oui, la fin de semaine, ça m'arrive d'en boire 2-3dans la soirée... même 4 des fois!!! Il y a moyen de fêter un peu sans perdre la tête au cas où ma puce se relèverait... mais règle générale, quand elle se couche, c'est pour la nuit... elle est adorable comme ça ;)

Bon pas présentement, à 30 semaines et demie de grossesse... d'ailleurs je commence à avoir hâte de boire une bonne coupe de Chardonnay bien frais! (désolée les Z, je suis pas fan de rosé...). Je n'aurais aucun problème à boire une petite coupe à l'occasion (style une fois par mois disons) mais ça ne rentre juste pas!!! Je me trempe les lèvres une ou deux fois dans la coupe de mon mari et c'est tout, sinon c'est les brûlements d'estomac garantis! Ce sera l'un des rares avantages ne pas pouvoir allaiter : je vais pouvoir boire un verre d'alcool si j'en ai envie sans m'en faire ou me sentir coupable... faut bien voir le positif! ;)

En attendant, j'ai découvert un petit drink vraiment génial depuis que le temps chaud est revenu! C'est une fausse sangria faite avec du mout de pomme... 0% alcool! Et c'est tellement bon et rafraîchissant que je me suis surprise à vraiment avoir l'impression d'être en train de boire une vraie sangria!!!

Michèle a dit…

Tu oublies de mentionner les bienfaits de quelques petits verres en présence de nos enfants: on est plus permissives, plus relaxes, on rit plus de leurs blagues, notre seuil de tolérance augmente, on est plus patientes, on leur permet plus de folies...

Ça a du bon pour les enfants aussi que leur mère se permette quelques verres! ;)

MamanRousse a dit…

Enceinte de bébé numéro 3, je dois avouer que je me permets un petit fond de coupe de temps en temps. Même si la majorité du temps, j'y touche à peine (j'ai le goût un peu dérangé), juste le fait d'avoir la coupe dans les mains me détends.

Je pense que les enfants qui voient leurs parents consommer avec modération, apprennent que justement, on peut boire un verre sans nécessaire caler la bouteille...

GeSirois a dit…

J'ai eu 4 enfants en quatre ans et demi. J'avoue que la fin de l'allaitement m'a permis de retrouver avec bonheur ce petit verre de fin de journée. Soit en cuisinant, soit en jasant avec l'homme.

Il y a une différence entre un verre et la caisse!

C'est toujours agréable de pouvoir décompresser un peu.

Evely a dit…

Il y aura toujours des extrêmes d'un bord et de l'autre. J'adore mon p'tit verre de vin et des fois les vendredis un peu plus qu'un petit verre. J'ai aussi utilisé la bouteille réutilisable pour du rosée, mais je ne le ferais plus. Avec le soleil d'été et la marche d'une heure, le rosée m'avait pas mal frappé.

C'est bon un petit drink, tant que c'est pas une néccessité et qu'on sait s'arrêter.

En passant à Claudia, au Jardin Mobile ils ont aussi des Mojito sans alcool. Un peu trop sucré à mon goût, mais tellement plaisant l'été quand tout le monde à son gin tonik et que tu peux pas...

Alexandra a dit…

J'ai longtemps été vin rouge très corsé, mais depuis quelques temps l'alcool me monte à la tête et me donne la migraine (même un seul verre), alors malgré moi j'en suis à pratiquer de plus en plus l'abstinence. Pourtant, avec la belle saison qui approche, je vais certainement me laisser tenter à l'occasion en espérant que ma tête le supporte.

Evely a dit…

@ Alexandra

Regarde s'il y a des sulfites dans ton vin, ce pourrait être la cause de tes maux de tête. Il y a d'excellent vins qui en ont pas

Julie a dit…

Une bonne sangria fait aussi très bien l'affaire et passe incognito dans les bouteilles réutilisables! ;)
Cet été, avec les enfants qui vont être au camp de jour 3 jours par semaine et mon horaire qui sera pas trop lourd (et je sens le besoin de justifier que les filles vont au camp de jour par ENVIE et non pas parce que maman veut s'en débarrasser!!!), je vais peut-être me donner le droit d'en boire quelques petits verres par semaine... c'est si facile à faire comme drink!

ganesh46 a dit…

bah je préfère le chocolat, c'est culturel...pour nous (en Europe) le vin c'est juste pendant les repas (et quand on reçoit)

Anonyme a dit…

J'ai toujours un peu de difficulté avec l'étiquettage... Les "coktails moms", quoique appellation amusante, pour désigner celle qui aime bien prendre un verre en fin de journée?!? C'est un peu fort... mais bon!

Pour ma part, j'aime bien une fois de temps en temps, quand le bouchon va sauter, ou pour simplemnent relaxer, ou entre amis me servir un bon verre de vin (rosé, rouge ou blanc, selon mon humeur).
Si vraiment vous ne voulez pas d'alcool, trouvez-vous une bonne recette de sangria et substituer le vin par du sans alcool (vous savez, ces vins qui essayent d'imiter du vrai vin mais dont leur succès est mitigé) et le tour est joué! Pour ma part, j'ai passé tout mes fond de bouteille de vin sans alcool (du temps de ma grossesse) j'ai ajouté à part égale du jus d'orange et du ginger ale, un peu de sucre vanillé, et des fruits coupés! À s'y méprendre avec de la vraie sangria et sans remords si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas prendre d'alcool!

Santé!

°zabel° a dit…

amen à ce billet :))) ça blesse quand il y a de l'excès. On ne parle pas de ça ici. Il n'y a aucun mal à prendre un petit verre même chaque jour... équilibre... zen rime presque avec vin... lol ! :P